Rencontre autour d'un Innocent avec Shinichi Sakamoto- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Rencontre autour d'un Innocent avec Shinichi Sakamoto


Lundi, 30 November 2015 - Source :Rubrique interviews

Lancée en France en mars dernier, la série Innocent tient le pari de nous faire découvrir une figure quelque peu méconnue de notre histoire de France : Charles-Henri Sanson, exécuteur officiel durant la Révolution Française, et bourreau de Louis XVI. Invité à l'occasion du Salon du Livre, le mangaka Shinichi Sakamoto, déjà connu pour Kiomaru, Nés pour cognés et plus récemment Ascension, est revenu nous présenter cette biographie atypique, bien décidé à casser les codes établis et les clichés.
  
  
   
   
Bonjour M. Sakamoto. Nous vous retrouvons quelques années après votre précédent passage en France en 2011. Est-ce cette visite qui vous a poussé à vous intéresser à l'histoire de France ?
Shinichi Sakamoto : En effet, lors de ce voyage, j'ai eu l'occasion de visiter de nombreux monuments comme le château de Versailles, le musée du Louvre, mais aussi de parcourir Paris et d'apprécier la grandeur et la beauté de son architecture. Cela a été une des sources de motivation en vue de la création d'Innocent.
   
  
Justement, d'où vous est venu l'idée de cette série ? Vouliez-vous réaliser un récit sur la révolution française, ou est-ce l'ouvrage de Masakatsu Adachi qui vous a interpellé ?
J'ai surtout été intéressé par la vie de Charles-Henri Sanson, que j'ai découvert par le biais de l'étude de Masakatsu Adachi. Je voulais donc mettre en avant ce personnage que je trouvais intéressant, plus que son époque en elle-même.
   
  
Pourquoi avoir choisi pour titre ce mot, en français dans le texte, « Innocent » ?
Cela se rapporte tout simplement à la phrase « Je suis innocent » réellement prononcée par Charles-Henri Sanson, selon l'étude de M. Adachi. Je trouvais cette phrase aussi simple que forte.
   
   
  
Quel intérêt trouviez-vous à centrer votre récit sur un bourreau ?
Ce qui m'a surtout plu, c'est qu'au-delà de son métier, Charles-Henri a toujours voulu rester une personne normale, et vivre comme tout le monde. Il n'était pas un héros mais un homme empli de faiblesses. 
   
   
D'ailleurs, au fil du récit, on découvre que Charles-Henri est un personnage très sensible, à la larme facile. On n'imaginerait pas un tel caractère pour un bourreau ! Pourquoi avez-vous mis cet aspect particulièrement en avant ?
J'ai voulu avant tout casser l'image que l'imaginaire collectif peut avoir de ce genre de personnage. On voit toujours un bourreau comme un individu très viril, musclé, à mine patibulaire... Il me semblait important de montrer qu'un bourreau pouvait aussi être une personne sensible.
  
  
On peut aussi faire un rapprochement entre Charles-Henri et Buntaro Mori, héros de votre précédent succès, Ascension : tous deux partagent une certaine forme de solitude par rapport à la pression de la société. Qu'en pensez-vous ? Voyez-vous d'autres points communs entre eux ?
Au fil des volumes, vous allez sans doute ressentir d'autres points communs entre ces deux héros. La raison est simple : quand j'invente un héros, je lui transmets une part de mes émotions, de moi-même. Mon caractère n'a pas changé entre la création de ces deux personnages, et si je forçais leur caractère vers une autre voie, j'aurais l'impression de me mentir.
  
  
Ce caractère sensible de Charles-Henri transparaissait-il dans l'ouvrage de Masakatsu Adachi ? Ou vous êtes-vous projeté sur le personnage ?
Le livre de M. Adachi décrivait déjà un clivage entre la vie privée de Charles-Henri et son quotidien macabre. Je me suis glissé dans l'espace entre ces deux facettes du personnage, en reprenant l'image de Buntaro Mori au passage. C'est donc une synthèse qui apporte ma vision personnelle de Charles-Henri, sans pour autant le dénaturer complètement.
  
  
Quelles autres libertés prenez-vous par rapport à l'étude faite par M. Adachi ? 
Le manga est avant tout une source de récréation : il faut que les lecteurs se libèrent l'esprit en lisant, et que je m'amuse aussi en le dessinant. Mon grand plaisir est de faire transparaître certains sentiments par le biais du dessin, quitte à empiéter sur les détails historiques. J'essaie néanmoins de respecter tous les faits les plus importants, pour ne pas trop m'éloigner de la réalité.
   
   
Outre cette étude, avez-vous effectué des recherches supplémentaires sur l'époque ?
En effet, j'ai étudié de nombreux ouvrages et mobilisé tous mes assistants, ainsi que mes responsables éditoriaux ! Nous avons ainsi accumulé une pile conséquente de livres et de documents sur cette période de l'Histoire.
  
  
Visuellement, votre trait a encore gagné en superbe, avec une retranscription très réaliste de l'époque. Là encore, avez-vous fait des recherches graphiques particulières, consultés les œuvres des artistes du XVIIIème ?
J'ai tout d'abord profité de mon dernier voyage en France pour réaliser de nombreuses photos, et je me suis basé sur de nombreuses peintures détaillant le quotidien des gens, leurs habits... Mais encore une fois, mes assistants fournissent un travail de fond, pour scruter le moindre détail, la moindre fenêtre sur un bâtiment, pour éviter les anachronismes.
  
  
  
  
Vous mettez également l'accent sur la légèreté sexuelle de l'époque, avec des scènes assez osées, ainsi que la liberté des mœurs et l'homosexualité. Là encore, est-ce un aspect qui est ressorti de votre documentation, ou une volonté de votre part de traiter le sujet ?
Cette fois, il s'agit surtout d'une interprétation personnelle. Une fois encore, je cherche à briser les codes que l'on peut avoir de l'époque, et évoquer certains tabous de la société. De plus, la relation entre Charles-Henri et Jean, qui est une pure invention de ma part, me sert encore à creuser la psychologie de mon héros, qui doit mettre ses sentiments de côté une fois qu'il entame son « travail »...
   
   
En France, Charles-Henri Sanson reste un personnage relativement méconnu par le grand public. Avez-vous un message pour pousser les lecteurs français à s'intéresser à votre nouveau titre ? 
Par le biais de ce manga, j'évoque de nombreux thèmes, mais si je ne devais retenir que les deux principaux, je dirais : premièrement, je souhaite que les gens gardent à l'esprit que le monde que vous pensez acquis peut basculer du jour au lendemain ; et deuxièmement, je souhaite faire avancer les mentalités sur les sujets propices à la discrimination, et sur les jugements hâtifs. Si mon œuvre peut vous donner à réfléchir sur ces deux questions, j'en serais le plus heureux. 
  
  
A l'avenir, y a-t-il d'autres figures ou périodes historiques qui pourraient vous intéresser ?
A l'instar de la Révolution Française, j'aime ces périodes qui ont emmené un changement radical dans la vie d'un pays et de ses habitants. Quand j'en aurais fini avec Innocent, je retournerai peut-être sur mes terres japonaises pour m'intéresser au passage à l'ère Meiji, qui représente un bouleversement similaire dans l'Histoire de mon pays.
 
Mais pour l'heure, je suis très heureux de dessiner une œuvre autour de la Révolution Française, qui a eu une incidence au niveau mondial. C'est aussi une certaine forme de responsabilité, je n'ai pas le droit à l'erreur sur une telle période, mais cela m'apporte beaucoup dans mon métier de mangaka. 
  
   
Remerciements à Shin'ichi Sakamoto, à ses responsables éditoriaux, ainsi qu'à toute l'équipe des éditions Delcourt.
  




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

vraiment exellent comme manga j'ai direct accroché au style de l'auteur à l'histoire et aux personnages

Ikkisan

De Ikkisan, le 03 January 2016 à 15h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour l'interview! Bon, ce manga ne me tente pas, il m'a l'air sanglant, et pourtant je lis l'attaque des titans U.U

Mais je n'apprécie pas ce genre de mangas pareil pour les mangas dans le genre de king's game, ça m'horrifie juste et bien que les grafismes soient magnifiques je ne pense pas accrocher à cette série :/

 

Corazon

De Corazon [179], le 24 December 2015 à 18h14

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cette interview, très interessante! j'ai moyennement accroché aux deux premiers tomes bien que la lecture est très sympathique, je vais voir pour la suite

nolhane

De nolhane [3617], le 16 December 2015 à 14h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Très sympa cet interview de l'auteur. Merci ^^

cilune

De cilune [261], le 13 December 2015 à 18h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ses dessins sont vraiment magnifique.

Minkunette

De Minkunette [5552], le 02 December 2015 à 11h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Une interview vraiment intéressante. Merci manga-news, sans compter que j'aime énormément ce manga ...

cicipouce

De cicipouce [3006], le 01 December 2015 à 14h38

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cet interview, très intéressante !

peachgirll

De peachgirll [6177], le 01 December 2015 à 04h20

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News