Rencontre avec Hidenori Matsubara- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Rencontre avec Hidenori Matsubara


Mercredi, 07 May 2014 à 19h00

C'est désormais une habitude, Paris Manga accueille à chacune de ses manifestations un illustre nom de l'animation japonaise et l'édition de février 2014 accueillait la talentueux Hidenori Matsubara, un artiste très connu pour son chara design des adaptations animées d'Ah ! My Goddess, ou pour celui de Gankutsuou – Le Comte de Monte Cristo ou du film du Roi des Ronces. C'est avec plaisir que nous sommes allés à sa rencontre, pour une série de questions réponses où l'auteur revint sur ses différents postes de chara designer, mais également sur son rôle sur les films d'Evangelion.



Hidenori Matsubara, merci d'avoir accepté cette rencontre. Vous avez travaillé sur le chara design de plusieurs adaptations animées d'Ah ! My Goddess : les OAV, le film, la série animée. Comment avez-vous fait pour vous imprégner du design original de Kôsuke Fujishima ? Avez-vous rencontré des difficultés spécifiques ?
Hidenori Matsubara : J'avoue que ça a été difficile d'adapter mon trait à celui de Kôsuke Fujishima, dans la mesure où avant l'arrivée d'Ah ! My Goddess, il n'existait pas vraiment de style graphique centré sur les jolies filles. On avait des choses plus proches d'oeuvres comme Lamu, avec des filles sexy, mignonnes mais moins travaillées au niveau de la beauté pure. Quelque part je pense que Mr Fujishima est presque un novateur au niveau des jolies filles.
C'est ce côté un peu nouveau qui a été difficile à prendre en compte au début. Par contre, par la suite beaucoup d'auteurs se sont inspirés de ce qu'a fait Mr Fujishima, et de ce fait c'est devenu plus simple à prendre en compte.
En faisant mes premiers dessins inspirés d'Ah ! My Goddess, je ne pouvais que constater que bien que ça ressemblait un peu au travail de Mr Fujishima, ça n'avait pas le même charme. Je n'ai eu de cesse de dessiner ses personnages, encore et encore, en regardant précisément les tomes d'Ah ! My Goddess, jusqu'à prendre l'habitude de son trait. Ca a été un travail très intense.

Et dans quelle mesure avez-vous eu l'impression que votre propre travail évoluait au fil des différentes adaptation d'Ah ! My Goddess ? Parce qu'entre les OAV et la série il s'est écoulée plusieurs années, et le style de Mr Fujishima lui-même a évolué...
Indéniablement, mon trait a évolué sous l'influence d'Ah ! My Goddess. Depuis la première OAV qui est sortie en 1993, le trait de Mr Fujishima a lui-même beaucoup changé, et ça s'est répercuté sur mon travail quand j'ai repris ses personnages sur les autres adaptations animées. A chaque fois que son trait évoluait, je devais mois-même poursuivre ses évolutions pour rester fidèle au manga. Encore récemment, entre les arrêts et les reprises, Ah ! My Goddess a beaucoup évolué, donc il fallait constamment que je suive Mr Fujishima dans les évolutions de son trait.



Et pensez-vous que vous-même avez pu influencer Mr Fujishima dans l'évolution de son trait ?
On me le dit souvent. Pour ma part, j'ai toujours eu l'impression que c'était moi qui faisais les efforts pour m'adapter à son trait, mais je me trompe peut-être.

Vous êtes également à l'origine du chara design de Gankutsuou – le Comte de Monte Cristo, une série justement réputée pour son parti visuel fascinant, pour laquelle vous avez dû vous baser sur un design original du réalisateur Mahiro Maeda. Comment avez-vous abordé ce projet ?
A la base, Mr Maeda avait un style de dessin très cartoon avec des personnages un peu irréalistes, le Comte ayant de grandes oreilles par exemple, et de mon côté j'ai repris son travail pour faire un panel de personnages et de profils axé sur ce style. A partir de là, les choses ont évolué, nous sommes arrivés à un résultat qui était moins cartoon, mais qui conservait le côté assez irréaliste des protagonistes.

Et avez-vous eu une influence sur les costumes ?
Pas trop. Comme les vêtements étaient informatisés, de mon côté je me suis contenté d'en réaliser les contours.



Vous avez aussi réalisé le chara design du film le Roi des Ronces, dont le manga original possède un style très particulier. Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour vous réapproprier le design original de Yuji Iwahara ?
Ce fut un travail très difficile, mais en même temps ce fut un travail très stimulant et l'un de mes préférés. L'oeuvre de Yuji Iwahara a un style qui est vraiment fait pour le manga, pour le dessin sur papier, et rendre ça en anime était vraiment un pari. Il fallait alléger et adoucir les traits sans trahir le style original, et c'est ça qui a vraiment été délicat.
D'ailleurs, avec l'évolution de mon trait et toute l'expérience que j'ai acquise dans la retranscription de dessins de style manga en anime, je pense qu'aujourd'hui je parviendrais à offrir un meilleur rendu.

Vous êtes plus habitué à travailler sur le design de séries en 2D, or le Roi des Ronces est réputé pour ses nombreux éléments en 3D. Cela a-t-il eu un impact sur votre chara design du film ?
Ca a eu un impact pour un personnage en particulier : celui de Marco, dont j'ai surtout voulu faire ressortir la musculature, que j'ai voulue très imposante. J'ai beaucoup regardé le manga pour reproduire ce corps musclé, mais je n'ai pas arrêté de me dire qu'il avait trop de barres de chocolat (rires).



Vous êtes aussi très connu pour vos rôles de directeur de l'animation et d'animateur-clé sur les films Rebuild of Evangelion. Pouvez-vous décrire un peu votre rôle exact sur les films ?
J'ai été directeur de l'animation pour les personnages sur les deux premiers films, et cette tâche m'a surtout demandé d'être un assistant direct du réalisateur.

Et donc, le fait de travailler sur ces films vous a permis de retrouver Hideaki Anno, un vieux compère de l'époque Gainax. Quelle relation entretenez-vous avec ce grand nom de l'animation ? Comment est-il au travail ?
Hideaki Anno est quelqu'un qui a plutôt tendance à laisser les artistes s'exprimer, mais derrière il est très attentif lors de ses vérifications. Ce n'est pas quelqu'un qui donne des ordres stricts à son équipe, il laisse chacun exprimer son potentiel, mais c'est quelqu'un qui sait ce qu'il veut, et donc par la suite il effectue une succession de vérifications et de revérifications qui permettent d'arriver au résultat final. A mon avis, ça doit être très pénible pour les responsables des effets spéciaux (rires).

Quand même, dans vote carrière vous avez été amené à dessiner beaucoup de jolies filles ! Y en a-t-il une qui a votre préférence ?
Hidenori Matsubara réfléchit longuement.
Hmmm, c'est une question très difficile, elles sont toutes tellement belles (rires)... Rien que pour les filles d'Evangelion ce n'est pas facile de choisir, elles ont toutes quelque chose de plaisant... Le pire est qu'on me pose souvent cette question, et qu'à chaque j'ai les mêmes hésitations ! Pour être franc, je n'en ai vraiment aucune idée, ça peut varier selon l'humeur. Cela dit, j'adore chez Belldandy l'apaisement qu'elle procure, une sorte de « repos du guerrier ».
Les filles, c'est quand même sacrément difficile à cerner ! (rires)

Enfin, sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Je m'occupe du chara design de Dans un recoin de ce monde, l'adaptation en film anime du manga de Fumiyo Kouno par Sunao Katabuchi.


Remerciements à Mr Hidenori Matsubara, à Emmanuel Bochew son agent et interprète, et au staff de Paris Manga.
  






Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Merci pour cette interview très sympa tout comme Mr Matsubara qui a pris le temps de discuter un peu avec les gens. Il m'a avoué aussi que Belldandy était aussi sa préférée. ^^ 

J'aurai adoré avoir le dessin de Belldandy. ^^

tsubasadow

De tsubasadow [3836], le 09 May 2014 à 00h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

oui merci MN pour cette interview

winipouh

De winipouh [2083], le 08 May 2014 à 10h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cette interview ;)

kowazoe

De kowazoe [961], le 07 May 2014 à 22h00

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News