Chronique série manga - Soul Gadget Radiant- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Chronique série manga - Soul Gadget Radiant


Dimanche, 22 March 2015

Titre frais et intéressant, Soul Gadget Radiant, étoffe encore le catalogue de Kaze qui propose de plus en plus de shonens de qualités, venant rivaliser avec les géants Glénat et Kana.


Avec ce titre, nous pénétrons dans un univers de fantasy que son auteur a su développer de belle manière.
Une série en seulement dix tomes qui malgré des défauts handicapants se montre vraiment intéressante !


Lyle et ses deux compagnons, Sheska et Giotto, forment un trio de voleurs qui ne volent que pour rendre la justice, bien évidemment. Mais notre héros outre le fait qu’il soit habile, possède un artefact mystérieux, un Gadget, dont il ignore tout, qui lui confère d’étranges pouvoirs…mais au gré de ses aventures il va rencontrer une jeune femme possédant elle aussi un artefact du même type et ainsi il va entamer une quête qui le dépasse totalement où il apprendra de nombreuses choses sur les gadgets, sur lui-même et dont l'avenir du monde dépendra...rien que ça !

Nous voilà donc plongés dans un univers de fantasy type moyenâgeux, peuplé de chevaliers et où la magie semble prédominante, un univers par forcément original, mais qui reste séduisant. D’autant plus que l’auteur va rajouter quelques éléments anachroniques telle l’électricité qui, mine de rien, vont rendre cet univers encore plus riche. Et bien entendu la magie aura la part belle, on croisera des démons, des voleurs, des capitaines de vaisseau...bref tout un univers riche et varié.



On a des personnages au look du début du siècle plongé dans cet univers moyenâgeux ce qui va renforcer cette idée de monde sans temporalité qui contient malgré tout des éléments qui vont renvoyer le lecteur à de multiples références. Le bestiaire n'est pas en reste, même s'il n’y a rien de véritablement surprenant, on trouve un mélange de références avec des chevaliers, des spectres, des sorciers, des monstres de fantasy et des démons. On a donc un univers qui saura séduire sans problème tous les amateurs de fantasy !

Et la première référence qui viendra en tête et qui ne nous quittera pas sur l'ensemble de la série, et en particulier vers les derniers tomes avec l'apparence de certains personnages, c'est Bastard de Hagiwara. On retrouve de nombreux points communs entre les deux univers, tant au niveau du fond que du ton, mais ce qui va choquer c'est l'apparence d'un démon qui apparaîtra à la fin de la série qui semblera être un copier/coller de Dark Schneider version démon…



Mais qu’en est-il des personnages ? Toute bonne histoire se doit de posséder de bons personnages, sans quoi elle ne tient pas la route. Ici ils seront nombreux et intéressants, mais auront bien du mal à échapper aux clichés du genre, Lyle en tête : orphelin ignorant son passé, il est en quête de réponses qu'il trouvera au cours d'une quête initiatique, téméraire, mais un peu perdu avec des pouvoirs qu’il ne maîtrise que partiellement sans en connaître les origines. Mais l'ensemble fonctionne bien, le relationnel entre les personnages est bien travaillé et permet à la série de présenter une autre facette plus qu'intéressante.

Bien entendu la quête tourne autour des artefacts magiques présentés dès le départ, et qui donnent son titre à la série, les Gadgets ! Ces derniers renferment des êtres aux pouvoirs magiques importants et peuvent être utilisés de différentes manières (jusqu'à la fusion à la fin de la série). Bien entendu l'intrigue va se développer, et celui présenté comme le grand méchant au départ cache une menace bien plus importante qui fait peser un grand danger sur le monde.



Si le titre ne s'avère pas être des plus originaux, il n'en demeure pas moins plus que sympathique, il propose un univers cohérent et riche, une intrigue intéressante qui saura nous proposer quelques surprises. Malheureusement le titre possède aussi quelques défauts qui l’empêche d'être plus qu'une série sympathique. A commencer par le dessin, très carré et anguleux, qui bien que très beau et assez accrocheur, fait que tous les personnages se ressemblent à tel point qu'on s'y perd très vite et qu'on en vient souvent à se demander qui est qui. Inutile de dire que plus ces derniers se multiplient plus cela devient gênant pour la lecture !

A ceci s'ajoute une certaine confusion dans les scènes d'actions du fait d'une mise en page pas toujours idéale… Une série vraiment intéressante, qui si elle n'a rien d'exceptionnelle et possède des défauts handicapants, possède un charme certain et un univers séduisant.
Un titre qui mérite véritablement le coup d’œil !
L'avis du chroniqueur
Erkael

Dimanche, 22 March 2015
14 20


SOUL GADGET RADIANT © 2005 by Aoi Ohmori / Ichijinsha Inc.





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Je connaissais pas mais ça a l'air sympa !

Txeng

De Txeng [2057], le 22 March 2015 à 12h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News