Critique - Yu-Gi-Oh, l'âme des cartes DVD 1- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Critique - Yu-Gi-Oh, l'âme des cartes DVD 1


Mardi, 15 January 2013 à 11h28

Découvrez dès à présent la chronique de Takato portant sur le premier DVD de l'animé Yu-Gi-Oh - l'âme des cartes, paru en 2002 chez M6 Vidéo.
 

 
Il y a maintenant plus de dix ans paraissait sur les écrans d'M6 l'adaptation animée du manga phare de Kazuki Takahashi. L'épopée du roi des jeux, dans sa monture animée, lança la machine et popularisa le manga en plus de faire montrer le succès en l'attente du jeu de cartes dans sa version française. Actuellement, si la franchise ne peut plus se vanter d'être aussi populaire qu'un Pokémon, peu importe ses supports, l'actualité Yu-Gi-Oh! ne s'éteint pas.

Notons que cette adaptation animée, première arrivée chez nous, est en fait la seconde série autour du shônen de Kazuki Takahashi. Une première adaptation retraçant avec pas mal de libertés les 7 premiers volumes existe, mais fort de sa noirceur et de la distance qui la sépare avec la suite de l'histoire orientée sur le « Duel de monstres », elle n'est jamais sorti chez nous. Cet anime, « Yu-Gi-Oh! Duel Monsters » de son vrai nom, démarre ainsi au volume 8, avec le palpitant arc du royaume des duellistes. L'édition DVD de toute la série est extrêmement laborieuse car majoritairement composée de DVD unitaires pour un anime composé de 236 épisodes.

Au cas où certains ne se seraient jamais penché sur cette saga axée autour du jeu de cartes, rappelons l'histoire. Yugi est un lycéen chétif et souvent maltraité par ses camarades. Véritable accro aux jeux, il résout un jour le « Puzzle du millénium », un artefact issu de l'Egypte antique et doté d'étranges pouvoirs. Dès lors, il est habité par une double personnalité, un Yugi plus sûr de lui qui ne perd jamais aux jeux. Suite à cet événement, le jeune homme s'est noué à quelques individus, Joey, Téa et Tristan. Alors que tous entretiennent leur intérêt pour le jeu de cartes « Duel de monstres », Yugi leur propose de dévoiler la carte rare de son grand-père, le mythique « Dragon blanc aux yeux bleus » qui attire l'attention de Seto Kaiba, lycéen mais aussi directeur d'une grande entreprise et grand champion à Duel de monstres. Kaiba finit par tendre un piège au grand-père de notre héros dans le but de lui dérober et déchirer sa carte du Dragon Blanc, avant d'être vaincu en duel par Yugi. Dès lors et sans le savoir, le roi des jeux vient de devenir la cible de Maximilien Pegasus, le créateur du jeu de carte qui lui réserve un sort tout particulier...

Cette première galette (sur des dizaines qui suivront) contient les trois premiers épisodes de la série, ainsi que deux épisodes bonus sur lesquels nous reviendront... Ces trois premiers épisodes constituent l'introduction du premier arc de la série, afin de permettre au nouveau spectateur de se familiariser avec le jeu de cartes. Les duels présentés sont ainsi relativement simplistes, sans mettre en avant des combos exagérés qui apparaitront par la suite. Découvrir les personnages, le jeu et ses règles, voici les trois objectifs de ces trois épisodes. La trame de l'arc du royaume des duellistes, le premier de cette adaptation animée, se dessine sur ces épisodes, un peu à la manière d'un Saint Seiya : Notre héros va ainsi devoir s'armer de son jeu de cartes pour défaire Pegasus qui a emprisonné l'âme de son grand père, et c'est sans doute de nombreux duellistes qu'il devra affronter. Mais ces grandes lignes sont dessinées par ces trois heures de programme et pour l'heure, il est difficile d'entrevoir ce que cet arc nous proposera, il faudra attendre le quatrième épisode pour cela.
On remarquera que le premier épisode adapte d'une manière différente le premier affrontement entre Yugi et Kaiba, présent à l'origine dans le cinquième volume. L'action diffère légèrement du manga et le duel souffre de l'absence de la bataille du Death-T qui a marqué les esprits dans la version papier, mais permet de présenter le personnage de Kaiba qui s'avère essentiel pour la suite de l'histoire... Les deux épisodes suivants restent sensiblement similaires au manga, exception faite de quelques choix d'adaptation légèrement différents, pour donner d'avantage dans le grand spectacle.

De manière curieuse, ce premier DVD propose en guise de bonus deux autres épisodes, les épisodes 46 et 47, se déroulant juste après l'arc du royaume des duellistes et mettant en scène un tout nouveau jeu dérivé de Duel de monstres. Si aujourd'hui ce choix peut paraître incompréhensible, il s'agissait à l'époque de la sortie DVD et de la diffusion M6 d'un moyen pour les fans de découvrir ces deux épisodes en avant première, sachant que la diffusion n'avait pas encore atteint le stade du duel final de la saison... Toutefois, découvrir ces épisodes n'est pas un grand risque tant le duel narré est complètement détaché de l'arc du royaume des duellistes, bien qu'il en dévoile la finalité. A vrai dire, le seul interet de ce duel correspondant au volume 16 est de présenter Duke Devlin. Seulement, la joute est ici bien édulcorée par rapport au manga... Là où dans la version papier Duke (Otogi Ryûji en version originale) agit pour la vengeance de son père défiguré par le grand-père de Yugi, il souhaite ici simplement se venger de notre héros pour des raisons de business... L'intensité est ainsi vraiment réduite par rapport à la version papier, et on se doute que l'issue de la troisième et dernière partie de ce duel verra son intérêt tout autant réduite. Car oui, il faudra obtenir le second volume DVD pour profiter de la conclusion de cet affrontement !

L'édition DVD étant unitaire, on ne retrouve qu'une unique galette dans un boitier plastique. L'édition comporte ainsi simplement les trois premiers épisodes et les épisodes 46 et 47 en guise de bonus, sans suppléments additionnels ou un choix des langues... Il faudra en effet vous contenter de la désastreuse adaptation occidentale édulcorée au possible, aux dialogues toujours plus niais, et surtout aux noms modifiés des personnages. Jono-Uchi devient ainsi Joey, et Anzu devient Téa... Notons aussi que le sérieux des dialogues d'origine passe la plupart du temps à la trappe pour offrir des discours niais, des jeux de mots douteux... tout pour ne pas désorienter le très jeune public. Fort heureusement, face à cette adaptation catastrophique ressort un doublage français plutôt convainquant, les comédiens ayant su rentrer dans leurs rôles.

En définitive, cette édition DVD s'avère standard pour des montures de ce genre, dénaturée pour une orientation plus jeune publics. Les fans du manga de Kazuki Takahashi seront sûrement un peu déçus, mais le plaisir de redécouvrir cette série qui a bercé l'adolescence de certains est bel et bien là. Le seul soucis réside le caractère unitaire de cette édition, et obtenir l'intégrale de Yu-Gi-Oh! Sous le format vidéo tient de l'exploit...




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
GoldenIce

De GoldenIce [301], le 20 January 2013 à 16h51

C'est serait super de le sortir en intégral carrément par saison, moi, si sa sortira un jour, je l'achete immédiatement ^^ J'adore la saga Yu Gi Oh, il faut dire que cela me passionne et j'ai même la figure mini du grand père de Yugi et même des cartes de la série, même les jeux vidéo dirivé de la série. ^^ Mais par rapport à la saga qui se compose avec 3 héros différent, l'univers est assez différent. Avec Yugi, l'histoir se r'approche plus sur le phraon. Ce qui attire dans cette anime, c'est le faité de voir un héros avec deux âmes pour le même corps. Et jeu tout simple qui deviens un véritable chaos. Ce qui fait un animé plus classe et génial ^^ Avec Jaden, le jeu de carte se concrétise dans un academie, ici le héros est trés fort et sure de lui comparé a Yugi qui est du genre réserver. Jaden comparé a lui est super existé et débordant d'énergie, malgré ses nombreux combat, il garde toujours son rang de silver rouge a cause de son comportement décinvolte. L'histoir est trés marrant et surprenant parfois, ce qui fait un retour de Yugioh surberbe ^^ Le dernier héros, Yusei est un mec qui vient dans endroit pauvre, Satelite, le conteste est chaosthique, et l'histoir trés bouleversent, ce qui donne un aspect sérieur à l'anime. Ici, le héros est réfléchie et sérieux comparé aux deux autres. ^^ Une série vraiment a posséder car c'est vraiment génial ^^Autre chose, le jeu de carte de monstres changent de maniére de jouet avec une façon de fusionner différente ^^

Tsukinohime

De Tsukinohime [1071], le 15 January 2013 à 13h42

Très bonne critique :) justement à l'époque c'est le fait que ce soit unitaire qui fait que je n'y ais jamais touché. 

Depuis j'ai toujours rêvé d'une intégrale digne de ce nom de l'animé Yu-Gi-Oh! avec un choix vf et vo et non censuré. Ah qu'il est doux de rêver T-T

 

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News