Japan Expo - Interview Kurokawa- Actus manga
actualité manga - news illustration

Divers Japan Expo - Interview Kurokawa

Vendredi, 14 Août 2009 - Source :Kurokawa

La rédaction vous propose une interview de Grégoire Hellot, directeur de collection au sein des éditions Kurokawa.

   

Manga-news: Quel est votre bilan des quatre dernières années?
Grégoire Hellot: Le bilan est plutôt positif, puisque nous sommes le quatrième éditeur du marché maintenant. Nous sommes satisfaits, car nous arrivons à avoir des ventes plutôt élevées, alors que nous sortons 2 à 3 fois moins de livres que d'autres éditeurs. Ceci est un choix, car d'une part le budget des lecteurs n'est pas extensible, et d'autre part il est inutile de sortir des mangas qui passent totalement inaperçus. De plus, je peux alors relire tous les livres, les vérifier. Tous nos titres ont été lancés, avec de petits ou de gros évènements autour, chose impossible à faire avec 10 sorties par mois.
   
   
Y-a-t-il eu un titre qui vous a déçu au niveau des ventes?
Dernièrement non. Mais sur la durée, je pense à Ippo, la rage de vaincre. C'est dommage, nous avons mis beaucoup de moyens. Même si ce titre a du succès, il n'en n'a pas autant que nous l'espérions. Je pense que le scantrad en est certainement la cause, car nous sommes bien en retard par rapport à la parution au Japon, et quelqu'un qui aura lu les scans n'aura pas forcément envie de tout relire ensuite sur la version papier. Mais ça n'est que mon opinion.
   

   
    
Quel est votre avis sur le scantrad en général?
Deux choses m'embêtent avec le scantrad. La première: légalement c'est du vol, alors que beaucoup de personnes ont l'impression d'être dans la légalité. Ça n'est pas du tout le cas, ils font la reproduction d'un travail qui n'est pas le leur, et ça crée un manque à gagner pour l'auteur japonais. Mais ceci, ils ne veulent pas l'admettre. A l'époque où les éditeurs ne faisaient pas de marketing, le scantrad nous aidait en quelque sorte à promouvoir un titre, afin qu'il soit connu. Aujourd'hui, des opérations de lancement sont toujours effectuées, surtout quand ce sont de gros titres. Effectivement, le scantrad aide le public à connaître les titres, mais il ne les incite pas à acheter non plus. Le scantrad est en fait une promotion illégale. Tant que l'auteur n'a pas donné son accord, même si le titre n'est pas sorti en France, le scantrad reste illégal.
La deuxième: le travail de traduction n'est pas toujours bien fait. Ce sont des jeunes qui font cela par passion, mais ils ne sont pas diplômés. Le problème qui se pose, c'est que les lecteurs de scantrad, lorsqu'ils achètent le manga, sont dépaysés, ils trouvent que la traduction n'est pas correcte, que les personnages ne parlent pas de cette façon «normalement». C'est un problème qui est survenu lors de la sortie de Fullmetal Alchemist.
 
 
Comment choisissez-vous un titre?
Ça n'est pas très compliqué! Je reçois les magazines de prépublication pour les nouveaux titres. Quand je vais au Japon, en général pour les shôjos, je demande conseil aux vendeuses en leur expliquant ce qui m'a déjà plu auparavant, on en discute. Le plus difficile sont les mangas pour jeunes femmes et femmes. Nous avons Kimi Wa Pet, Life. Pour Life, nous avons hésité pendant quatre ans, car ce manga était peut-être trop dur. Et finalement, la nouvelle patronne de Kurokawa, arrivée en 2007, a aimé ce manga. Celui-ci ne se vend pas très bien, car nous l'avons sorti en septembre 2008, un moment où il y avait une grosse offensive shôjo de la part des autres éditeurs. Il s'est noyé dans la masse.
  
 
  
   
Justement, que pensez-vous de l'offensive des autres éditeurs sur le shôjo?
Je pense qu'il faut faire des mangas pour filles, parce qu'il y en a de bons. Il ne faut pas faire du shôjo parce qu'il n'y a plus de mangas pour garçons. Le problème est que les éditeurs se sont emballés trop vite sur le manga pour filles. Le marché était en train de frémir grâce à Nana, les filles ont alors commencé à acheter du manga. La brèche s'est à peine entrouverte que tout le monde y est entré. Personne n'a laissé le temps à ce marché de mûrir. Par conséquent, il est déjà saturé, alors qu'il n'est pas encore arrivé à maturation. C'est dommage.
  
    
Vous essayez alors d'en tenir compte lors du choix d'un titre shôjo?
Oui évidemment! Par exemple, j'ai essayé de lancer beaucoup de mangas d'humour, car ça n'existait pas en France, il n'y en avait que très peu. Je me suis aperçu que le public préfère avoir un manga d'action drôle, ou un manga de sport drôle, plutôt qu'un manga drôle qui parle d'autre chose. De ce fait, j'essaie de faire des compromis, et un catalogue de qualité.
 
  
Avez-vous une ligne éditoriale bien définie?
Contrairement à Delcourt qui a une image shôjo, Kana et Glénat qui sont plutôt Jump, Tonkam qui est alternatif, Pika plutôt mangas subversifs, la seule image qu'a Kurokawa est une image de livres de qualité. Ça n'est pas plus mal, nous choisissons nos titres au compte goutte, mais au moins le public sait que ce que nous choisissons est réfléchi. Je pense qu'aucun manga n'est réellement mauvais chez Kurokawa.
  
  
Comment voyez-vous le marché actuel? Le pensez-vous saturé?
On dit que les éditeurs vont mourir, mais tout le monde tient. Les grosses boîtes ont un traineau qui suit, les petites peuvent vivre avec mille exemplaires. Ce sont ces dernières qui vont survivre longtemps, car elles n'ont pas besoin de gros exemplaires pour rester debout. Le marché du manga a beaucoup changé, car avant il y avait moins de lecteurs mais ils achetaient tout. Aujourd'hui, il y a plus de lecteurs mais ils achètent tous la même chose. Le marché ne baisse pas du tout, c'est juste que ça n'est plus les mêmes choses qui se vendent. Les gros succès sortent du lot, les autres séries se vendent peu. C'est alors la course à l'armement, tout le monde sort de plus en plus de mangas pour trouver la perle. Les éditeurs prennent de plus en plus en risques, et ça n'est pas forcément bon pour le marché.
Plus que de la saturation, il va y avoir l'exaspération du public et une segmentation très forte, un peu à l'image du cinéma aujourd'hui, avec quelques blockbusters par an, puis des choses bien spécialisées, comme du yaoï, des mangas avec des soubrettes, ou du gothic. Toute cette lecture spécialisée, nous la trouvons chez les petits éditeurs. Il va donc y avoir les gros éditeurs qui sortiront des titres à foison, en espérant en avoir un qui fonctionne, et les petits éditeurs qui expérimenteront. Je pense que le marché va de plus en plus se sectoriser.
  
  
On a parlé de l'arrivée des éditeurs japonais en France, qu'en pensez-vous?
Je pense qu'ils ne viendront pas dans l'immédiat, car c'est trop compliqué. Je sais que les éditeurs japonais ont pris leur décision, ils ne viendront pas sur le marché du papier. Ils préparent une grosse offensive sur le manga dématérialisé, sur téléphone portable. Nous aurons un modèle économique où les Japonais, sans passer par les français, vont distribuer leurs mangas sur des plateformes de dématérialisation.
    

  
Grégoire Hellot en compagnie d'une cosplayeuse...
      
   
Est-ce que vous pensez que le marché français est prêt pour le manga sur téléphone portable?
Je pense que chez les personnes de 20-30 ans, le réflexe ne sera sans doute pas immédiat, car le manga sera sur un petit écran, les dessins seront petits. La génération qui a 15 ans en 2009, c'est la première qui n'a jamais connu la vie sans internet. Ce sont des gens qui ont l'habitude d'aller sur le net pour leurs recherches scolaires, au lieu d'aller à la bibliothèque, s'ils veulent écouter un morceau de musique, ils le téléchargent. Pour eux, ce sont des réflexes normaux. Ils n'ont pas l'habitude d'attendre, ce sont des consommateurs actifs. Eux, peut-être qu'il auront envie d'avoir le manga directement dans leur portable, car ce sont des personnes qui sont beaucoup moins dans l'objetisation que nous: l'objet n'est pas important pour eux, ils ont une habitude de consommation dématérialisée. Je pense que c'est dans ce sens-là que les éditeurs japonais réfléchissent. Il se passe d'autres choses, comme les ebook. Ils n'affichent pas encore les mangas, mais quand cela sera fait, et qu'ils ne seront pas chers, là par contre, ça nous fera beaucoup de mal. Sur une simple carte mémoire, il y aura 200 volumes.
  
 
Est-ce que vous croyez au manga pour enfant, outre le gros phénomène Chocola et Vanilla?
Chocola et Vanilla a fontionné, car nous avons eu l'expérience passée de Megaman net Warrior et de Mermaid melody. Les mangas pour enfants, ça marche, mais ça demande 3 ou 4 fois plus de travail, car il faut coordonner tout le monde. C'est-à-dire qu'un manga pour adultes est mis en rayon, et les lecteurs vont le chercher. En-dessous de 12-13 ans, les enfants ne vont pas seuls dans les magasins, mais avec leurs parents. Les parents, eux, vont dans le rayon enfant, et non dans le rayon manga. Donc si nous mettons un manga pour enfants dans le rayon manga, les enfants ne le verront jamais. Les enfants fonctionnent à l'impulsion: ils ne cherchent pas quelque chose, ils tombent dessus, et le veulent. On s'en est rendu compte avec Megaman net Warrior: c'est la plus mauvaise vente de Kurokawa, mais notre meilleure vente salon, car là, les enfants les voient. Concernant Chocola et Vanilla, beaucoup de démarches ont été menées pour qu'on accepte de le mettre au rayon enfant, il y a eu beaucoup de partenariats avec la presse jeunesse également, avec laquelle il est très difficile de travailler, car elle ne connaît pas le manga.  L'inconvénient et l'avantage avec ce public, c'est qu'il est très volatile. L'anné prochaine, Chocola et Vanilla ne marchera peut-être plus. Le fonctionnement pour un manga enfant est totalement différent que pour un autre manga. Pour faire du manga enfant, il faut avoir de l'expérience dans les livres jeunesse. C'est valorisant de voir que nous arrivons à vendre des mangas à des gens qui n'en achetaient pas. C'est le but: élargir le public à son maximum.
       

          
                
Est-ce que vous pouvez nous parler du Prince des Ténèbres et de Lost Brain?
Le Prince des Ténèbres est tiré d'un roman: Mao, qui signifie «Le roi du mal», mais le titre international est Prince of darkness. Ce manga est tiré d'un très bon roman, dont l'auteur est très prolifique en matière d'histoires mystérieuses. La puissance du scéanrio est le gros point fort de cette série. Le premier volume est un peu long, car les personnages sont mis en place, mais une fois l'intrigue commencée, c'est assez haletant!
    

    
   
Et Lost Brain?
Lost Brain est un manga expérimental sur le marché. Je voulais une histoire prenante et très courte. Nous allons sortir les trois volumes d'affilée, en Septembre, Octobre et Novembre. C'est un manga de mystère et de complot, que nous pouvons ranger dans la même catégorie que Monster ou Death Note. C'est l'histoire d'un lycéen qui décide de renverser le pouvoir en utilisant l'hypnose. Ce que nous pouvons communiquer au libraire est de conseiller cette lecture à ceux qui n'ont jamais lu de manga et qui essaient de se lancer... Nous verrons alors si les personnes qui disent vouloir se mettre au manga mais n'osent pas vont vraiment sauter le pas.
      

            
            
Comment s'est porté le choix sur Beach Stars, qui frôle avec le fan service? Est-ce que ça n'était pas un peu facile?
Ça n'est pas pour le fan service, mais aussi fou que cela puisse paraître, c'est pour le volley-ball. J'aime beaucoup le trait de Masahiro Morio. Plus que les poitrines, ce qui séduit est qu'il est très audacieux dans ses dessins: l'auteur crée des focales à la main. Il fait des effets de déformation très impressionnants, et les scènes sont dynamiques. Une autre chose: ce manga est très didactique. C'est un manga de sport qui plaira autant aux filles qu'aux garçons.
Beach Stars accompagne cette année la tournée de la Fédération Française de Beach Volley en France. Autour du terrain, il y aura des bannières aux couleurs de Beach Stars. Pour moi, ce titre est une porte d'entrée vers une population qui ne lit pas de mangas.
  

  
 
Que pensez-vous du fait d'éditer des titres très anciens?
Je pense que c'est un sacrifice éditorial. J'adore les vieux mangas, mais je fais la distinction entre ce que j'aime et mon métier. Les lecteurs ne sont pas encore suffisamment prêts à acheter des vieux mangas, ils ne sont pas encore assez nombreux. Par exemple, beaucoup d'éditeurs ont fait du Tezuka, mais personne ne gagne d'argent avec. Le public à être satisfait n'est pas large. Personnellement, c'est un risque que je ne veux pas prendre maintenant. Je prends mon temps. Je ne veux pas transformer le marché, je veux juste être là au moment où le marché sera prêt pour quelque chose.
 
 
C'est une belle phrase de fin!
Merci!
    
    
Remerciements à Grégoire Hellot.


Kuroblog





commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Je suis un petit peu en retard pour répondre à cet article mais je viens seulement de le découvrir.

" [le scantrad ]légalement c'est du vol " 

Sur ce point là tout le monde le sait

"ça crée un manque à gagner pour l'auteur japonais"

Un auteur japonais est-il rémunèré sur un volume traduit en français ?

"A l'époque où les éditeurs ne faisaient pas de marketing, le scantrad nous aidait en quelque sorte à promouvoir un titre, afin qu'il soit connu."

C'est gentil de reconnaitre quand même que le scantrad a aidé à la diffusion des mangas en France

"Aujourd'hui, des opérations de lancement sont toujours effectuées, surtout quand ce sont de gros titres."

Le marketing est une chose,la qualité de l'oeuvre vendue en est une autre. On pourra toujours faire toute la pub qu'on veut, si c'est mauvais, c'est mauvais, point barre. 

"Effectivement, le scantrad aide le public à connaître les titres, mais il ne les incite pas à acheter non plus."

Je dois être l'exception qui confirme la règle parce que les mangas que je lis en scantrad, je les achète plus ou moins quand ils sortent -Fullmetal Alchemist et Fairy Tail à leurs sorties et les autres sur des sites de revente, mon porte monnaie n'étant pas extensible.

De plus, la plupart des teams de scantrad retirent de leurs sites les chapitres dès que les volumes paraissent dans le commerce.

"Le scantrad est en fait une promotion illégale."

Donc de la promotion pour les éditeurs puisque les teams de scantrads ne vendent pas leurs traductions. Non ?

"Tant que l'auteur n'a pas donné son accord, même si le titre n'est pas sorti en France, le scantrad reste illégal."

De la part de celui qui fut Silver Mousquetaire dans Jushi Sentai France Five, titre qui dût être changé en Shin Kenjushi France Five lorsque la Toei rappela à l'équipe qu'elle était propriétaire à l'international du terme sentai.

Le générique avait dût également être changé pour une question de droit d'auteur.

Que celui qui n'a jamais pêché jette l première pierre, a dit un jour un gars.

"le travail de traduction n'est pas toujours bien fait. Ce sont des jeunes qui font cela par passion, mais ils ne sont pas diplômés."

Mais ce sont sûremenent les diplômés de demain, Les futurs traducteurs des maisons d'éditions de manga et j'espère qu'ils seront toujours aussi passionnés.

Tout comme comme le fan de sentai qui est aujourd'hui directeur de collection au sein des éditions Kurokawa.

"Le problème qui se pose, c'est que les lecteurs de scantrad, lorsqu'ils achètent le manga, sont dépaysés, ils trouvent que la traduction n'est pas correcte, que les personnages ne parlent pas de cette façon «normalement». C'est un problème qui est survenu lors de la sortie de Fullmetal Alchemist."

Traduttore, traditore (traduire, c'est trahir).

Le fait que la traduction soit plus ou moins fidèle à l'oeuvre de départ c'est un peu un lieu comment dans le monde de l'édition je crois.

Si les fans protestent c'est qu' ils aiment le manga, charge à l'éditeur de fournir la meilleure traduction possible.

Maintenant Kurokawa est plutot réputé pour son excellent travail d'édition, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

 

Et si il devait y avoir une grande offensive contre le scantrad, je doute que cela fasse remonter les ventes de manga. Je pense plutôt qu'on en reviendrais au vieilles méthodes de lecture sans achat : les bibliothèques et la lecture "sauvage" dans les rayons des magasins. Et peut être aussi un développement fulgurant des manga-cafés.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout et bonne année 2011 ^-^

Tennen

De Tennen, le 17 Janvier 2011 à 19h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

"beaucoup de personnes ont l'impression d'être dans la légalité"

C'est complétement faux, va sur le site de n'importe quelle team de scantrad et demande leurs si ce qu'il font est légal à 99% ils te répondrons que non.

B

De B, le 20 Octobre 2010 à 13h23

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bon, alors je te la refais et tu me dis, si y a rien qui te choque :

Moi : "Moi ce que je retiens de cette interview, c'est cette phrase : [blabla]"

Toi : "Moi ce que je trouve franchement ridicule c'est ton ton pédant..."

Et dans la mesure où, comme je l'ai dit, tu as posté directement après moi, je pouvais me sentir visé...  ça ne te coûtait rien de préciser que tu parlais à Sorrow... ^^

Robert

De Robert [502], le 16 Août 2009 à 21h36

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

D'une je ne te traite pas de con mais ton pseudo qui n'en est pas un (je pensais qu'il était ironique) donc je m'excuse et de deux si tu avais lu tout les comms et pas que les miens, il n'y a aucune équivoque à qui s'addresse mon post : celui qui t'a fait monté sur tes grands chevaux vu qu'il reprend une phrase. Bon là vu que je tenais à m'excuser ça sera vraiment mon dernier post, ça tourne en rond.

-_-

De -_-, le 16 Août 2009 à 20h29

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

"Où c'est peut être toi qui est trop paresseux pour les lire en entier TOUT les comms?"

Euh... Je peux savoir ce que j'ai raté comme texte dans tes deux précédents messages ?

"Je m'arrête là je te laisse le mot de la fin..."

Pour que j'ai le mot de la fin, il faut que je poste en dernier. Maintenant c'est bon :))

"Monsieur avec un pseudo que je trouve con : oui là c'est moi qui suis pédant."

Nan ! Là t'es insultant. D'une tu me traite de con, et de deux, tu te moques de mon prénom. >_<

Robert

De Robert [502], le 16 Août 2009 à 19h55

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Où c'est peut être toi qui est trop paresseux pour les lire en entier TOUT les comms? Je m'arrête là je te laisse le mot de la fin... Monsieur avec un pseudo que je trouve con : oui là c'est moi qui suis pédant.

-_-

De -_-, le 16 Août 2009 à 19h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

"Pour quelqu'un qui lit les comms tu m'as l'air bien concerné par un qui ne t'es adressé..."

Oui, bon, euh... machin sans pseudo, là... Tu postes juste après moi, pour écrire ceci :

"Moi ce que je trouve franchement ridicule c'est ton ton pédant..."

Je peux difficilement faire comme si ça ne m'était pas adressé. Où alors, tu ne sais pas écrire...

Robert

De Robert [502], le 16 Août 2009 à 15h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

moi j'aimerais bien que els editeurs japonais viennent en france .

Minkunette

De Minkunette [5549], le 16 Août 2009 à 15h16

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bon, Robert a parlé pour moi, c"est exactement ce que j'ai noté en lisant les commentaires, c'est désolant.

Ryo-kun

De Ryo-kun, le 16 Août 2009 à 14h26

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pour quelqu'un qui lit les comms tu m'as l'air bien concerné par un qui ne t'es adressé...

-_-

De -_-, le 16 Août 2009 à 11h21

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pédant ?

Tu l'as certainement été plus que moi.

Robert

De Robert [502], le 15 Août 2009 à 19h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Moi ce que je trouve franchement ridicule c'est ton ton pédant...

-_-

De -_-, le 15 Août 2009 à 09h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Moi ce que je retiens de cette interview, c'est cette phrase :

"ça crée un manque à gagner pour l'auteur japonais. Mais ceci, ils [les utilisateurs du scantrad] ne veulent pas l'admettre."

Et la plupart des commentaires publiés depuis hier montrent tout à fait qu'il a raison.

Robert

De Robert [502], le 15 Août 2009 à 05h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

"D'une il a vraiment un titre mauvais : villa cosmos et d'autres trucs passable du genre ken ichi..."


Question de goût. Moi j'aime beaucoup Ken-ichi par exemple, manga fun et dynamique sur les arts martiaux, traité de manière surréaliste mais sans en rajouter de trop.

"Tu sais ce que ça fait d'apprécier un titre comme dangoo (juste un ex parmi d'autres) et de voir qu'il s'arrête?"

J'étais un lecteur de Karakuri Circus, donc oui, je sais parfaitement ce que ça fait de ne pas connaître le fin mot de l'histoire, surtout avec tellement d'interrogations dans l'ultime tome 21... Et j'adorais également le cortège des 100 démons, série injustement boudé par le lectorat français, arrêtée à son sixième tome, alors que la série est toujours en cours au Japon avec plus de dix-sept volumes...

Mais si une série s'arrête, c'est très souvent à cause de ventes faibles. Se dire " Je commence la série que s'ils annoncent qu'ils éditent après le tome 30", c'est grandement diminuer cette chance, si suffisamment de personnes se disent pareil. Alors je veux bien moi qu'on rétorque "j'aime pas avoir une série pas terminée", mais c'est loin d'être en faveur d'une série à laquelle on aimerait s'essayer. Si tu veux que la série passe le cap, faut l'acheter et la promouvoir un peu. La série ne va pas plus loin ? Tant pis, c'est une série de sport, le schéma est toujours quasiment le même, avec des techniques et des adversaires différents. La frustration est moindre, surtout qu'on ne s'arrête pas en plein combat. La série continue ? Tant mieux, tout le monde est content.

Mais quand il est dit d'entrée que seul les trente premiers volumes sortiront  à coup sûr, et que la suite sera publiée uniquement si la série marche bien, je trouve cela franchement ridicule d'avoir une attitude passive et d'attendre voir ce qui se passe -_-. Et encore plus d'oser faire ce genre de remarques...

Entre arrêter brutalement Dangoo (mais là c'est l'éditeur qui s'est crashé il me semble), Kindaïchi, Karakuri Circus ou le cortège, et annoncer d'entrée que trente volumes d'Ippo paraîtront en France et que le reste sera publié si le résultat est satisfaisant, il y a un monde de différence...

Sorrow

De Sorrow [815], le 15 Août 2009 à 04h57

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

D'une il a vraiment un titre mauvais : villa cosmos et d'autres trucs passable du genre ken ichi... Mais revenons à nos moutons en quoi c'est une excuse de pas vouloir q'une partie d'une série ? Tu sais ce que ça fait d'apprécier un titre comme dangoo (juste un ex parmi d'autres) et de voir qu'il s'arrête? (heureusement pour moi il a repris ailleurs mais bon pendant un laps de temps ...) Kurokawa a de suite dit qu'ils éditeraient que 36 volumes au départ donc c'est plutôt honnêtes de leur part MAIS MOI pour avoir eu des séries dont on a jamais eu la fin ben nan désolé j'ai assez donné...

-_-

De -_-, le 15 Août 2009 à 00h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pourquoi Ippo ne marche-t-il que moyennement malgré ses grandes qualités ? Humm... je réfléchis. Scantrad ? Oui, dans une certaine mesure, puisque les gens n'ont pas toujours la volonté et assez de scrupules d'acheter une série qu'ils ont déjà lu une fois autre part, surtout si elle ne leur a que moyenemment plu. Dessin trop vieux ? Sujet peu porteur au premier abord ? Oui, oui...

Mais, non, en fait :

"Ippo j'achèterai quand on saura si ils vont tout édité j'ai pas envie d'avoir le quart d'une série..."

Mais voilà la réponse ! Tous ces gens qui disent "moi j'attends de voir avant de commencer si ils éditent le reste de la série" ! Mais sachant qu'ils n'éditent le reste que si la série se vend bien, et ben ces gens font en sorte que elle a de moins en moins de chances de passer le tome 30. Non sérieux, c'est une excuse stupide et contradictoire pour ne pas commencer "Ippo", et probablement une des causes du succès moyen. Mais pour en rassurer certains acheteurs frileux, Ippo peut parfaitement se terminer sur le tome 30, avec une très bonne fin, parfaitement satisfaisante. L'auteur ayant d'ailleurs réfléchi son histoire à la base pour qu'elle se termine sur cette dernière image du volume 30.

Le scantrad, je ne me lance pas trop dans le sujet. Mais si avant il avait sans doute fonction de pionnier et de vitrine pour ceux qui ne connaissaient pas un manga, de nos jours, avec la quantité phénoménale de mangas qui paraissent chaque mois (sérieux, j'ai lâché toutes mes séries, et j'achète sur l'envie du moment et ne cherche plus à me tenir à jour), il fait perdre plus de lecteurs qu'ils ne fait en gagner AMHA. Achète-t-on toujours en DVD un film qu'on a apprécié au cinéma ? Non, loin de là. C'est pareil pour les scans. Une fois qu'on a lu la série, on a pas spécialement envie de l'avoir matériellement, à moins qu'on l'ait beaucoup appréciée. De plus, l'impatience crasse de certains lecteurs (bouh,ouh, je dois attendre deux mois pour connaître la suite, trop dur !!!) font qu'ils préfèrent suivre leur série en scans, puisqu'ils ont droit à un chapitre par semaine ! (et encore, ça semble trop long pour certains...)

'Fin bon, le scantrad, c'est loin d'être une bonne chose dans le marché actuel. Rien ne vaut de se renseigner sur un titre sur les différents sites/forums pour avoir un avis, ou de prendre un risque en achetant les deux, trois premiers tomes d'une série qui nous a tapé dans l'oeil.

"Seulement en lisant l'interview j'avais l'impression qu'il avait un peu les chevilles qui enflaient notre ami Greg. Quand bien même, c'est la vérité. De plus Kurokawa est 4éme du marché, mais il me semble qu'entre Glenat/Kane et Tonkam/Kurokawa mais l'écart est important entre eux. Donc pas de quoi "frimer" non plus."

En quoi c'est frimer de dire qu'il est quatrième ? C'est un fait économique, il me semble, et une certaine preuve de reconnaissance, Kurokawa n'ayant pas le même âge que Kana, Glénat et Pika, hein. Il dit que leur travail est de qualité ? Il a raison de le dire, c'est un fait également. J'aurais trouvé ça plus risible venant de Glénat. Et c'est normal de dire qu'ils ne trouvent aucun titre de son catalogue mauvais, manquerait plus qu'ils dévalorisent ses choix éditoriaux. Non, J'ai rien vu de particulièrement prétentieux dans ses réponses...

Enfin, interview intéressante dans l'ensemble sinon. J'attend de voir celle de Pika, pour expliquer le nombre incroyable de nouvelles séries qu'ils comptent lancer prochainement...

 

Sorrow

De Sorrow [815], le 14 Août 2009 à 22h29

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

"Je ne veux pas transformer le marché, je veux juste être là au moment où le marché sera prêt pour quelque chose. "

Tout est résumé ici : Kurokawa est l'éditeur qui sait ce qu'il fait et ça se sent. J'aime aussi beaucoup la remarque sur les "vieux titres" car il a tout a fait raison.
On pourrait penser qu'ils ne prenent pas de risque mais quelle importance : au vu des titres qu'ils choisissent, on est toujours plus confiant pour acheter une "nouveauté Kurokawa" qu'une nouveauté "ailleurs" .. (genre une nouveauté paneuneu, je m'en excuse XD)
Par exemple, je n'aurai pas forcément prété attention a des titres comme le Princes de ténèbres, lost brain ou encore chocola et vanilla si ils avaient été édités ailleurs :)

A coté de ça, il est vrai que la qualité de Kurokawa est souvent au top niveau, ils ont su "conquerir" le publique (avec FMA qui les a bien aidé) et on ne peut qu'être satisfait et heureux que certains titres aterrissent chez eux ( en plus les couvertures de Kurokawa pour certains titres sont quand même extrèmement bien travaillées et n'ont rien a envier aux VO: Life, Chocola et Vanilla, Brave Story )

Bref', avec Ki-oon et Delcourt, Kurokawa fait partie du podium des meilleurs éditeurs a mon gout !

HoShiMayatan

De HoShiMayatan [640], le 14 Août 2009 à 22h21

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@ Shuichi : tu ne fais que confirmer ce que dit Greg Hellot...

Blacksheep

De Blacksheep [534], le 14 Août 2009 à 22h19

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

ben alors tu les acheteras jamais...

Kurokawa a depuis le début annoncé 36 volumes (si mon souvenir est bon) ce qui comprend à la 1ère partie d Ippo (arc ou on peut arreter car y a une fin)

mais ils ont jamais annoncé la suite de la série

dk

De dk, le 14 Août 2009 à 22h17

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ippo j'achèterai quand on saura si ils vont tout édité j'ai pas envie d'avoir le quart d'une série...

-_-

De -_-, le 14 Août 2009 à 20h57

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

oh une balise de spoiler !!

faisons un essai

 

dkrevenge

De dkrevenge [2597], le 14 Août 2009 à 19h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Une très bonne interview ! Du point de vue qualité, Kurokawa est quasiment irréprochable. Il on vraiment l’aire de savoir ce qu’il fond, ils ne sont pas 4éme pour rien (même si c’est en partis grâce a FMA). Pour le scantrad, il est normal qu’il « crache » dessus, après tout, c’est leurs boulots qui est en jeux, mais je suis certain que les éditeurs utilisent tout de même le scantrad pour leur choix. Pour ma part je ne lis presque pas de scantrads, hormis quelques one-shots qui ne sont pas éditer en France actuellement (et qui ne le seront jamais), entre autre Hello baby, Jump Superstar. Je pense qu’il est peut-être intéressent que certain manga soit en scantrad alors qu’ils ne seront jamais éditer en papier, celas reste tt de même illégal. C’est ici que le support dématérialisé pourrais intervenir, pour les mangas moins populaire, ou bien commencer a éditer par un support dématérialiser et ensuite éditer en formats papier.

 

En ce qui concerne la lecture sur les téléphones portables, j’ai 17 ans  je n’y sauterai pas déçu, pour la simple et bonne raison qu’il ne remplacera jamais la lecture au format papier et qu’il n’est pas agréable de lire sur un écran rikiki de téléphone portable ou même d’ordinateur.

 

Il est vrai qu’il ne se prend vraiment pas pour de la merde même si sont travail est excellent ils ne sont pas premier sur le marcher et ce n’est pas prêt de changer.

 

Contrairement au représentant de Kurokawa, je pense que les éditeurs japonais pourrais très vite venir sur le marcher français. Ils n’en tireraient que des avantages : mon de problèmes de droit, plus de synchronisation entre la publication originale (pré publier au japon) et la version française, un grand catalogue etc. Encore faut-il que la qualité soit au rendez vous.

 

Merci a Manga news et a Kurokawa pour cette interview, en espérant que les autres éditeurs accorderont aussi de leur temps pour d’autres interviews.

 

Nota : Pour ma part j’apprécie que l’éditeur publie une adaptation d’un roman, car j’aime beaucoup ça.

dodo

De dodo [225], le 14 Août 2009 à 17h56

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

pour ma part je suis content que ippo marche pas trop mal "Même si ce titre a du succès,", c'est déjà inespéré au vu de la longueur du titre et de son dessin. good news.

 

mitch

De mitch, le 14 Août 2009 à 17h16

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je repasse pour répondre à Steph121.

Je ne dis pas qu'il ne font pas du bon taff hein.....comme dit j'adore Kurokawa et c'est certainement l'un des meilleurs éditeurs.

Seulement en lisant l'interview j'avais l'impression qu'il avait un peu les chevilles qui enflaient notre ami Greg. Quand bien même, c'est la vérité. De plus Kurokawa est 4éme du marché, mais il me semble qu'entre Glenat/Kane et Tonkam/Kurokawa mais l'écart est important entre eux. Donc pas de quoi "frimer" non plus.

C'est compréhensible de faire le mariole quand t'es premier et loin devant, pas quand t'es 4eme. En France aucun éditeur n'a pour moi de quoi "faire le malin", pas même les éditeurs que j'adore !

FlooDAce

De FlooDAce [233], le 14 Août 2009 à 17h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

interview intéressante, même si il a l'air de se la péter un peu le Grégoire par moment. Ca ne m'étonne qu'à moitié que Life ne marche pas des masses, c'est quand même assez dur (j'ai arrêté la série en court de route).

Pour le scantrad, ça m'a permis de découvrir des mangas il y a quelques années publiés ou non ensuite en France (Goong, les manga de Reiko Shimizu, Saiyuki, Tokyo Crazy Paradise, etc...), je n'ai plus trop l'occaz d'en lire maintenant, je préfère acheter direct la version papier. Peut être que ça nuit à un certain degré le marché du manga (je ne suis pas spécialiste, je ne m'avance pas dessus et c'est facile de trouver une réponse rapide sur le fait d'avoir des mauvaises ventes en dehors du fait que le marché pourrait peut être saturer?), mais ça permet de faire du buzz je pense.

Ca serait pas mal de continuer dans la veine magical girls, y'a pas que les "jeunes" qui lisent Chocola & Vanilla ou Mermaid Melody, ça pourrait être sympa.

CrazyKits

De CrazyKits [270], le 14 Août 2009 à 17h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je suis surpris que Life ne marche pas bien,pour ippo c'est un peu à cause du scantrad mais pour Life j'arrive pas à comprendre c'est vraiment une "perle" pourtant.Sinon très bon interview.
Renai

De Renai [253], le 14 Août 2009 à 16h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sinis --> le marché japonais est différent du marché français alors si les éditeurs peuvent s'assurer d'un succès auprès des lecteurs francais en plus des lecteurs japonais, je pense qu'ils le font. Les ventes japonaises ne justifient pas tout ! Un éditeur qui ne se baserait que sur ça serait quelque peu suicidaire. Il faut qu'il voit si la série peut d'adapter au marché français avant d'envisager de sortir toutes les meilleures ventes japonaises. Donc oui je pense que le scantrad permet à certains éditeurs de savoir si une série vaut vraiment le coup d'être publiée. Je ne dis pas qu'ils ne se basent que sur ça hein ! JE dis juste que ce serait hypocrite de dire qu'un éditeur ne fait pas attention aux succès rencontrés par les séries traduites par des teams de scantrad. Après je le répète je suis contre le scantrad de toute une série (par contre j'admets qu'il m'est arrivé de lire quelques premiers chapitres et sans ca je ne pense pas que j'aurais acheté certains mangas).

Bleachaddict

De Bleachaddict [168], le 14 Août 2009 à 16h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est dommage que Ippo ne fasse pas de meilleure vente.Perso j'adore ce manga, mais c'est un peu facile de dire "Ca marche pas c'est la faute au scantrad".Il y à sûrement pleins d'autre raisons qui peuvent expliqué cela.Notemment comme déjà mentionné par certains, le fait de proposer les 30 premiers volumes ma moi aussi fait hésité à commencé cette série.Le trait plutôt ancien du mangaka doit aussi en rebuter certain.C'est dommage pour ce manga pourtant excellent.Perso je ne lis pas les scans de cette série (pas trop l'envie de me faire 60 tomes d'affiler en scans pour rattraper mon retard lol) j'achète donc la suite chaque mois.

Kakunoshin

De Kakunoshin [550], le 14 Août 2009 à 16h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bleachaddict : il faut vraiment, mais vraiment être à côté de ses pompes pour croire que les éditeurs ont décidé de licencier Soul Eater et Kuroshitsuji parce que ça marche en scantrad. C'est juste les meilleures ventes de Square Enix au Japon depuis FMA, c'est peut-être pour ça qu'ils les licencient, tu crois pas ?

Je suis sûr que Square avait déjà reçu des tonnes d'offres de partout avant même qu'il n'y ai eu un seul chapitre dispo en scantrad.

Sinis

De Sinis [446], le 14 Août 2009 à 15h21

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Interview trés interessante en effet ^^ Ca me confirme vraiment ce que je pensais de Kurokawa, a savoir que du bien. Ils ont bien raison de dire qu'ils proposent des livres de qualité, leur boulot sur Genshiken par exemple m'a juste bluffé... ^^° Je me souviens pas avoir une reference ratée ou mal traduite (ce qui est hallucinant quand on sait qu'il faut attendre le volume 12 de Keroro pour avoir un nom de MS qui ne soit pas ecorché... ^^°) Et surtout ils ont un catalogue vraiment varié avec enormément de trés bon titres : FMA, qui est le seul shonen "populaire" en france qui tienne la route a tous les niveaux, Sumomomo, une des rares series moe vraiment interessantes qu'on puisse trouver en france... et les Magical Girl, Chocola & Vanilla (non non, y a pas que les enfants qui les lisent =p) un genre que je suis content de voir un peu plus representé ^^° Bref, un peu décu qu'ils ne se lancent pas dans les mangas plus vieux, mais je comprends parfaitement la raison donnée, pas la peine de se plomber pour ca ^^ Qu'ils continuent a sortir des titres atypiques pour la france, comme Yotsuba&! etc, une des pures merveilles moe qu'on avait trés peu de chances de voir dans notre pays vu l'impressionante diversité des sorties en general... XD (jump/shojo/yaoi... trés interessant... XD)

Mr Zone

De Mr Zone, le 14 Août 2009 à 15h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Tout d'abord merci pour l'interview puisque Kurokawa est mon éditeur préféré :)

Rolalala j'espère que Life ne sera pas stoppée en cours de parution... c'est une perle !D'ailleurs c'est surprenant que ca ne fonctionne pas, j'aurais pourtant parié que ce serait une série à succès même en France.

Par contre sur le scantrad je suis contre aussi mais il ne faut pas être hypocrite; pas mal d'éditeurs en joue sur leurs séries. Le cas de Soul Eater est un bon exemple tout comme dernièrement Kuroshitsuji : je ne pense pas que ces titres seraient sortis si rapidement si les éditeurs n'avaient pas constaté le succès important sur Internet.

D'ailleurs en parlant d'Internet je ne suis pas convaincu que le manga sur téléphone marche aussi bien en France. Je suis de la génération Internet (19 ans) et jamais je ne paierais pour lire un manga sur mon téléphone surtout que la version papier est totalement différente (je crois que des animations sont rajoutées sur les planches sur téléphone.).

Bleachaddict

De Bleachaddict [168], le 14 Août 2009 à 15h06

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ah oué, en effet, ils se prennent pas pour de la merde lol, m'enfin, c'est vrai que leur catalogue est plutot bon et que l'édition est de bonne qualité, alors il peut se permettre de dire que eux font des "livres de qualité" je suppose...

Néanmoins on voit qu'ils savent ce qu'ils font et de quoi ils parlent, contrairement à d'autres éditeurs dont que je ne citerai pas, donc bon, je leur pardonne. ^^

ShadO

De ShadO [302], le 14 Août 2009 à 14h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bonne interview, Kurokawa est un éditeur que je suis depuis son arrivée sur le marché et qui ne m'a jamais déçu.

 

Ippo est un bon manga (un excellent même) mais sa longueur et le thème peu fédérateur en France lui sont fatal, plus que le scantrad à mon avis (je n'ai pas lu en scantrad, pour info). Savoir aussi aussi que l'éditeur n'a acheté qu'une partie des droits au cas où aussi (ok sur une pseudo fin, mais tout fan aime avoir une série complet et non tronquée).

J'ai la même vision du marché qu'eux et cela me fait plaisir de voir que certains ne chercher pas à tout prix à sortir n'importe quoi (quand je vois les futurs Glenat...).

@ FlooDAce je suis d'accord avec eux concernant la qualité : elle est irréprochable, je n'ai jamais eu aucun soucis contrairement aux autres gros éditeurs (Glénat, Tonkam,Kana, Pika), leur papier est de très bonne qualité et leur prix n'en est pas pour autant gonflé (Pika, Asuka, Soleil, Panini pour ne citer qu'eux). Idem pour la traduction et l'adaptation (Gros boulot sur Genshiken par exemple).

Un grand merci à cet éditeur, si c'était eux qui se chargeait de Pluto et de Hayate le majordome je serait comblé.

Steph121

De Steph121 [891], le 14 Août 2009 à 14h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Concernant Ippo, je pense que le fait de n'avoir licensié que les 30 premiers tomes a pu aussi faire peser la balance. Au début, j'ai beaucoup hésité si oui ou non, je devais acheter la collection, car si la série se stoppait au tome 30, ça m'aurait énormément ennuyé. J'aurais pu me contenter des scans mais tout compte de fait, j'ai acheté la série et tous les mois j'achète le nouveau tome d'Ippo. Pour Life, je trouve cela plutôt dommage, même si je n'achète pas la série, elle fait tout de même partie des mangas que j'achèterai lorsque j'aurai les moyens. Ensuite, il est vrai qu'avec tous les shojos qui sortent, il faut faire une choix.

En ce qui concerne le scantrad, maintenant je lis les scans en anglais sauf très rares exceptions, ainsi j'évite de lire des traductions qui s'éloignent. Ainsi, lorsqu'un manga que j'ai apprécié est licensié en France, généralement, je l'achète.

Chilu

De Chilu [289], le 14 Août 2009 à 14h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'aime beaucoup la politique de Kurokawa et leur titre. Je trouve que ce Gregory a une bonne approche du marché. Il a suffisamment le coté passionné pour l'aider à bien promouvoir les bons titres, mais il semble suffisamment pro pour que son coté fan soit mis de coté quand il faut car être fan ne signifie être dans la norme du marché.

 

J'aime aussi sa réponse sur la dématérialisation. Effectivement le marché semble pas encore près parce que l'attachement au livre acheté est fort. Par contre pour la génération à venir il a aussi raison, elle sera plus apte à cela.

 

Par contre quand il parle de scantrad, il sait qu'il fera polémique. je partage assez son avis mais en plus nuancé. Je ne pense qu'il puisse imputé un revers d'un titre au scantrad. mais faut pas être hypocrite, le scantrad tue plus le marché du manga que ne l'aide. Evidemment il y a des contres exemples mais globalement ça le tue. Et comme il le dit, tous ne se valent pas. Il y en a qui sont vraiment mal faits.

 

par rapport à d'autres éditeurs, j'ai l'impression qu'il appréhende mieux le manga comme un truc à part. Il n'essaie pas de les traiter comme de la BD. Lacible est tout de même différente, et le réseau de dsitribution est plus compliqué à gérer.

Kameyoko

De Kameyoko, le 14 Août 2009 à 14h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Hé béé! Très bonne interview de Kurokawa!!

à part le fait de craché autant sur les scans... =o Perso je lis des scans et je l'assume entièrement mais dès que le mangas sort en français (si je l'ai aimé) ben je vais l'acheter donc il faut pas mettre tous le monde dans le même panier ! ... Et puis je suis sur que sans les scans certaines séries passeraient inaperçu totalement !!! Alors que quand les gens lisent en scans et que la série leur a plu ben ils vont l'acheter ! Même s'il est vrai que certains abusent et ne lisent que des scans et n'achètent pas !

La seule série que je me refuse d'acheter et que je lis en scans c'est One Piece parce que, pour moi, la version française est un massacre =D

Shuichi

De Shuichi [488], le 14 Août 2009 à 14h09

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Alors je retiens, le fait que Ippo et Life ne marche pas fort........dommage surtout pour Ippo, car peut-être que nous n'auront pas la suite finalement.

Sinon bon le passage des scan....dire que Ippo ne marche pas à cause des scan...bof bof...dire que certaine trad son nase...encore une fois je suis pas forcément d'accord puisque certains le font mieux. Maintenant c'est vrai que les scan c'est illégal et ca sert à rien, mais bon.

Sinon aprés lecture de l'interview, visiblement chez Kurokawa (que j'adore pourtant) ils se prennent pas pour de la merde. O_O affolant le truc carrément.

Pour finir plutôt d'accord avec l'avis de Greg sur l'éventuelle arrivée du manga via le portable. Perso, j'préfére largement payer pour un livre, plutôt que pr un pauvre truc sur le portable. Maintenant, mon neveu de 15ans par exemple je suis sur qu'il sautera dessus.

FlooDAce

De FlooDAce [233], le 14 Août 2009 à 13h32

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est ptètre pcq ce sont 2 très longues séries?

En tout cas le directeur m'a l'air bien positif! Mais peut-être qu'il place ses éditions un peu trop haut par rapport à ce qu'il est en réalité... Si ils sont 4eme du marché, comme il dit, c'est surtout grâce à FMA!

layleen

De layleen [2576], le 14 Août 2009 à 13h25

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

superbe interview ^^

 

mais dommage que Ippo et Life ne marchent pas tant que ça -_-

almendraD

De almendraD [102], le 14 Août 2009 à 13h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News