Monster Hunter Orage - Actualité manga

Monster Hunter Orage

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 24 Novembre 2014

Tout le monde en conviendra, Mashima est un auteur prolifique qui a su séduire le lectorat shonen depuis quelques années grâce à des histoires, sinon original, mais respectant les codes du genre, même si il tombe parfois dans les clichés.

Après Rave, un long shonen inégale mais qui va en se bonifiant au fil des tomes, qui a contribué à le faire connaître (chez un autre éditeur), après Fairy Tail qui l’a presque consacré comme l’un des grands piliers du shonen auprès du jeune public, après Mashima-En, un recueil d’histoires courtes de l’auteur, et avant Monster Soul (qui sera publié après en France), petite série en deux tomes, Pika publie un autre titre de sa nouvelle poule aux œufs d’or : Monster Hunter Orage !

Inspiré des jeux de chasses aux monstres orientés Fantasy de Capcom, l’auteur s’est vu le plaisir (lui qui en est un fervent joueur) d’adapter le jeu en une petite série où une certaine liberté lui était laissée ! Il devait reprendre l’univers, certains monstres, mais pouvait faire évoluer ses propres personnages et créer des monstres inédits.

On retrouve donc cet univers que l’auteur connaît si bien, et qui lui correspond en définitive, un univers de jeux de rôles avec des classes de chasseurs stéréotypés, des pouvoirs, des armes et armures, des évolutions typiques de jeux de rôles…même les lecteurs qui ne connaissent pas le jeu (et ils seront nombreux en France étant donné qu’il ne bénéficie pas de la même popularité qu’au Japon ) sauront se retrouver dans un monde de fantasy que l’on pourrait presque rattacher à n’importe quel jeu de rôle.
On retrouve la patte Mashima, c’est à dire des personnages simples mais attachants, d’autres plus ridicules mais amusants, un humour typique et une action débridée remarquablement mise en scène. Sans parler bien entendu de son dessin reconnaissable entre mille, toujours aussi séduisant, aux traits ronds et chaleureux.

Seulement voilà, quatre tomes, cale paraît bien court pour développer une histoire passionnante. Et pourtant les premiers tomes, nous plongent réellement dans le monde de l’auteur, il nous invite à suivre des intrigues courtes mais intéressantes, et même si cela ne traîne pas, on arrive à être captivé. Il trouve même le temps de développer quelque peu les personnages, de leur créer un background…on croit à la réussite totale jusqu’au bout, mais voilà, nos pires craintes, celles qui avaient été effacées avec les trois premiers tomes nous reviennent au visage avec le dernier volume qui vient tout gâcher. Le conclusion est bien trop rapide, même pour une histoire en quatre tomes, surtout quand on sait qu’à coté il a pris le temps de développer d’autres sous intrigues sans réel intérêt. Ajoutez à cela une succession de sketchs foireux réalisés par un de ses assistants pour conclure le dernier tome, et forcément on reste sur une note amer.

Une très bonne surprise grandement gâchée par sa fin, mais qui saura ravir les fans de l’auteur et qui malgré tout nous fait passer de bons moments, ce qui n’est déjà pas si mal.


erkael



Note de la rédaction
Note des lecteurs
15.5/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

15.00,16.00,17.00,9.00

Les critiques des volumes de la série

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News