Comme un adieu - Manga

Comme un adieu

Rédaction
Lecteurs
14.5/20
Manga - Comme un adieu
Age conseillé

Résumé

Yuhki est chauffeur de bus… Kanade rêvait d’écrire des pièces des théâtres. Ils vivent en couple depuis quelque temps maintenant. Rien n’aurait dû perturber leur quotidien et pourtant : un matin, au réveil, le corps de Kanade est redevenu celui d'un enfant ! Quelles sont les raisons de cette transformation ? C’est dans ce contexte particulièrement compliqué que débarque Yûta, le petit frère de Yuhki… Tandis que ce dernier n’a même pas fait son coming out auprès de sa famille, comment expliquer qu’il vit en ce moment avec un petit garçon ?

Video youtube

Les points forts de la série:

Comme toutes les titres de Takako Shimura, Comme un adieu est un manga complexe. Avec une situation de départ bordeline, la mangaka va, tout au long des trois tomes de cette série, soulever beaucoup de thématiques et cela de manière plus ou moins frontale. La première, bien évidemment, est de questionner sur la représentation (et la sexualisation ?) de personnages aux physiques très enfantins dans de trop nombreuses oeuvres.
En effet, si Kanade retrouve un corps d'enfant, il garde bien sa maturité d'adulte… Quelles doivent alors être les conséquences sur sa vie de couple ? Au-delà, et à travers un procédé de mise en abyme via le monde du théâtre, la mangaka explore les doutes, les errances et le mal-être très profond qui hantent ses personnages.
A travers eux, Takako Shimura regarde les êtres humains qui composent notre société, dans leur intégralité. Avec leur part d'ombre, mais aussi de lumière, leurs joies, leurs souffrances. Comment sont-ils devenus les adultes qu'ils sont ? Sont-ils satisfaits de leur quotidien ? Quels sont les fêlures de leurs âmes ? Sans jamais transiger sur son ambition narrative, en alternant de points de vue et en changeant d’époques quand bon lui semble, elle explore les méandres de la psychologie humaine. Le résultat, c’est un manga absolument unique, parfois choquant, mais non moins fascinant et stimulant.

Derniers commentaires

nolhane

De nolhane [5325], le 30 Janvier 2022 à 15h33

12/20

Il y a parfois dans une vie de lecteur(ice) des déceptions malheureuses. Et si je n'aime pas parler de manière négative d'une œuvre juste pour la descendre, je ressentais le besoin de parler de ma lecture de Comme un adieu, pour réfléchir sur ma déception et pourquoi pas recevoir des avis extérieurs.

L'autrice, Takako Shiuma est assez réputée au Japon et les éditions Akata semblent avoir à cœur de la mettre en avant avec Comme un adieuet plus récemment Si nous étions adultes..



Le récit débute de manière étrange avec un personnage dont le corps redevient celui d'un enfant. L'histoire met en scène un couple d'hommes, l'un est conducteur de bus quand l'autre écrit des scénarios de théâtre. Ils semblent s'aimer, du moins c'est ce que souligne leur attirance physique qui est montrée à de nombreuses reprises.

Le scénario va s'épaissir avec un frère qui va s'inviter de manière imprévue, la complexité du quotidien alors que le personnage principal (Kanade) ne retrouve pas son corps d'adulte. C'est dans ce contexte troublé et mystérieux que l'on va apprendre peu à peu à connaître les personnages et leur passé.

Si, l'autrice ne manque pas d'idées de mise en scène et que son scénario semble écrit avec finesse, j'ai eu bien du mal à accrocher à ce qui m'était raconté et cela malgré toute mon envie d'aimer ce manga.

Takako Shimura jongle avec la temporalité et les points de vue des différents personnages. Si cela rythme le récit, je trouve que cela trouble la compréhension et complexifie artificiellement une histoire finalement assez simple. Je trouve que rendre le récit labyrinthique et même si ça apporte une certaine atmosphère, si c'est au détriment d'une cohérence et d'un intérêt pour le lecteur je trouve cela dommage, du moins c'est mon avis.



Pourtant, Takako Shimura s'essaye à des thèmes originaux et intéressant : la difficulté à accepter son homosexualité, l'émancipation et l'acceptation de la réalité via l'art (ici, le théatre), la place du corps, de la mémoire et de la douleur d'être vu comme différent, la difficulté à s'accepter tel que l'on est avec d'un côté notre raison et ce que nous dis notre voix intérieure. Tout cela est riche, intéressant et s'insère bien dans le récit. Pourtant, je n'ai jamais réussi à être vraiment pris dans l'histoire qui m'était proposé et au contraire je trouvais que certains thèmes étaient abordés de manière très maladroite.

J'aime les œuvres qui interrogent en n'hésitant pas à bousculer et à déranger mais ce n'est jamais facile à faire. Là, je trouvais certaines scènes de ce manga soit gratuites, soit servant un humour qui ne prend pas. Bref, j'ai trouvé la lecture un peu dérangeante sur certains points. (je préfère ne pas citer des moments précis pour ne pas dévoiler des éléments de l'histoire).

Si les tomes se laissent lire rapidement, j'ai trouvé la lecture assez anecdotique et vite oubliable.



Même au tome 3 j'avais parfois du mal à différencier visuellement les 2 personnages principaux ce qui est selon moi assez problématique.

Le dessin est dans l'ensemble sympathique et l'autrice utilise quelques trouvailles visuelles bien trouvées. Cependant, je trouve le dessin peu marquant et confirme l'impression d'une lecture un peu fade.

Un détail qui m'a dérangé, j'ai eu beaucoup de mal à différencier les 2 personnages principaux ce qui est selon moi assez problématique.



Bon, je vais m'arrêter là pour ne pas trop descendre ce manga car je pense qu'il pourrait plaire à d'autres personnes que moi. Je tiens donc à préciser que ce texte n'est qu'un témoignage (maladroit) de mon avis. J'ai d'ailleurs lu 2 fois les 2 premiers tomes afin d'être sûr de ne pas passer à côté du manga.



Je ne vais donc pas recommander la lecture de Comme un adieu. Pourtant, je garde un œil curieux sur Si nous étions adulte..sa dernière œuvre en cours de publication chez Akata.

Voir tous les commentaires

Les images de Comme un adieu

Voir toutes les images du manga

Les volumes de la série

Voir tous les volumes du manga
Manga - Manhwa - Comme un adieu Vol.1
Vol.1
Manga - Manhwa - Comme un adieu Vol.2
Vol.2
Manga - Manhwa - Comme un adieu Vol.3
Vol.3