The Elf and the Hunter Vol.2 - Actualité manga

The Elf and the Hunter Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 02 August 2021

Voici déjà dix ans que l'artisane elfe Magritte et le chasseur humain Yura se sont rencontrés. Dix années au fil desquelles ils ne se sont jamais vraiment éloignés l'un(e) de l'autre, au point d'avoir bâti une relation toute particulière. Encore enfant il y a une dizaine d'année, Yura a bien grandi à présent, au contraire de Magritte qui, bien que plus âgée que lui, garde une apparence plus petite du fait de son statut d'elfe, les elfes vieillissant moins vite. Et pendant tout ce temps, le jeune humain a pris soin de perfectionner ses talents de chasseur, pour pouvoir toujours ramener les matériaux dont elle a besoin à l'elfe artisane de génie. Mais quand le vieux pote de Yura revient pour lui demander de l'aide dans une mission périlleuse, une "première" va avoir lieu pour notre duo principal...

Et cette première, il s'agit de la première incursion de Yura et de Magritte au sein d'Univers, le plus grand donjon du monde, où vont s'aventurer bien des aventuriers pour qui Magritte a confectionné des objets. Un vaste lieu souterrain aux nombreux embranchements, dont il reste énormément à explorer et à conquérir, et où le trio va devoir retrouver une équipe d'aventuriers portée disparue aux frontières des limites connues. Si cette partie, plongeant nos héros dans la zone inexplorée d'Univers (la profondeur maximale atteinte dans le donjon), reste plutôt rapide et classique dans les dangers en eux-même, elle reste plaisante car elle permet de voir notre duo principal en terrain hostile, et le fait est que même là ils se complètent joliment, entre l'action emmenée par Yura qui prend quelques risques, et la sagacité de Magritte pour comprendre ce qui est arrivé aux aventuriers disparus ainsi que la nature de la menace. Mais surtout, il y a toujours, en filigranes, la mise en avant de la belle relation entre Yura et Magritte, entre le désir initial de l'elfe de ne pas attrister Yura en refusant la mission, et surtout leur volonté de tous les deux veiller l'un(e) sur l'autre.

Et cette façon de faire attention l'un(e) envers l'autre, on la retrouve encore dans la deuxième partie de ce volume, mais dans un cadre assez différent. Moins de danger et d'action cette fois, puisqu'il s'agit d'une petite visite à Mei-Mei, une chamane amie de Magritte, à qui notre héroïne à une demande spécifique à faire. Mais pendant ce temps, Yura a l'air bien contrarié par une chose: son gain de force toujours plus important, qui commence à l'inquiéter. la raison ? Eh bien, sa peur de devenir trop costaud pour pouvoir serrer Magritte dans ses bras ! Sur cette petite idée, Aoi Umetaro livre des élans assez adorables et faisant plutôt chaud au coeur, tant le lien entre ces deux personnages qui s'adorent en ressort encore grandie de manière plutôt mignonne. Mais en toile de fond, tout au long de cette partie, la mangaka distille également quelque chose de plus inquiétant. Mei-Mei le sent bien, il y a quelque chose d'anormal dans le corps de Yura, et cela n'est sans doute pas étranger au dangereux objet que Magritte est venue chercher auprès d'elle...

Bien qu'assez simple dans ses rebondissements, ce deuxième tome confirme le charme de cette petite série de fantasy teintée de tranche de vie et de chaleur. Aoi Umetaro continue de jouer très honnêtement sur la relation entre ses deux principaux personnages qui sont vraiment adorables ensemble, mais en toile de fond c'est également un fil rouge un peu plus consistant et potentiellement un peu plus sombre qui se met en place autour de l'avenir de Yura. Affaire à suivre, donc.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News