My Hero Academia Vol.20 - Actualité manga

My Hero Academia Vol.20


Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
20/20

En voilà un manga rempli d'émotions! Du début jusqu'à la fin, Kohei Horikoshi nous fait ressentir le soulagement, la joie, la paix, l'énervement que peuvent ressentir les personnages à la perfection je trouve. Autant dire que l'auteur sait comment jouer avec nos sentiments. Nous sommes face à un tome bien rempli d'émotions certes, mais également d'actions. Tout est présent dans ce manga pour ne réussir qu'à l'apprécier. Autant conclure en disant que nous ne nous ennuyons pas dès l'ouverture du tome et ce jusqu'à sa fermeture.

TD97

De TD97 [166], le 17 September 2019 à 21h32

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

17/20

Oui, le point central de ce tome c'est quand même cette page où Eri est enfin libérée de l'emprise d'Overhaul ! C'est l'aboutissement de tout l'arc précédent, ce pour quoi Nighteye et Mirio se sont sacrifiés. Cette seule page suffit à rendre le tome magnifique. Même si ce qu'il y a autour n'est pas en reste évidemment.

Lyendith

De Lyendith, le 16 September 2019 à 14h55

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

18/20

Tome qui m'a surpris, après un tome 19 presque énervant à cause de Love Lover et Gentle Man que j'ai détesté sur le coup, le comabt s'avère extremement palpitant et interessant en terme de backstory. Le festival fut super fun et le sourire d'Eri fut un absolu célectrochoc émotionnel, superbe planche émouvante.
Le final retourne sur Endeavor et de l'action dingue qui se prépare, que demande le peuple ! Du excellent MHA.

FinalMangakaPasConnecté

De FinalMangakaPasConnecté, le 10 September 2019 à 21h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

14/20

Eh bien, j’ai préféré ce tome car on conclu enfin le combat qui opposait Deku à Gentle et Love Lover. Si je reconnais qu’il a été intéressant d’avoir un effet miroir entre l’antagoniste et le héros, ça n’a pas suffit pour me faire apprécier leur affrontement. Mais comme pour le tome 19, c’est subjectif.

En effet, l’auteur, en nous donnant un flash-back de la vie qu’à été Gentle, crée un lien direct avec Izuku. Et si les rôles avaient été inversés ? Si Izuku n’avait jamais pu bénéficier de l’alter de All Might et devenir ce qu’il est aujourd’hui, est-ce qu’il aurait mal tourné ? Serait-il devenu un vilain qui veut accomplir ses objectifs ? L’auteur a clairement voulu montrer ce qu’il aurait pu advenir d’un adolescent au rêve de super-héros brisé, et plus précisément, de Midoriya. Cela a ainsi donner du relief à son vilain qui n’a pas un bête désir de dominance ou de pouvoir. Mais rien n’y fait, je ne l’appréciais pas au départ et cela n’y a rien changé. Love Lover reste tout de même le personnage le plus pénible pour moi.

Toutefois, lorsque l’on passe au festival, si je n’ai pas été plus emballée que ça par leur esprit joyeux, il faut admettre qu’il y a des moments sympas et surtout, avoir vu le sourire et les yeux plein de lumière de la petite Eri avait quelque chose d’émouvant. Après toutes les horreurs qu’elle a vécu, ça réchauffe le cœur, un tel sourire.

 

Ryuku

De Ryuku [1223], le 10 September 2019 à 16h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News