Macross Plus - Actualité anime

Macross Plus


Age conseillé
Note des lecteurs
20/20
Partager

Synopsis

2040.Sur la planète Eden, Myung, Dyson et Guld étaient les meilleurs amis du monde.Quelques années plus tard, Myung, est le manager de Sharon Apple, et Dyson et Guld sont des pilotes de nouveaux chasseurs en tests. Seul un des deux chasseurs sera retenus. Mais d'autres plans secrets vont entraîner les retrouvailles des trois anciens amis...

Thèmes

Dernières news


Voir les actualités du DVD

Les images de Macross Plus


Voir toutes les images du DVD

Liste des épisodes de Macross Plus

Personnages


Voir tous les personnages de l'anime

Anime en relation

Derniers commentaires

20/20

Je pense que ça commence à se ressentir, mais je suis fan de la première série Macross :P . Ce réalisme et ce romantisme associé à des dogfights révolutionnaires et à de la musique décomplexé font que cette série me marque de plus en plus à mesure que j'y pense ... Aussi était-il logique que je me penche sur une de ses suites les plus réputées ... Macross Plus.
Et ça tombe bien, car Macross Plus n'a de Macross à peu près que le nom xD.

Là ou la série originale centrait son intrigue sur une romance certes, mais aussi sur des combats spatiaux/un genre de Space-opera, avec des robots tout à fait quelconques ... Et bien Macross plus ne fait à peu près rien de tout ça.
La série s'ouvre en effet sur un prototype de mecha psychique dont le métal serait visiblement de changer de forme, abandonnant ainsi toutes prétentions au sous-genre real robot ... D'autant plus qu'on se rend vite compte que ces mêmes robots sont plus que secondaires dans l'intrigue de la série.

La série ne s'oriente pas non plus vers du Space-Opéra ... Mais prend un virage assez brutal (mais ô combien apprécié) vers le cyberpunk, l'action se passant presque exclusivement dans une seule et même ville en plein développement. La série cite d'ailleurs très clairement Blade Runner à plusieurs reprises en ré-utilisant certains des bruitages cultes du film.
Et tous ces changement font que ... Et bien la série déchire !

Cette nouvelle série a vraiment quelque chose de spécial, une sincérité dans son propos et une telle capacité à proposer un univers Cyberpunk qu'il m'est difficile de ne pas adorer : La série ne se contente en effet pas de citer Blade Runner ou 2001 via des clins-d’œils discrets, mais elle en retire aussi l'essence et le sel pour se l’approprier et en sortir une version nouvelle !
On retrouve ainsi avec bonheur la mélancolie d'un Blade Runner, ainsi qu'une cité en croissance fulgurante qui écrase les individus. Mais on y retrouve aussi des thématiques sur l'IA partagées avec 2001, ainsi qu'un psychédélisme issue de ce même film ou de la nouvelle de K. Dick, psychédélisme merveilleusement bien exprimé lors d'une scène (même si il y en a une 2nde) de [url=https://www.youtube.com/watch?v=JrRZ1SITiUE]concert[/url] animée par Koji Morimoto qui donne immédiatement des frissons tant elle illustre parfaitement tous les points cités plus hauts !

En plus de cet aspect Cyberpunk que ne pouvait que me séduire, la série parvient aussi à conserver le sel de la série originelle, malgré ce que j'ai pu dire plus tôt. Car si il n'y a en effet pas beaucoup de space-opéra, et si les combats dans l'espace ne sont clairement pas ce dont on se souviendra des films, la série s'axe et se base sur les relations humaines entre les personnages ... Comme le faisait la 1ere série !
L'amour reste le principal sujet de Macross, auquel vient s'ajouter l'amitié, le tout abordé abordé avec une grande mélancolie.
Ce groupe de personnages principaux, que l'on imaginais très proche par le passé et qui, pour des raisons (valables) que l'on apprendra que très tard ne se parlent plus depuis des années, victimes du temps qui passent et qui vont malgré tout être réunis et tenter, ou non, de réparer les morceaux me touche beaucoup. Notamment grâce à un traitement tout en subtilité préservant aussi le suspense (il est normal que les personnages ne parlent pas de ce qu'ils ont vécus par le passé, mais c'est aussi drôlement pratique x) ).
Bien sur ces thématiques sont parfaitement cohérentes avec le contexte cyberpunk (le progrès, le temps, toussa toussa), et avec les questions relatives aux IAs, qui sont très largement abordées ici, avec classicisme certes (et c'est d'ailleurs un de seuls reproches que l'on puisse faire à la série) mais aussi une justesse certaine !

C'est graphiquement que la série nous avait habitué à mieux ... Enfin ... Pas vraiment, mais l'absence de combat fait que l'animation est tout de suite moins impressionnante, sans qu'elle soit mauvaise pour autant (au contraire même il n'y a pas de chute de qualité comme dans la série originale), et certaines scènes sont justement peu tape-à-l’œil mais tout aussi magnifique (la 1ere scène de concert là encore). Le chara-design change aussi, et même si je suis bien moins fan, ce dernier fonctionne tout de même plutôt bien sur le long terme, apportant même un peu de diversité dans la franchise.
Et concernant la musique ... Au revoir la J-pop rigolote, et bienvenue à Yoko Kano ... Là encore difficile de se plaindre du changement tant ses compositions collent avec l'ambiance de la série !


Je pense avoir fait le tour, et quelle surprise ! Malgré toutes les critiques positives, je ne m'attendais pas à une claque aussi monumentale. Il s'agit là de l'équivalent animé de Blade Runner ... Rien que ça ! Il y a tout pour plaire au fan de cyberpunk que je suis : des thématiques humaines, sur la place de l'homme auprès de la technologie, sur l'influence de cette dernière sur nos rapports personnels, sur l'influence du progrès et du temps également. Mais aussi des questionnements sur l'IA, sur l'amour d'une machine.
Mais surtout une ambiance ... Psychédélique parfois, mélancolique par moment ... Frisant presque le Thriller ... Et tout ça ... En 4 épisodes : Bravo !
C'est simple, il doit s'agir de la meilleure production d'animation japonaise de SF derrière Ghost in The Shell, lui même derrière Evangelion, et toutes ces séries partagent des mêmes thématiques, des mêmes ambiance et un même génie !

Reste à voir comment la série perdurera avec le temps dans ma mémoire, mais si ce souvenir reste intact, vous avez là une série qui entre en bonne position dans mon top 10, ce qui n'arrive pas si souvent !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 16 March 2016 à 00h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Vol.1

Vol.2

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News