L'adaptation manga de The Voices of a Distant Star par Mizu Sahara arrive chez Pika- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga L'adaptation manga de The Voices of a Distant Star par Mizu Sahara arrive chez Pika


Vendredi, 08 January 2021 à 16h00 - Source :Pika Edition

Continuant d'explorer les versions manga des oeuvres de Makoto Shinkai, Pika Edition annonce cette fois-ci la sortie au printemps d'un one-shot qui fut longtemps attendu : The Voices of a Distant Star.

Prépublié au Japon sous le titre Hoshi no Koe d’avril 2004 à février 2005 dans le magazine Afternoon de Kôdansha, ce manga d'environ 224 pages adapte le court-métrage éponyme de Shinkai, un des premiers animes de sa carrière, qu'il avait conçu quasiment seul, et qui est disponible en France sur support physique chez Kazé.

On doit ce manga à la talentueuse Mizu Sahara, mangaka que l'on connaît déjà dans notre langue pour les séries My Girl et Le chant des Souliers Rouges, le recueil Un bus passe..., et le one-shot boy's love A l'unisson sous son autre nom Sumomo Yumeka. L'oeuvre aborde, d'une façon tout à fait particulière, une relation amoureuse marquée par l'emprise de la distance et du temps.

L'unique volume paraîtra dans notre langue le 19 mai dans la collection Pika Seinen, au prix de 8,20€ et au format 13x18cm. La traduction sera assurée par Hana Kanehisa. L'ouvrage sera également disponible en numérique.



Synopsis :

2047. Mikako, une lycéenne, est enrôlée dans la Flotte Spatiale des Nations Unies pour partir sur les traces des Tharsiens, des extraterrestres dont la technologie promet des avancées sans précédent pour le genre humain. À bord de son “Traceur”, elle part, seule, explorer les confins de l’univers. Mais sur Terre, le jeune Noboru l’attend. Les deux adolescents s’efforcent de communiquer et de se réconforter à distance, dans l’espoir que leur amour puisse se jouer des années-lumière qui les séparent…
  
  
  





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

« ...les japonais envoient TOUJOURS des lycéens pour TOUTES les missions nécéssitant un haut degré de compétence... »
C'est parfois assez vrai et ça peut paraître absurde dans certains contextes, mais je ne crois pas que ce soit aussi systématique. C'est un peu comme si on disait que pour les américains, ce sont toujours des ados qui sauvent le monde en se basant uniquement sur des oeuvres estampillées « young adult ». Même en se cantonnant aux genres fantastique / SF, il existe plus de variété que ça, mais c'est vrai que chez nous, les oeuvres japonaises les plus représentées sont celles ciblant particulièrement le jeune public, d'où cette impression. Aux lecteurs de se tourner vers les oeuvres plus matures sans se soucier des tendances.

Cela dit, concernant Voices Of A Distant Star en particulier, j'ai envie de faire deux autres remarques :
Un, la mission nécessitant un haut degré de compétence est ici surtout un prétexte. Le coeur de l'histoire, c'est plutôt l'éloignement physique des protagonistes, qui devient éloignement temporel alors qu'un simple message met des mois puis des années avant de parvenir à son destinataire (la fille dans l'espace reste une ado dont les sentiments n'ont pas le temps d'évoluer ; de son côté le garçon, sur Terre, devient adulte le temps que ces messages arrivent). De ce point de vue, l'âge des personnages paraît tout de suite plus pertinent.
Et deux, outre l'identification avec le lecteur / spectateur, un autre argument peut s'appliquer à certaines oeuvres : plus que des compétences poussées, il est parfois surtout nécessaire d'avoir une grande capacité d'apprentissage et d'adaptation... c'est loin d'être toujours le cas, mais ça l'est ici. Quand il s'agit de manipuler une nouvelle technologie (pour laquelle il n'existe pas pléthore d'experts formés depuis des années), des jeunes s'y adapteront beaucoup plus vite que des personnes plus mûres.

Voq

De Voq [103], le 10 January 2021 à 15h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

et si Un bus passé pouvait être réédité...

Kikuchi

De Kikuchi, le 09 January 2021 à 13h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je connias le principe, Meriadon, mais les lecteurs lycéens pourraient sans doute aussi s'identifier à, dison, un personnage de vingt ans.

En plus, c'est un seinen mélencolique, pas un shonen-nekketsu. Ceux qui lisent ce genre d'histoire, quelque soit leur âge, sont assez matures pour ne pas être rebuter par un héro adulte.

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 09 January 2021 à 13h23

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pour la projection du lecteur/spectateur. C'est plus facile de se projeter dans un personnage qui nous ressemble, c'est pas compliqué. 

Meriadon

De Meriadon, le 09 January 2021 à 11h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je ne comprends pas non plus et c'est évidemment très fatiguant... Ouaish on fait faire à des gamins de 14 à 18 ans (on dépasse rarement ces âges) tout un tas de trucs. C'est chiant, un peu de maturité ferait du bien.

kowazoe

De kowazoe [1014], le 08 January 2021 à 22h08

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pourquoi les japonais envoient toujours des lycéens pour toutes les missions nécéssitant un haut degré de compétence ?

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 08 January 2021 à 19h05

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bonne nouvelle j’adore ce court métrage. 

Ogui

De Ogui [2249], le 08 January 2021 à 17h45

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News