actualité manga - news illustration

Manga Les Rives rouges de l'adultère, 2e titre de la collection Daitan! de Meian


Vendredi, 05 June 2020 à 17h00 - Source :Meian

Après avoir annoncé plus tôt dans la semaine le premier titre de leur toute nouvelle collection Daitan! (lire la news), les éditions Meian présentent aujourd'hui la deuxième série de cette collection, qui arrivera le 20 juin: Les Rives rouges de l'adultère.

De son nom original Sôkan no Akai Kashi, cette série bouclée en 2 tomes a été prépubliée en 2013-2014 dans le magazine érotique Action Pizazz de Futabasha par Kurosawa R, une mangaka connue au Japon pour ses récits sulfureux et adultes.

Ici, elle devrait proposer un drame social où les sentiments s'opposent aux tabous de la société, et où la résolution est mise à l'épreuve de la tentation. L'éditeur promet un récit au rythme lent et envoûtant, reflétant parfaitement l'enlisement progressif de Tomomi et de son oncle, piégés dans une situation qui semble inextricable.

  

Synopsis :

Tomomi a été abandonnée par ses parents et habite chez son oncle Kaname depuis sa plus tendre enfance. Amoureux l’un de l’autre, ils finissent par tomber dans une relation incestueuse tout en sachant qu’elle ne pourra pas durer éternellement. Lorsque Tomomi doit rencontrer Shinji, son fiancé, ils y voient l’occasion de mettre un terme à leur liaison. Mais le lien qui les unit semble bien plus dur à briser que les normes sociales…






Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

J'avoue que j'ai fait confiance à la personne qui donnait sa version du titre original ne parlant pas du tout japonais.

Mais pour le coup c'est l'auteur lui-même qui utilise le mauvais terme, je ne sais pas qui est le plus à blâmer dans ce cas.

Pour en finir avec la ligne éditoriale, le manga d'origine, peu importe son titre, semble voir été publié dans un magazine très spécifique et sûrement sans aucune visée dramatico-sociologique alors que là il est présenté comme tel, si jamais c'est le cas c'est de la com' assez peu honnête. Bien des titres de la collection WTF! n'ont pas été vendus pour leur côté remise en cause de certains aspects de la société mais juste sur leur titre, jaquette et résumé. Au lecteur de se faire son opinion et pour beaucoup ils étaient moins bas du front que ce dont ils avaient l'air de prime abord et tant mieux.

Ce sera peut-être le cas pour ce titre mais pour moi (et ça n'engage que moi) il n'est pas bien vendu, à voir après quelques critiques et avis.

 

Nersup

De Nersup [120], le 10 June 2020 à 14h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Rien de tel que de clamer savoir parler japonais alors que non.

--> Il aurait peut-être déjà fallu avoir le cran de garder le titre VO, à savoir ''Les Rives Rouges de l'INCESTE''

Petit cours express 相姦 = Soukan = Adultère =/= 近親相姦 =Kinshin Soukan = Inceste (Kinshin signifiant plus ou moins membre de la famille.)

Donc merci de ne pas faire de procès d'intention à l'éditeur qui a traduit littéralement le titre. Et je n'ajouterai rien d'autre. Débattre de ce genre de chose dans la situation actuelle c'est du suicide.

Nobrain

De Nobrain, le 09 June 2020 à 16h22

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je te rejoins globalement sur ce que tu as dit @Nersup.

 

Après, j'adore l'atypique et de tout ce qui sort des sentiers battus donc si je devais acheter cette série (et je dis bien si) ce ne serait pas du tout pour le côté fantasme ou pour cautionner le côté adultère/inceste mais bien pour l'histoire (même si elle se doit de ne pas franchir une certaine ligne rouge et doit être traité d'une certaine manière tout en ne tombant pas dans la gratuité --> je rejoins ce que dit @Alliandra là-dessus).

 

Sinon, j'attends surtout les premiers retours car, tout comme l'a dit @Nolhane, ce manga semble assez quelconque même si on espère se tromper là-dessus et qu'il nous surprendra.

 

Mais on peut se poser également des question au vue du magazine de prépublication comme l'a souligné @Akirachan et je peux comprendre les réactions virulentes surtout au vue de la thématique.

 

Bref, personnellement j'attends les premières critiques ou de l'avoir en main pour me faire un avis même si, comme une bonne majorité, je reste sceptique mais laisse le bénéfice du doute pour le moment.

 

Wait and see!

GhosT

De GhosT [476], le 09 June 2020 à 12h12

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

L'éditeur n'est pas franc selon moi, le choix du terme adultère en lieu et place d'inceste et de drame social c'est clairement pour se dédouaner, c'est tout au mieux/pire un drame familial et personnel mais c'est moins vendeur.

Pour le côté subversif, le terme est faible ici aussi, on est dans l'immoral et l'illégal, ce qui n'est pas choquant en soi pour une oeuvre bien-sûr, mais cela tend à attirer le chaland de façon assez grossière je trouve, en cautionnant le propos du manga. Dans des collections ouvertement pornographiques ça passe plus facilement car on est clairement dans le domaine du fantasme (même si les gens intéressés par ce type de fantasmes devraient se poser sans doutes quelques questions) mais ici on est le cul entre deux chaises j'ai l'impression.

Pour résumer, tu veux faire une oeuvre sur le thème, pas de souci mais il ne faut pas être mensonger sur le titre, et a-t-on besoin de scènes de sexe plus ou moins explicites pour illustrer le propos?

Nersup

De Nersup [120], le 09 June 2020 à 10h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Mouais je pense pas être la cible (encore que..) mais je vois pas pourquoi ça déclenche autant de réactions, c'est pas pire qu'un Deadtube ou des tas de titres trashouilles quasi mainstream qui sortent sans arrêt, et à partir du moment où ça s'adresse clairement à des adultes surtout, osef 

Perso j'aime bien quand la fiction explore des trucs trash, érotiques, violents, glauques, tabou, des relations dysfonctionnelles, toxiques... que ça soit traité de façon sérieuse et réaliste, façon drame social ou fantasmes 100% décomplexés,  wtf et plus cathartique

Mais au final, hors BL ceux qui sortent m'interessent rarement Si j'avais les moyens, peut-être que je l'aurais testé par curiosité mais j'ai déjà beaucoup trop de titres en cours

alliandra

De alliandra [1045], le 08 June 2020 à 15h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Perso je suis pas choqué, je m'en fout souvent du thème d'une oeuvre.. là, ça semble trop érotisé à mon gout, l'angle du scénario ne m'intéresse pas et le dessin me semble très lisse. Je me trompe peut être (et j'espère) mais ce manga semble assez quelconque 

nolhane

De nolhane [3784], le 07 June 2020 à 01h08

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je trouve ça toujours assez spécial de sortir ce genre de mangas... D'autant plus d'en acheter...

kowazoe

De kowazoe [961], le 06 June 2020 à 22h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Hella Je vois pas en quoi ma réponse tend vers le hors-sujet. J'explique justement que la com' n'a pas été hypocrite, expliquant la définition du mot subversif ! Qui colle justement à la thématique du titre annoncé. De plus, dans l'annonce de ce titre, il est dit mot pour mot relation incestueuse ! Donc rien d'hypocrite là-dedans non plus, ils n'ont pas cherché à cacher quoi que ce soit... @akirachan décrit l'œuvre elle-même de problématique, pour ne pas dire carrément malsain, donc j'explique très simplement que l'art n'est pas là que pour être bien-pensant et conformiste, et il y a un public pour ça. Donc on ne va pas taxer de malsain quelqu'un qui aimerait un tel scénario, ni même l'auteur.
Je vois pas en quoi c'est hypocrite de qualifier cette œuvre de drame, c'est sans doute justement car la relation est tragique dans un sens car vouée à l'inconcevable, à l'immoral. Tu ne vas pas reprocher à tel film qui aborde l'inceste ou tout autre thématique épineuse d'être catalogué dans le genre drame / thriller / ou même fantastique !

JeanB

De JeanB, le 06 June 2020 à 21h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sur le fond GhosT a raison, après suffit de faire quelques recherches sur internet pour avoir plusieurs extraits de planches ou de chapitres... 

wARRiba

De wARRiba [554], le 06 June 2020 à 15h25

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

P.S : quand je parle de tournure à la Velvet Kiss, je fais surtout la comparaison avec la signalétique et le fait qu'il y avait un scénario malgré tout (et que l'histoire ne se résumait pas à du sexe).

 

Par contre, la thématique est complètement différente.

 

Je voulais juste le préciser car çà me semblait important (à quand la possibilité de pouvoir corriger ses posts ^^).

GhosT

De GhosT [476], le 06 June 2020 à 13h21

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le sujet de l'inceste est un sujet très sensible voire tabou donc je peux comprendre les réactions de certains.

 

Par contre, je vois beaucoup de supposition dans les commentaires : depuis quand la signalétique et la couverture d'un livre permettent de se faire une idée sur un titre?

 

Personnellement, tant que je n'ai pas eu le livre entre les mains et que je ne l'ai pas lu, je ne me permets pas de juger (ou du moins avec énormément de recul) comme certains le font ici.

 

J'espère sincèrement qu'il prendra la tournure d'un Velvet Kiss auquel cas je serai curieux de voir ce qu'il donne.

 

En ce qui concerne le mot adultère dans le titre je trouve cela judicieux car mettre le mot inceste aurait comme but selon moi de promouvoir indirectement ce dernier (ce qui serait de très mauvais goût soyons honnêtes).

 

Alors que si on se refère à la définition de l'adultère (violation du devoir de fidélité entre époux ; fait d'avoir volontairement des rapports sexuels avec une personne autre que son conjoint) çà colle parfaitement avec le synopsis (entre autre le passage : Tomomi doit rencontrer Shinji, son fiancé[...]) et çà passe beaucoup mieux.

 

Enfin, n'oublions pas que l'auteure est une femme (bon si çà se trouve çà ne changera rien mais çà peut jouer dans le contenu).

 

Bref, wait and see!

GhosT

De GhosT [476], le 06 June 2020 à 12h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Comme Shiroiryu , l'histoire m'a tout de suite fait penser à Un drôle de père (usagi drop ) dont la fin surprenante m'avait bien plus choquée que ce manga où l'inceste est annoncé d'avance . Comme les histoires d'inceste me dérangent , je ne lirai vraisemblablement pas ce titre ... Une chose toutefois m'intrigue : pourquoi -de l'adultère - plutot que -de l'inceste - ?

nat64

De nat64 [1368], le 06 June 2020 à 11h59

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

IDP propose une nouvelle collection Ecchi et un premier titre basé sur de l'inceste vous choque encore aujourd'hui, on a déjà vu pire.

Faut un peu arrêter de venir cracher votre venin dès qu'un thème sort trop du lot et que vous ne supportez pas, respectez le goût de lecteur des gens svp.

Si c'était sorti dans la collection Hot Manga, il y aurait sûrement pas tout ce tralala je pense.

 

Kagehime

De Kagehime [573], le 06 June 2020 à 11h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@JeanB : Votre réponse frise dangereusement le hors-sujet. Akira-chan n'a écrit nulle part que le problème était le caractère ''dérangeant'' des thématiques ou le fait qu'il y ait un public pour ce genre de lecture. Le vrai souci, c'est la manière dont ces thématiques sensibles vont être traitées (comme dans un ''drame social'' d'après ce que l'éditeur nous dit).


En théorie, difficile d'évaluer comment un livre traite son sujet sans le lire, mais dans ce cas précis, rien que la longueur de la série - seulement 2 tomes - est un indice révélateur : c'est extrêmement compliqué compliqué d'explorer des sujets aussi dérangeants et controversés de manière approfondie, nuancée et pertinente sur un format aussi court.


Autre indices signifiants : la signalétique ''déconseillé aux moins de 16 ans'' et le magazine de prépublication de l'œuvre originale. On sait donc déjà qu'on tient une œuvre érotique où le sexe aura très certainement (en toute logique) une place prépondérante. La couverture plutôt osée du tome 2 semble encore le confirmer.

Conclusion : il y a très fort à parier que les questions taboues de l'inceste et de l'adultère seront traitées avant tout sous le prisme du fantasme / de l'érotisme, et non sous un angle ''social'' (ou pour le dire autrement, que la série sera plus calibrée pour émoustiller que pour faire réfléchir). Vendre une telle série comme un ''drame social'' paraît donc effectivement hypocrite. Et inversement, revendiquer une collection ''subversive'' puis ne pas assumer la vraie nature de sa seconde annonce en la présentant de manière biaisée, c'est là encore hypocrite.


Le seul point qu'on peut vraiment soulever, c'est que sans avoir lu l'œuvre, les reproches restent effectivement de l'ordre de la supposition, comme le souligne Cti. Cependant, vu ce que les diverses informations dont on dispose laissent présager, difficile de s'attendre à une série réellement ''sociale'' sans faire preuve d'une certaine naïveté. Enfin, qui lira verra.

Hella

De Hella [51], le 06 June 2020 à 10h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le titre m'attire beaucoup, mais j'ai vraiment plus de mal a accrocher aux lectures sur le theme insecteux pourtant je suis sur que je passe a coté de titres tres aboutis. 

akiko

De akiko [5210], le 06 June 2020 à 10h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ahlala,ces gens choqués à peu de frais , qui jugent sans avoir lu.....

Tout dépend du traitement réservé par l'auteur.  C'est dommage pour le changement de titre, mais en lisant les réactions ici, je me dis que c'est le seul moyen pour l'éditeur de donner une chance à ses deux tomes, l'adultère étant bien moins tabou que l'inceste chez nous, à notre époque, ce qui n'était pas forcément le cas partout en France il y a moins d'un siècle...

Cti

De Cti, le 06 June 2020 à 09h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est étrange.
Certains ne s'offusquaient pas sur Usagi Drop sur le thème de l'inceste.
Deux poids, deux mesures ?

ShiroiRyu

De ShiroiRyu [620], le 06 June 2020 à 09h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bon.. je crois que finalement la collection Daitan n'est pas pour moi

nolhane

De nolhane [3784], le 06 June 2020 à 03h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Un sujet sur l'inceste pour changer, j'image qu'il sera traité de façon sérieuse :kappa:

 

wARRiba

De wARRiba [554], le 05 June 2020 à 23h41

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Hmm je ne vois pas en quoi l'annonce est hypocrite, Meian a clairement annoncé que les titres de cette collection seraient subversifs. Si on prend la définition de subversif, c'est Qui est de nature à troubler ou à renverser l'ordre social ou politique donc ça colle. L'art n'est pas fait que pour caresser le spectateur/lecteur dans le sens du poil, il est aussi là pour déranger, interroger voire dans certains cas dégoûter. On ne va pas traiter quelqu'un qui aime les histoires de tueurs en série de potentiel meurtrier ou de fou! Le fait est qu'il y a un public pour ce genre de thématique, que ça plaise ou pas. Après à voir les autres titres qui seront proposés.

JeanB

De JeanB, le 05 June 2020 à 22h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Euuuuh, ils appellent ça un drame social, sérieux ? Avec ''un rythme lent'' ? Sur à peine deux tomes avec du cul partout dedans (pas lu mais entre la signalétique - 16 et le mag. de prépub. on sait à quoi s'en tenir) ?! Et un scénario plus que problématique, pour ne pas dire carrément malsain (un oncle qui finit par se taper sa nièce alors qu'il vit avec elle depuis qu'elle est gamine, ce qui semble impliquer qu'il l'a élevée l'air de rien) ?! Ça m'a plus l'air d'une excuse pour se vautrer dans un cocktail de fantasmes tabous (différence d'âge, adultère, inceste --> la totale de la ''relation interdite'') que d'une série ''sociale''. Parce que franchement, rien qu'avec la couv. du tome 2, on devine déjà comment vont être traitées ces thématiques…


Meian a presque l'air d'essayer de nous vendre ça comme un titre de la collec. Life chez Kana ou un shôjo adulte de chez Akata, LOL. À un moment, faut appeler un chat un chat et ne pas prendre les gens pour des imbéciles avec une annonce hypocrite. Et pour un éditeur qui se targue de lancer une collection qui mise sur ''l'audace, la témérité'' avec des titres plus ''sensibles, osés, subversifs'' (cf. la news d'annonce de leur collection), il aurait peut-être déjà fallu avoir le cran de garder le titre VO, à savoir ''Les Rives Rouges de l'INCESTE'', là au moins ça pose la réalité de la série. Vu leur com sur ce titre, ils ont plutôt l'air de pas du tout assumer leurs choix.

akirachan-non-connectée

De akirachan-non-connectée, le 05 June 2020 à 20h30

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le titre m'interesse, à voir.

smgbuffyliliy

De smgbuffyliliy [2691], le 05 June 2020 à 19h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'avais de l'espoir en la collection Daitan de Meian, qui semblait bien ambitieuse et prometteuse, mais si c'est ce genre de titre qui va continuer de la composer je suis clairement refroidie... 

980p

De 980p [150], le 05 June 2020 à 19h00

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

alors c'est toujours une bonne chose de lancé de nouvelle licence en principe ... mais la de l'inceste.... ça va trop loin ..

nirikun

De nirikun [263], le 05 June 2020 à 18h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News