Nouvelle interview de Tetsuya Tsutsui pour Noise- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Nouvelle interview de Tetsuya Tsutsui pour Noise

Samedi, 08 Septembre 2018 - Source :Rubrique Interviews

A l'occasion de la sortie du premier tome de Noise chez nous, les éditions Ki-oon ont lancé une vaste campagne de communication à travers la France, marquée par une tournée de séances de dédicace pour l'auteur. A cette occasion, nous avons pu interviewer Tetsuya Tsutsui qui s'est confié sur sa carrière depuis Poison City, et sur les messages véhiculés par son nouveau titre...


interview-testuya-tsutsui-noise.jpg
Bonjour M. Tsutsui. Nous nous sommes vus pour la dernière fois il y a trois ans, à l'époque où vous terminiez Poison City. Que s'est-il passé durant ces trois années concernant votre activité de mangaka ?

tetsuya Tsutsui : J'ai eu une bonne période de recharge durant laquelle j'ai voyagé dans divers coins du Japon et ait réalisé pas mal de dessins personnels.

La réalisation de Poison City a-t-elle été si éprouvante pour que vous ressentiez un tel besoin de vous ressourcer ?

Tetsuya Tsutsui : Tout à fait, j'ai accumulé pas mal de fatigue avec la réalisation de Poison City et de mes œuvres précédentes. J'avais besoin d'une vraie période de repos. C'était peut-être un peu trop long, j'essaierai de maintenir des sorties plus régulières à l'avenir. (rires)

J'ai aussi préparé Noise durant cette période, du moins pendant les quelques mois qui ont précédé le début de la publication.


Naturellement, Noise est édité par Ki-oon, comme l'ensemble de vos œuvres précédentes. On peut dire que vous êtes un auteur phare du catalogue Ki-oon. Ainsi, lorsque vous débutez une nouvelle œuvre, pensez-vous à l'avance à votre publication chez l'éditeur ?

Tetsuya Tsutsui : Oui, j'ai forcément pensé à Ki-oon. Pour autant, je ne réalise pas une œuvre pour la France, je cherche avant tout à créer une histoire intéressante. C'est ma priorité.

Noise est un thriller, un genre que vous affectionnez beaucoup. Qu'est ce qui vous plaît dans ce registre de fiction ?

Tetsuya Tsutsui : La particularité du thriller, c'est qu'on ne peut plus s'arrêter de lire une fois qu'on a commencé à découvrir l'histoire. Mon but étant de passionner mes lecteurs du début à la fin, c'est un genre qui facilité le processus.

Aussi, j'aime beaucoup les romans d'enquête et de mystères, comme ceux de Miyuki Miyabe ou Keigo Higashino. C'est un genre que j'apprécie moi-même en tant que lecteur.


Noise a la particularité de se dérouler dans une petite ville de campagne, un cadre moins courant dans les mangas thriller. Est-ce votre attachement envers les milieux ruraux qui vous a poussé à localisé Noise en campagne ?

Tetsuya Tsutsui : Je suis moi-même originaire d'une petite ville de campagne, c'était donc plus facile pour moi de développer l'action là-bas. Aussi, la campagne a un côté huis-clôt très pratique pour développer un thriller. Ce sont les deux raisons principales qui m'ont poussé vers ce choix.

Comme de coutume dans vos œuvres, on retrouve des thématiques assez fortes. Ici, le rôle de la police et son rapport à la population. Comment cette idée a germé dans votre esprit ?

Tetsuya Tsutsui : La police est en effet un élément important de l'histoire. C'est logique car quand il y a crime, il y a présence policière. Aussi, j'ai choisi un agent débutant car ça me semblait intéressant de mettre en avant la psychologie de ce nouveau venu, je voulais donner une dimension réaliste. Je me suis beaucoup inspiré d'un roman, dont j'ai oublié le nom malheureusement, où un policier agit davantage pour le bien du village que conformément à la loi. Pour lui, c'est la vie des habitants qu'il faut protéger.


Une autre idée importante de ce premier tome est la place des anciens détenus et des psychopathes dans la société. C'est une idée assez rare dans le manga, peut-être même tabou. Qu'est-ce qui vous intéresse dans ce sujet ?

Tetsuya Tsutsui : C'est un thème qui ressort souvent dans les faits divers atroces, quand on regarde les informations. Quand on parle d'individus capables de commettre des crimes si horribles, je me demande s'il n'y a pas ce genre de criminels autour de moi. Et qu'est-ce que je ferais si l'un d'entre-eux venait habiter dans mon quartier ? C'est à partir de ce type d'interrogation que l'idée de l'intrigue m'est venue.

Quand on y pense, ça fait vraiment peur. Il y a quelques années, une chanteuse japonaise s'est faite poignardée par un fan. Elle n'est pas morte, donc le criminel sortira de prison un jour. Et où habitera-t-il à ce moment-là ?

Dans l'interview croisée avec Ahmed Agne, directeur éditorial des éditions Ki-oon, à la fin du premier tome de Noise, vous parlez de personnages qu'on peut difficilement juger malgré leurs actes, car ils n'ont pas un mauvais fond. Est-ce important pour vous d'intégrer des personnages aussi ambigus dans votre histoire ?

Tetsuya Tsutsui : Évidemment, le choix du héros se révèle être une erreur fatale. Mais j'aimerais que les lecteurs réfléchissent et se questionnent : qu'auraient-ils fait à sa place ? Comme chaque personnage est difficile à juger et que rien n'est ni tout blanc, ni tout noir, il est difficile de savoir comment l'histoire va se terminer. J'ai moi-même mis un certain temps avant de me décider sur la fin.


Justement, concernant cette fin, vous avez confié en fin de premier tome ne pas être encore certain quant à la conclusion à apporter. A quelles problématiques vous êtes-vous heurté pour la fin de la série ?

Tetsuya Tsutsui : J'ai déjà la fin en tête mais la question, c'est comment les lecteurs réagiront en lisant cette conclusion ? Je me demande s'ils comprendront le choix final du héros. Je ne peux pas en dire plus, mais j'espère que vous suivrez la série jusqu'au bout pour découvrir la fin.


Remerciements à Tetsuya Tsutsui pour sa présence à ses réponses, à ses interprètes Kim Bedenne et Kae Byoga, et à Ahmed Agne et Marine Volny des éditions Ki-oon.




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News