Chronique série manga - Claymore- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Chronique série manga - Claymore

Samedi, 21 Novembre 2015

Après de longues années de publication, quasiment dix, Claymore voit sa conclusion arriver, une conclusion forte pour un titre fort. Autant dire que l'émotion est au rendez-vous, et avec la fin de ce titre, Glénat perd un de ses piliers (il en lui reste, ne vous inquiétez pas pour l'éditeur).
Petit retour en arrière !

Avant même d'atteindre nos frontières, Claymore a fait parler de lui, et le titre était déjà fermement attendu lorsque le premier tome fut publié chez nous. On y voyait un successeur de Berserk, un nouveau fleuron de la dark fantasy...et c'est le cas...mais pas que.


L’histoire se passe dans une époque moyenâgeuse, peuplées de démons qui se nourrissent d’humains, les seuls êtres capables de les éliminer sont les « Claymores », des guerrières armées de lourdes épées, aux capacités surhumaines dues au fait qu’elles ont en elles du sang de démon. Ces guerrières sont sous le contrôle d’une organisation qui leur injecte ce sang de démon pour développer leurs capacités, mais aussi leur permettre de détecter les démons. « Les tueuses aux yeux d’argent » sont craint par la population, et connaissent une vie solitaire.
Claire, qui sera l'héroïne du titre, est la plus faible d'entre elles. En effet, au nombre de 47 par générations, on leur attribue un numéro lié à leur puissance et elles sont affectées dans une zone du monde correspondant à leur puissance. Ainsi, Claire, la plus faible donc, se voit protéger des terres faiblement infestées de démons ou du moins par des démons mineurs.


Il faudra attendre quelques volumes pour que l'intrigue se mette en place, pour qu'on nous dévoile des éléments concernant les Claymores et leur classement, des éléments sur les démons et sur les exaltés… En effet, les premiers démons à apparaître dans le titre seront très vite relégués au rang de piétaille, de mises en bouche ne servant que pour l'apéritif.
Rapidement le titre prend une ampleur beaucoup plus importante et des enjeux mondiaux viennent se mettre en place : les claymores ayant succombé à leur sang de démons sont appelées les exaltés, et ces dernières s'avèrent particulièrement dangereuses. Les claymores vont donc devoir affronter leurs sœurs des générations précédentes...sans parler des Abyssaux, des exaltés aux pouvoirs sans bornes, d'anciens numéros un du classement que plus rien ne semble pouvoir arrêter…
Ainsi il faudra attendre un peu, mais le titre va évoluer vers quelque chose de beaucoup plus grandiose que ce qu'il annonçait au départ. Le personnage de Claire va évoluer et se faire des alliés parmi ses sœurs, malgré le mépris qu'elles affichent à son égard au tout début...des adversaires toujours plus puissants et redoutables vont entrer en scène, et les enjeux vont prendre des proportions incroyables. Le passé de Claire sera dévoilé, on découvrira une sombre histoire de vengeance, ainsi qu'une quête de rédemption...bref tous les éléments pour passionner le lecteur.



La vraie bonne idée, qui va se développer au fur et à mesure concernera l'organisation contrôlant les claymores et leur fonctionnement, mais surtout la notion de générations de guerrières qui prendra de plus en plus d'importance. Bien loin des 47 de départ, au travers des affrontements avec les exaltés, nous découvrons les guerrières des précédentes générations, et ainsi leurs histoires et celle de l'organisation à l'époque...une manière de développer l'histoire dans le temps et de donner plus d'envergure et de profondeur au titre, mais également d'intégrer de nombreux personnages charismatiques (en présentant par exemple plusieurs numéros un du classement, mais de différentes époques). Bref une véritable mythologie qui va prendre vie peu à peu sous nos yeux approbateurs.

Alors bien entendu qu'on fera un parallèle avec Berserk dans un premier temps : une guerrière solitaire, peu bavarde, armée d’une épée qu’on croirait trop lourde pour elle, un univers de Fantasy, une traque de démons…à première vue, Claymore c’est du Berserk au féminin…et puis après tout pourquoi pas ? Berserk est un manga exceptionnel, ou est le mal d’en avoir un deuxième du même acabit ?
Mais si l'originalité n’est pas présente dès le départ, elle arrivera très rapidement et Claymore trouvera sa propre voie, son propre ton et sa propre identité...pour au final se montrer absolument passionnant !


Le principal défaut du titre c'est son graphisme, non pas qu'il ne soit pas beau, au contraire, il est fin et léger, souple...mais tous les personnages féminins (ou presque) se ressemblent. Au départ le trait de l'auteur manque de personnalité et le seul moyen de différencier les protagonistes sont les coupes de cheveux...si cela s'améliore par la suite, il demeure une certaine confusion entre certains personnages. Et on tombe dans certains excès pour différencier les personnages entre eux tel que des oreilles en pointe irréelles…
On s'y perd un peu par moment, d'autant qu'effectivement nous serons amenés à croiser de nombreux personnages, de différentes époques...mais malgré ce défaut (qui est cependant important), tout le reste du titre n'est que du bonheur !

Si la fin se veut un peu trop pleine de bons sentiments pour un titre qui s'est souvent montré dur, il n'en demeure pas moins que de bout en bout la lecture de ce titre nous aura procuré énormément de plaisir et de satisfaction…
Et il n'est pas trop tard pour s'y mettre pour ceux qui seraient passés à côté !
L'avis du chroniqueur
Erkael

Samedi, 21 Novembre 2015
16.5 20


CLAYMORE © 2001 by Norihiro Yagi / SHUEISHA Inc.





commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Super série, superbe fin, et on sait que difficile à faire. Bravo!

Bobmorlet

De Bobmorlet [4463], le 27 Novembre 2015 à 00h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Idam: désolé mais c'est dans le dico. Et même Proust l'utilise ;-)

Manga-News

De Manga-News [2634], le 23 Novembre 2015 à 09h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

La toute première série que j'ai acheté complement par hasard c'est grâce à elle que j'ai commencé le manga, ça m'a fait drôle qu'elle se termine. Très bonne série !

maiilys

De maiilys [129], le 22 Novembre 2015 à 22h22

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

le seul point négatif pour ma part c'est quand l'auteur parle d'un autre continent. et puis noie le poisson dans l'eau

shun

De shun [1579], le 22 Novembre 2015 à 15h04

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Tout à fait d'accord, tant en ce qui concerne la qualité de la série que celle de la critique !

Mitsuko62

De Mitsuko62 [1133], le 22 Novembre 2015 à 14h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Un chef d'oeuvre.

KurganAO

De KurganAO [372], le 22 Novembre 2015 à 10h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Désolé de venir péter l'ambiance mais... L’histoire se passe dans une époque moyenâgeuse : http://onditmedievalpasmoyenageux.fr/

Merci pour cette vue d'ensemble d'une série ô combien méritoire :)

D's©

Idam

De Idam [1018], le 21 Novembre 2015 à 20h04

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Très bonne critique. Je suis un fan de cette série et le seul bémol que j'y ai trouvé est aussi la distinction des personnages. À part ça, l'histoire est prenante et mystérieuse, niveau action et émotions on y trouve son compte; sans oublier le character design des exaltés...ils sont monstrueusement MA-GNI-FIQUES !!

Erycina

De Erycina [30], le 21 Novembre 2015 à 18h41

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News