Critique - FMA Brotherhood Coffret 3- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Critique - FMA Brotherhood Coffret 3


Lundi, 06 May 2013

Glass Heart continue d'analyser FMA Brotherhood avec une chronique du troisième coffret Blu-Ray de la série (épisodes 44 à 64), licenciée en France chez Dybex.


   
   

Le jour promis approche. Nos héros et leurs nombreux alliés sont partis dans des directions séparées afin de mieux se préparer à ce jour fatidique durant l'année qui vient de s'écouler. Alphonse a retrouvé entretemps son père Van Hohenheim, lequel lui révèle la vérité sur les homonculus et sur sa propre malédiction.
  
 
A l'aube du jour promis, le plan des homonculus se met en marche tandis que nos héros se préparent à la contre-attaque. Le Fuhrer King Bradley est victime d'un attentat à la bombe et est porté disparu, l'ambitieux colonel Roy Mustang et ses sbires mènent l'assaut contre le quartier général de Central, lançant ainsi leur grande révolution tant attendue, et Edward retrouve à son tour son père Van Hohenheim à quelques kilomètres de la capitale, mais leurs retrouvailles s'avèrent nettement moins réjouissantes que celles avec Alphonse. Néanmoins le père et le fils sont forcés de s'allier lorsque l'homonculus Pride, le plus ancien et le plus redoutable de tous, tombe le masque afin de les éliminer.

  

  
Ce troisième coffret de Fullmetal Alchemist Brotherhood nous raconte donc dans les détails cette grande bataille finale qui s'étend sur pas moins de 19 épisodes (sur les 21 que le coffret comporte). Pour cette conclusion très attendue, Hiromu Arakawa a vu les choses en grand: quasiment tout le casting de la série y est impliqué et elle jongle ainsi avec leurs différents points de vue sur le conflit, nous montrant ainsi la progression du coup d'état. Elle n'en oublie pas pour autant de mettre en avant la richesse et la profondeur de ces différents personnages et toutes les intrigues secondaires récurrentes abordées durant la série y convergent vers cette ultime bataille où elles trouvent toutes leur conclusion. Pour donner un exemple, l'ambition du colonel Mustang depuis le début de la série était de fomenter un coup d'état afin de destituer le Fuhrer et prendre le pouvoir sur Amestris, espérant ainsi arranger tous les maux qui ravagent actuellement le pays. A l'heure où ses ambitions commencent enfin à porter leurs fruits, on découvre un Mustang rongé par la vengeance à l'encontre de l'assassin d'un ami fidèle. Un tel homme dominé par la haine ne vaudra pas mieux que King Bradley à la tête de l'état. Mustang est-il alors capable de vaincre ses démons personnels pour se montrer à la hauteur de ses ambitions ?

  

   
Ce n'est que l'une des nombreuses intrigues qui sont abordées et qui mettent magnifiquement en scène l'humanité des personnages. Que penser lorsqu'on voit l'un des homonculus les plus fourbes et les plus méprisables dévoiler contre toute attente une part d'humanité refoulée qui le rend incroyablement tragique dans ses derniers instants, réalisant aux portes de la mort qu'il n'a jamais réussi à donner du sens à son existence ?

Si, en globalité, la narration est assez maîtrisée, que la multiplicité des points de vue sert réellement le récit et que l'intrigue ne manque aucunement de rebondissements pour dynamiser sans cesse ses enjeux, il y a toutefois par moments quelques longueurs qui s'installent ou des passages un peu moins réussis. Par exemple, je n'ai pas spécialement apprécié les passages opposant nos héros aux expériences douteuses menées en secret par l'armée. S'il est évident que l'auteure voulait établir là un parallèle avec le nazisme via ces scientifiques fous qui pratiquent des expériences sur les êtres humains, je ne trouve pas que ça marche spécialement bien dans le contexte de la série, ni que la menace soit réellement convaincante, mais ça reste avant tout subjectif. Certains apprécieront peut-être davantage que d'autres.

   

   
Enfin, sur la fin du conflit, on peut noter que les rebondissements prennent une tournure assez inattendue évoquant le film "The End of Evangelion". Une source d'inspiration appréciable et qui colle vraiment bien avec l'univers de Fullmetal Alchemist, contribuant à enrichir son propos philosophique derrière les enjeux de la série.

La réalisation et l'animation sont toujours de très grande qualité, offrant un véritable spectacle visuel aussi beau que et dynamique. On doit aussi beaucoup à ce niveau à la qualité technique irréprochable des Blu-Ray avec une Full HD tout simplement superbe qui nous offre une image de très grande qualité. Comme avec les coffrets précédents, on a presque autant envie de contempler les images que de suivre l'intrigue. Les musiques sont également toujours de qualité extraordinaire, dignes des grands blockbusters hollywoodiens. Enfin, les deux doublages (français et japonais) sont toujours d'excellente qualité et c'est un vrai plaisir des les écouter.

   

  
Après, on peut toujours regretter que le coffret ne soit qu'une simple boîte en carton contenant trois boitiers Blu-Ray traditionnels et que les bonus soient toujours aux abonnés absents, mais rien ne vient vraiment pallier encore une fois au degré d'aboutissement exceptionnel de ce produit, aussi bien du côté de l'animé (l'un des meilleurs shonens existants) que des disques (un véritable sans-faute, comme pour le coffret précédent). Dybex a parfaitement rempli son contrat avec cette édition Blu-Ray (à part le couac sur le premier coffret).

Cette grande conclusion de Fullmetal Alchemist Brotherhood est donc à la hauteur des espérances, concluant magnifiquement cette formidable série qu'on peut décemment considérer comme un véritable chef d'oeuvre. Et il faut saluer le travail d'édition de Dybex qui nous permet ici de profiter pleinement de cet excellent animé avec une Full HD de très grande qualité qui lui rend pleinement justice. Cette qualité d'image fantastique contribue énormément à l'immersion du spectateur plongé dans l'envergure des scènes d'action et dans la beauté touchante des scènes plus intimistes. On touche au coeur même de ce qui rend cette série aussi passionnante aux yeux des fans et c'est un plaisir de chaque instant. Si l'alchimie est née dans une cuisine, alors ce coffret de série s'apparente à de la haute gastronomie: agréable à regarder, délicieux à s'en régaler.

   





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

J'ai adoré l'anime. Il respecte très bien le manga et le graphisme est excellent! Dybex au top!

Bobmorlet

De Bobmorlet [4574], le 06 May 2013 à 13h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

LE FMA Brotherhood Coffret 3 est à 29 euros au lieu de 49€ chez black box

http://www.blackbonesboutique.com/fullmetal-alchemist-brotherhood-part-3-blu-ray.htm

yuyuiop

De yuyuiop, le 06 May 2013 à 10h56

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News