actualité manga - news illustration

Jeux Video Test rétro - Klonoa 2 - Lunatea's Veil


Lundi, 08 October 2012

En ce début de semaine, nous vous proposons, via le test de Rogue Aerith, de revenir sur une excellent jeu de plate-formes de la PlayStation 2 : Klonoa 2 - Lunatea's Veil !




Depuis la fin de l'ère des consoles 16 bits et 32bits, les jeux de plateforme sont devenus rares. Depuis dix ans, le genre est peu représenté, que ce soit par des jeux 3D ou 2D. Heureusement, Mario est toujours là, et Rayman est revenu (et quel retour !). Tout ça ne saurait nous faire oublier que sur Playstation 2, les représentants de la plate-forme étaient discrets : Jak and Daxter (le premier), Maximo, Rayman Revolution, tous des jeux de plateforme en 3D, sont sortis en tout début de cycle... Après eux, les amateurs ont crié famine. Mais s'il y a bien un jeu de plate-forme qui n'a jamais eu le statut qu'il méritait, c'est bien Klonoa 2 : Lunatea's Veil, conçu par Namco (célèbre pour ses Tekken). Sorti en mars 2001 au Japon et en novembre 2001 en Europe sur Playstation 2, Klonoa 2 a été le seul jeu de plateforme old school qui méritait vraiment le détour sur la console de Sony (et quand on voit tous les jeux sortis sur cette console, on se rend compte de ce que cela peut représenter).

Mais au fait, qu'est-ce exactement que Klonoa ? Un drôle de petit animal tout kawaï, comme seul les Japonais savent (savaient ?) en concevoir : des yeux de chat, un physique oscillant entre celui d'un félin et d'un lapin, une fourrure noire et blanche, des oreilles très longues qui lui permettent de planer momentanément, des mimiques toutes mimis. Klonoa est de plus en possession d'un anneau magique lui permettant de saisir des ennemis tout en les paralysant, ce qui permet de ne pas se faire attaquer et de les utiliser pour avancer dans les niveaux.

Rentrons maintenant plus directement dans le vif du sujet. Klonoa 2 n'est pour ainsi dire ni un jeu 3D, ni un jeu 2D. Les décors et les personnages sont modélisés en 3D, mais la progression se fait sur des plans en 2D, à l'instar de Pandemonium 1 et 2 sortis sur Playstation (et Saturn ou PC), qui sont les jeux auxquels on se réfère le plus souvent pour expliquer ce type de jouabilité (les plus jeunes ne connaîtront pas, mais une petite recherche pour connaître l'histoire vidéoludique ne fait jamais de mal quand on est passionné). Aujourd'hui, c'est Little big planet qui est devenu le représentant des décors 3D sur une progression 2D.

Le gameplay de Klonoa 2 reprend celui du premier volet sorti sur Playstation (Klonoa Door to Phantomile, disponible sur le PSN européen, et qui a fait l'objet d'un vrai remake sur Wii en 2008). Et quel gameplay ! Jamais simplicité n'a rimé aussi bien avec efficacité et... richesse de jeu. Hormis les flèches directionnelles permettant de vous déplacer à gauche et à droite, il n'y a que deux boutons principaux : un pour sauter, un pour utiliser l'anneau magique. Minimaliste ? Oui. Trop ? Pas du tout ! Car ces deux boutons, combinés à un game design très intelligent et des environnements pullulant de mécanismes, d'ennemis, d'énigmes en tous genres, donnent au gameplay une vraie profondeur. Explications. Grâce à l'anneau magique, notre bestiole poilue et attachante peut capturer des ennemis, mais ne peut les transporter que un par un. Ces ennemis auront deux fonctions principales. Primo, être utilisés comme projectiles pour se débarrasser d'autres ennemis, actionner des mécanismes inaccessibles ou à rebours, libérer certains passages... Deuxio, être utilisés pour exécuter des double-sauts. Cette possibilité, combinée à la faculté innée de Klonoa de pouvoir flotter en l'air un court instant grâce à ses oreilles, promet de jolis enchaînements. Les ennemis, vous vous en doutez, auront parfois des caractéristiques bien précises dont il faudra tirer partie (ennemis explosifs...). Le tout est saupoudré par une quête de cristaux à récolter dans les niveaux.

A noter que les niveaux traditionnels avec défilement en 2D laissent parfois la place à quelques passages originaux, lors desquels Klonoa se déplace à gauche et à droite grâce à une planche. Le gameplay est donc un petit régal, d'autant qu'il n'est plombé par aucun bug de collision hasardeux, problème de caméra, ralentissement etc... Klonoa 2 était vraiment très soigné, brillait par un très bon niveau de finition, et un gameplay aux petits oignons. Et ce ne sont pas les affrontements contre les boss qui montreront le contraire : ceux-ci font vraiment plaisir, avec un génial côté old school (on observe, on trouve la méthode pour se défaire de l'ennemi, et on applique). Cet aspect observation-réflexion-exécution manque trop souvent aujourd'hui !

Du côté des décors, Klonoa 2 est conçu selon la méthode du cel-shading. Même s'il n'est pas aussi poussé que dans d'autres jeux (Zelda Wind Waker, Dark chronicles, DraQue VIII...), ce procédé permet de faire profiter Klonoa 2 d'environnements très variés et dont les couleurs chatoyantes ne pourront que plaire. Les décors restent parfois un peu trop « carrés », mais n'oublions pas qu'il s'agissait d'un des premiers jeux de la Playstation 2. L'interface enfantine (barres de vie...) est très réussie.

Enfin, Klonoa 2 est généreux. Si on aurait apprécié une durée de vie plus longue via quelques niveaux supplémentaires, la carte du monde permet de recommencer n'importe quel niveau pour améliorer son score (temps, cristaux récoltés...)... même si ça ne sert pas à grand chose. De plus, les créateurs ont soigné, de façon assez étonnante pour un jeu de plateforme, le scénario, proposant des cut scenes utilisant le moteur 3D du jeu, bavardes et mimis comme tout. Même si le scénario ne casse pas trois pattes à un nanar (^^), se plonger dans l'univers de Klonoa avec ces petites séquences est un vrai plaisir (c'est par exemple, ce qu'il manquait au récent Rayman origins pour impliquer le joueur dans l'aventure). Non, vraiment, les créateurs de Namco, avec Klonoa 2, livrait vraiment un jeu complet et plus que sympathique.




Graphismes :
Les décors sont vraiment variés, le jeu est très coloré, et les nombreuses cut scenes en 3D ont plutôt bien vieilli. Il n'y a que l'aliasing pour gâcher la fête.

Sons :
Les musiques sont hélas trop inégales ! Les phases de descente sur planche souffrent de musiques un peu dingos franchement soulantes, tandis que celles apparaissant dans le reste des niveaux sont bien meilleures. Les voix sont dans un langage inventé (façon Zelda ou Okami) à forte consonance nippone.

Maniabilité :
Klonoa 2 est parfait sur cet aspect. Deux boutons, plein de possibilités de gameplay, des boss réussis, des puzzles bien pensés succédant à des phases de pure plateforme : bravo ! Notons que la série des « Little big planet » aurait bien fait de lorgner du côté de Klonoa 2 : dans ce dernier, la confusion entre les deux plans est extrêmement rare voire nulle, alors que dans la série de Sony, il n'est pas rare de se retrouver piéger dans l'arrière-plan ! Klonoa 2 est en cela le témoin des jeux de l'ancienne génération au degré de finition et de propreté exemplaire.

Durée de vie :
Quelques niveaux supplémentaires et des bonus (artworks, making-of...) pour récompenser le joueur auraient été bienvenus. Le jeu se finit trop vite, et reste dans l'ensemble trop facile.

Scénario :
Comme un bon Pixar, le scénario est suffisamment attachant pour que les plus vieux puissent retourner en enfance et apprécier autant que les plus jeunes. Klonoa 2 est surtout excellent en ce qu'il évite absolument toute violence sans tomber dans la niaiserie. Un petit résumé ? Klonoa est envoyé dans un royaume inconnu, via à ce qui ressemblerait à un rêve. Là, il aidera Lolo, une prêtresse, à rétablir la paix dans le pays. Accompagné de Popka, un ami de Lolo, Klonoa devra faire sonner quatre grandes cloches disséminées çà et là. Klonoa devra également contrer les plans maléfiques de Léorina et Tat, deux pirates intéressés par l'anneau magique. Klonoa découvrira que son anneau n'est pas étranger à la paix qu'il doit rétablir dans le royaume.


En résumé :
Avec un gameplay bourré d'idées, un univers attachant et trop mignon, des graphismes à la hauteur, Klonoa 2 est le meilleur jeu de plate-forme old school sur Playstation 2, et nous fait regretter que Namco n'ait jamais poussé un peu plus cette série, forte d'un énorme potentiel ! A quand un Klonoa 3 ?!


L'avis du chroniqueur
RogueAerith

Lundi, 08 October 2012
17 20




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Le test et les images m'ont donné envie, l'univers risque fort de me plaire. Le jour où je le vois d'occaz à prix correct, je le prends !

Koiwai

De Koiwai [11470], le 08 October 2012 à 17h26

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

A chaque fois que j'y joue, j'oublie qu'il a 10 ans. Je ne m'ennuie jamais en refaisant un niveau. Les décors sont en effet parfois assez carrés mais je trouve que lorsqu'on regarde globalement l'image ce défaut s'estompe. Et il est vrai que la petite boule de poils est adorable =)

C'est un jeu fluide, coloré avec un joli univers dont je ne me lasse jamais.

DearNoctis

De DearNoctis [580], le 08 October 2012 à 16h16

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News