Japan Expo - Interview de Cécile Pournin & Ahmed Agne pour Ki-oon- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Japan Expo - Interview de Cécile Pournin & Ahmed Agne pour Ki-oon

Mercredi, 07 Octobre 2009

Japan Expo 2009 a été pour nous l'occasion d'interviewer un grand nombre d'éditeurs. Aujourd'hui, nous vous proposons le compte-rendu de notre entretien avec Cécile Pournin et Ahmed Agne, co-fondateurs des éditions Ki-oon.
   
 
Manga-news: Avec les affiches de Bamboo Blade et Doubt aux abords de la Japan Expo, les éditions Ki-oon frappent très fort pour cette dixième édition. Avez-vous eu un retour positif de la part de vos lecteurs?
Ahmed Agne : En fait, quand Cécile et moi, on allait au Tokyo Game Show ou au Comiket, au Japon, il y avait toujours des affiches à proximité du salon, ça faisait partie intégrante de l’événement en question.
Cécile Pournin : Jusqu’à il y a deux ans, en allant à Japan Expo, on passait tous les matins devant les emplacements vides disponibles aux abords du festival et dans la gare, et on se disait que c’était dommage de ne pas faire ça « à la japonaise ». Ce que nous avons tenté l’an dernier, et à nouveau cette année avec notamment Doubt et Bamboo Blade. D’ailleurs dès le samedi soir, la plupart des exemplaires de ces deux titres disponibles sur notre stand étaient déjà épuisés.
    

                        
                 
Qu'est-ce qui vous a plu dans Bamboo Blade et Doubt ?
Cécile Pournin : On a toujours été fans de thrillers à suspense relativement courts (Doubt est une série terminée en 4 volumes, ndlr), maîtrisés du début à la fin, avec rebondissements et retournements de situation à la clé, un peu comme ce que Tetsuya Tsutsui a réussi avec Duds Hunt, Reset ou Manhole. L’ambiance « huis clos » pesante de Doubt nous a tout de suite séduits.
Ahmed Agne : Quant à Bamboo Blade, si ce manga a retenu notre attention, c’est que tout en ayant pour thème le kendo, qui est un sport fascinant et un aspect passionnant de la culture japonaise, la série est avant tout drôle et rafraichissante, et présente une galerie de personnages réellement attachants – du professeur sans le sou aux élèves toutes différentes les unes des autres.
       

       
   
Question sur Jackals. Lors de son acquisition, saviez-vous que cette série allait faire sept tomes au total ? Au vu du succès du titre aujourd'hui, la brièveté de ce récit est-elle une déception pour vous?
Cécile Pournin : Au moment où on a acquis les droits de Jackals, on savait déjà que la série touchait à sa fin et qu’elle ferait au final 7 ou 8 tomes. Mais ce n’est pas la longueur d’une série qui nous motive dans le choix de l’acquérir ou dans le choix de lui faire beaucoup ou peu de promotion. Cette année par exemple, nous avons mis l’accent sur Doubt, entre autres, à Japan Expo, et pourtant la série ne fait que 4 tomes!
Ahmed Agne : Dans la structure même de Jackals, on voit bien que l'auteur ne souhaitait pas faire durer son récit bien longtemps. Il y a en effet beaucoup de personnages très charismatiques dans chacun des clans, qui vont pourtant mourir très vite... À ce rythme, c'est sûr que la série ne pouvait pas tenir 20 tomes! (rires)
   

         
                         
Un nouveau titre de Tetsuya Tsutsui est-il prochainement prévu chez Ki-oon?
Ahmed Agne : On nous pose souvent cette question ! (rires) Tout ce qu’on peut dire, c’est que nous sommes aussi impatients que nos lecteurs de découvrir sa nouvelle série, mais Tetsuya Tsutsui (l'auteur de Manhole, Duds Hunt et Reset, ndlr) est un perfectionniste et il n’hésite pas à repartir de zéro même quand il a beaucoup avancé dans un projet s’il estime que celui-ci n’en vaut finalement pas la peine.
     

            
                               
Quelle est votre opinion sur l'arrivée des éditeurs japonais en France ?
Ahmed Agne : L’arrivée des éditeurs japonais en France nous paraît logique et inévitable, d’autant qu’ils se sont déjà installés aux Etats-Unis. Ça ne se fera probablement pas sans peine parce que le marché français est assez spécifique.
Cécile Pournin : Il est donc fort probable que les éditeurs japonais s'allient avec un éditeur français pour mieux s’implanter en France et faciliter le processus. (Ki-oon a vu juste, car quelques temps plus tard le groupe Shueisha Shogakukan a acheté le groupe Kaze, ndlr).
          
                        
Mais la présence des éditeurs japonais en France n'est-elle pas un sujet d'inquiétude pour vous ?
Cécile Pournin : Pour commencer, il faut relativiser, tous les éditeurs japonais ne vont pas venir s'installer en France. Pour l'instant, seul le groupe Shueisha-Shogakukan est susceptible de le faire. Étant donné que nous ne travaillons pas avec ces éditeurs, ça ne changerait pas grand-chose pour nous.
Ahmed Agne : Ensuite, il est indéniable que les éditeurs français qui travaillaient principalement avec la Shueisha jusqu’alors risquent de taper « un peu plus fort » à la porte des autres éditeurs japonais, et notamment de ceux avec qui nous travaillons. Bref, la concurrence risque d'être plus rude, mais nous avons des relations solides avec nos partenaires japonais, qui sont contents de notre travail, et nous sommes relativement confiants pour l’avenir...
  
    
Hitoshi Ichimura est la grande invitée des éditions Ki-oon pour cette Japan Expo. Comment avez-vous découvert cette mangaka ?
Ahmed Agne : En fait, j’avais déjà joué au jeu Tales of Symphonia lorsque je vivais au Japon. À l’époque, j’avais adoré ce RPG. Plus tard, nous avons découvert l’adaptation en manga du jeu, que nous avons lue et appréciée.
Cécile Pournin : On s’est fixé une règle simple : quand on sort une adaptation de jeu vidéo, il faut non seulement qu’elle plaise au fan du jeu d’origine, mais aussi à celui de nous deux qui découvre cet univers. Bref il faut que ce soit aussi un manga qui tienne la route tout seul. Dans ce cas précis, moi qui n’avais pas fait le jeu, j’ai beaucoup aimé le manga Tales of Symphonia.
   

                   
      
D'autres séries dérivées de jeux vidéos sont-elles prévues chez Ki-oon ?
Cécile Pournin : Oui, mais il est encore un peu tôt pour en dire plus !
  
  
Quel est le titre de votre catalogue que vous appréciez le plus?
Ahmed Agne : Question difficile...
Cécile Pournin : On ne peut pas donner plusieurs réponses? (rires)
   
Après quelques secondes de réflexion, Cécile Pournin et Ahmed Agne se lancent.
   
Ahmed Agne : Si je ne devais en choisir qu'un seul, ça serait probablement Duds Hunt. C'est le titre dont je suis le plus fier parce que nous avons trouvé son auteur sur Internet, alors qu’il n'était pas encore publié au Japon. C’est aussi celui qui nous a ouvert les portes de Square Enix. Et puis j’adore ce manga et son auteur!
Cécile Pournin : Je vais me limiter aux titres sortis cette année, sinon je n'arriverai pas à faire un choix... Parmi ceux-là, c’est Vampire Chronicles que j’aime le plus. Je suis une grande fan d’œuvres à rebondissements, avec plusieurs couches de lecture, qui prennent le lecteur au dépourvu sans arrêt.
    

                 
                             
Il y a peu de shojo dans votre catalogue. Comptez-vous vous pencher sur ce genre qui devient de plus en plus à la mode en France?
Ahmed Agne : Là encore, notre politique éditoriale est très simple: nous publions un titre uniquement parce que nous l’avons lu et qu’il nous a plu, pas parce qu’il fait partie d’une catégorie éditoriale définie.
Cécile Pournin : On ne fera pas du shojo juste pour faire du shojo ou du yaoi juste pour faire du yaoi, mais si un titre nous plaît, on le publiera, que ce soit un shonen, un seinen ou un shojo. Reste que naturellement, nous lisons plus de seinen, donc on aura tendance à en publier plus souvent.
Ahmed Agne : Chaque titre choisi est avant tout un coup de cœur, c'est d'ailleurs pour ça que notre catalogue n'est pas structuré par genre...
  
     
Quel bilan faites-vous du premier semestre 2009 et de la Japan Expo?
Cécile Pournin : Le premier semestre 2009 s'est très bien passé pour nous. Jusqu’ici, Vampire Chronicles et Tales of Symphonia par exemple ont su trouver leur public. Le bilan de Japan Expo est également très positif !
Ahmed Agne : À quelques heures de la fin du festival, nous n'avons plus beaucoup de livres à vendre sur notre stand, et n'avons plus que quelques cartons dans nos camions... C'est bon signe! (rires)
Cécile Pournin : Et puis c’est surtout toujours un plaisir de sortir du bureau pour rencontrer nos lecteurs. Ça nous change du quotidien !
   
  
Interview réalisée par Koiwai et shinob.
  
   
Remerciements à Cécile Pournin et Ahmed Agne.




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Je ne partage pas l'emballement général sur Doubt que je trouve bien trop décousu et téléphoné. Pour moi le récit n'est pas maîtrisé.Mais cela n'enlève rien à la grande qualité du travail de Ki-Oon qui est l'un des éditeurs les plus sérieux et respectables de France.
Longue vie à eux!

Acrobunch

De Acrobunch, le 12 Octobre 2009 à 12h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ki-Oon reste l'un des seuls éditeurs Digne de ce nom, Bravo à eux.

(vivement la sortie d'un prochain Tsutsui !)

Jetez vous sur Manhole, Reset, et Duds Hunt, les 3 en valent largement la peine!

TeFan

De TeFan, le 10 Octobre 2009 à 01h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Merci pour cette interview ^^

J'aime énormément Doubt, et j'espère que la suite va bientôt sortir !

Vampires Chronicles est également une série superbe.

YaoiLov3

De YaoiLov3 [402], le 07 Octobre 2009 à 19h38

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Vive Ki-oon !! ^_^

Interview très intéressante, on voit vraiment l'amour qu'ils ressentent pour les mangas qu'ils publient... Chapeau <3

Satie

De Satie [413], le 07 Octobre 2009 à 18h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ki-Oon reste definitivement l'editeur le plus sérieux et le plus intéressant!

Pour ceux qui n'aiment que les Seinen comme moi, (malgré qques Shonen), Ki-Oon sait nous rendre heureux!!

Flores91

De Flores91 [179], le 07 Octobre 2009 à 18h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ki-oon un petit éditeur qui a tout d'un grand, ayant commencé avec des petits titres, ils font aujourd'hui partie des meilleurs avec Ubel Blatt, Jusqu'à ce que la mort nous sépare, Doubt... Le travail de traduction, d'impression et la qualité technique des mangas est quasi-irréprochable (ce qui n'est pas le cas de tous). Bref continuez sur cette voie, c'est la bonne !

Crazy Dr

De Crazy Dr, le 07 Octobre 2009 à 17h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

respect pour Ki-oon !

raitei

De raitei, le 07 Octobre 2009 à 17h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Conquise avec Reset, Ki-oon fait sans nul doute parti de ces éditeurs que je respecte pour leur travail (en gros je les adore) d'autant plus avec les Jackals, Kurokami, Doubt et j'en passe.

Bref interview très interessant, on sent la passion là dedans et non pas un marchandising quelconque qui suivrait une mode dans le seul et unique but de faire du fric (même si au final c'est le but espéré lol)  ^^

Bonne continuation à eux et merci \o/

Yuna

De Yuna [777], le 07 Octobre 2009 à 16h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bravo Ki-Oon !

Sheejhaumn

De Sheejhaumn [1900], le 07 Octobre 2009 à 15h53

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Interview très intéressante montrant leur professionnalisme et leur innovation! Que du bon pour Ki-oon!!!

Damsgoug

De Damsgoug [1396], le 07 Octobre 2009 à 15h46

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

en meme temps doubt a JE c etait une avant première...

dkrevenge

De dkrevenge [2607], le 07 Octobre 2009 à 13h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Effectivement c'est l'interview la plus intéressante que j'ai eu à lire jusqu'à présent. Sans doute parce que c'est du Ki-oon *__*

On mesure bien la passion du manga qui les anime et qu'ils font avant tout des choix de coeur. A ce niveau je pense qu'on peut-être confiant quant à leur avenir et sur les prochains titres qui nous proposeront ^^

 

D'autres séries dérivées de jeux vidéos sont-elles prévues chez Ki-oon ?
Cécile Pournin : Oui, mais il est encore un peu tôt pour en dire plus !

 

Si seuleument Ki-oon pouvait traduire et acquérir l'adaption manga de la fameuse série Métroid, je serai comblé par cet éditeur qui déjà su conquérir mon coeur !!

J'ai hâte de voir à quoi ressemblerons leurs prochaines acquisitions. Vive ki-oon !! Vous faites du bon boulot, continuez ainsi !! =p

(Pense être frappé de fanatisme comme Tianjun xD)

Dam

De Dam [332], le 07 Octobre 2009 à 13h32

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ki-oon je vous aimeeee !!! *.*

Bref, hors de toute réaction fanatique (Kyaaah XD), j'ai trouvé l'interview très intéressante. On sent bien la passion qui anime les deux co-fondateurs, qui font avant tout partager LEURS choix et ne cherchent pas à suivre une mode particulière. Je ne me fais aucun souci pour eux dans l'avenir, car ils ont su gagner la confiance d'un public fidèle ainsi que des éditeurs japonais (Square-Enix en tête, et ce n'est pas rien..)

"Ahmed Agne : Si je ne devais en choisir qu'un seul, ça serait probablement Duds Hunt."

>>> Totalement d'accord ! ^^"

Longue vie à vous !

(Rah j'avais dit que je coupais mon fanatisme... mais non, j'y arrive pas =D )

 

 

Tianjun

De Tianjun [4676], le 07 Octobre 2009 à 12h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je ne serais pas contre que Ki-oon nous sortent quelques Shojo! ;-)

Seul petit reproche à Ki-oon, c'est la trop longue attente pour les fans qui ont pu se procurer le 1er tome de Doubt à Japan Expo et qui doivent attendre jusqu'en novembre pour avoir la suite! Argh!

layleen

De layleen [2586], le 07 Octobre 2009 à 12h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News