Grateful Dead - Actualité manga

Grateful Dead

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 05 Mars 2019

Masato Hisa, auteur génial s'il en est, fait avec Gratefull Dead, composé de seulement deux tomes, ses premiers pas en tant que mangaka fabuleux!
Car même si ce titre nous est arrivé en France après ses deux autres séries terminées, Grateful Dead a bel et bien été publié 3 ans avant Jabberwocky (disponible chez Glénat) et 8 ans avant l'exceptionnel Area 51 (disponible en France chez Casterman)!
Et ce sera donc de nouveau Casterman qui va nous permettre de découvrir les premiers pas d'un auteur absolument génial (qui est tout simplement devenu mon auteur préféré en quelques années), alors bien entendu son style n'est pas encore aussi marqué qu'il le deviendra par la suite, mais on reconnaît déjà son trait et sa patte!
Malheureusement il faudra donc se contenter de deux petits tomes pour déjà voir arriver la fin de ce titre...ce sera court donc autant en profiter au maximum!


Shangai, Chine! A l'aube du 20e siècle, modernité et traditionalismes se côtoient, les occidentaux se font de plus en plus présents au sein d'un pays où l'on trouve encore tripots et maisons closes accessibles à tous. Mais les morts mystérieuses sont de plus en plus nombreuses, celles ci sont attribuées à des zombies doués de raison issus du folklore Chinois, les Jiangshi, cadavres ambulants se nourrissant de chairs humaines et se cachant au sein des humains pour mieux les dévorer durant la nuit. Ces monstres redoutent la lumière du soleil, mais également la fameuse tueuse de démons qui décapite monstres et autres créatures sans peine... Celle ci n'est autre qu'une prostituée peureuse et pleurnicheuse, la belle Ko-Lin. Cette dernière se transforme en machine à tuer lorsqu'elle se libère de ses entraves, remplissant des contrats toujours plus dangereux...
Aux cotés de son patron, le légendaire Lin Chu, exorciste réputé mais aujourd'hui retiré des combats, ils vont tenter de traquer toutes les créatures mais également de remonter la source d'un complot diligenté par des humains ayant des objectifs macabres!

On reconnaît sans peine le style de l'auteur dès la première page, et c'est avec une grande satisfaction qu'on se plonge dans ce titre qui nous offre là encore des récits prenants et des histoires riches en folklore!
Pour son premier titre, Masato Hisa a donc choisi de se plonger dans le folklore Chinois avec ses démons et ses sceaux magiques. Ainsi rapidement il nous explique ce que sont les JiangShi, qui ne sont autres que des zombies doués de raisons, se rapprochant peu ou prou des vampires occidentaux!
Sur l'ensemble des deux tomes nous trouverons huit chapitres bien distincts, chacun nous narrant une affaire / enquête différente, mais lorsque la conclusion arrivera nous comprendrons qu'au final tout est lié et que l'ensemble forme un grand tout, notamment le second tome.



La première histoire sera avant tout l'occasion de se familiariser avec les protagonistes et l'univers de la série, l'ennemi de ce premier récit ne représentant pas véritablement une menace.
Ainsi on va donc découvrir la jolie Ko-Lin, pour laquelle l'auteur ne se privera pas de mettre ses formes en valeur, allant jusqu'à laisser apparaître son entrejambe...(et ce jusqu'à la toute fin...mais ceux qui ont lu Jabberwocky ne seront pas surpris).

Notre héroïne n'est autre qu'une prostituée qui remplie les contrats donnés par son protecteur, c'est assez étrange quand on y pense, mais justement l'auteur va ainsi nous sortir de notre système de valeurs et de croyances contemporaines pour mieux nous absorber dans son récit. Et puis après tout, qui mieux qu'une prostituée pour rassembler de nombreuses infos auprès de ses nombreux clients bavards?
A ses cotés son patron, très en retrait dans un premier temps avant de partager la scène et les affrontements avec Ko-Lin par la suite. Il nous est présenté comme un ancien exorciste et on comprendra qu'il ne s'agit pas de n'importe qui. Et si son passé ne sera qu'évoqué, l'auteur parviendra à nous faire comprendre l'importance et la dangerosité d'un tel personnage rien qu'avec les réactions des autres personnages.



On va retrouver les thèmes qu'apprécie l'auteur, car si c'est ici la première fois, ce ne sera pas la dernière où il mettra en avant un personnage féminin fort et n'ayant besoin de personne, et certainement pas des hommes pour se sortir des situations les plus inextricables.
Mais on va aussi retrouver, et c'est ce qui fait le plus plaisir ici, sa passion pour le mélange des genres et des cultures!

Ainsi dans la dernière histoire du premier tome, nos héros vont croiser la route de William Bonney aka "Billy The Kid"! Rien que ça! Et comme une surprise ne vient jamais seul, il s'agira d'un vampire! A partir de là seront évoqués Van Helsing et ses disciples et déjà le récit prend encore davantage d'ampleur! On regrette alors que la série ne dépasse pas les deux tomes car clairement le potentiel est évident, et il l'est d'autant plus quand on connaît le talent infini de l'auteur!
Malheureusement le second tome sera bien plus avare en référence, l'auteur préférant se centrer sur l'intrigue et sa conclusion.

Bien que courte, l'histoire cache de nombreux rebondissements et nous rappelle à quel point Masato Hisa est un auteur génial!

Graphiquement, c'est encore un peu brouillon par moment, l'auteur commence à maîtriser ses jeux d'ombres et ses clairs / obscurs mais il n'est encore qu'au tout début de sa belle aventure.
Par contre au niveau du design on reconnaît sa patte immédiatement, il est déjà au top, et les personnages de Grateful Dead auraient eu tout à fait leur place au sein de l'Area 51!
Concernant sa mise en scène, on ressent déjà une certaine maîtrise dans le découpage de l'action, mais là encore ce n'est encore que l'ébauche d'un grand talent qui fera vivre de grands moments plus tard (en l’occurrence plus tôt dans notre cas).



Il m'est difficile d'être totalement objectif lorsqu'il s'agit de Masato Hisa tant mon amour pour le maître et ses œuvres est grand, mais nous avons clairement là un titre prenant et passionnant, qui l'est d'autant plus quand on sait qu'il s'agit là des premiers pas d'un auteur génial qui va par la suite nous proposer des titres incontournables! Et rien que pour ça (mais pas que) Grateful Dead vaut largement qu'on se penche dessus!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

17.00,16.00

Les critiques des volumes de la série

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News