Enfants loups (les) - Ame & Yuki - Actualité manga

Enfants loups (les) - Ame & Yuki

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 31 March 2015

Les enfants loups est une série en trois tomes dessinée par Yû, adaptée du film éponyme réalisé par le talentueux Mamoru Hosoda. Nous y suivrons sur plusieurs années le quotidien pas vraiment banal d'une femme nommée Hana, qui va devoir élever seule ses deux enfants (Ame et Yuki) après le décès de son compagnon, qui avait le pouvoir de se transformer en loup, et qui a transmis cette caractéristique à ses rejetons.

Ne s'éloignant pas de l'intrigue développée dans le film, la série va donc suivre la vie de ces trois personnages très attachants sur quelques périodes distinctes.
Dans un premier temps, nous allons assister à la rencontre d'Hana et de l'homme loup (nous ne connaitrons jamais le nom de ce dernier), qui vont au fil des rendez-vous apprendre à s'aimer tendrement. Un amour sincère et pur, qui dépassera sans mal les clivages inhérents au statut du compagnon d'Hana. De leur union naîtra tout d'abord Yuki, une jeune fille espiègle, puis Ame, un garçon beaucoup plus taciturne.

Par la suite, après la mort de son compagnon, Hana va devoir élever seule ses deux enfants, ce qui est loin d'être une chose facile, d'autant plus dans la présente situation puisque Ame et Yuki, encore très jeunes, ont la fâcheuse habitude de se transformer en loups à tout bout champ. Ces transformations créeront parfois des situations très cocasses qui ne manqueront pas de nous faire rire, mais pourront parfois conduire à des situations très délicates, qui amèneront finalement Hana à quitter la ville pour s'établir en pleine campagne, un environnement isolé qu'elle juge plus épanouissant pour Ame et Yuki.

Au fil des années et à mesure qu'ils grandissent, Ame et Yuki vont prendre toute la mesure de leur nature unique et suivre des chemins différents. Yuki, qui était turbulente colérique, va petit à petit prendre conscience de sa féminité et s'adoucir au contact de ses camarades de classe, s'intégrant ainsi dans le monde des hommes. Pour Ame, par contre, les choses seront différentes. Au début, le jeune garçon n'aimait pas se transformer en loup mais son caractère solitaire et introverti, ainsi que quelques rencontres marquantes, vont faire qu'il va finir par accepter son statut et même préférer sa forme de loup à celle de jeune garçon.

Face aux choix des deux enfants, les réactions d'Hana seront les moments les plus importants de notre histoire. Depuis leur naissance, Hana n'aura de cesse de prendre des décisions difficiles et de se dépasser pour offrir la meilleure éducation possible à ses enfants. C'est un personnage attachant mais aussi et surtout exemplaire. Un vrai modèle d'abnégation et de volonté que Yû mettra à de très nombreuses reprises en valeur, faisant du courage le thème central du manga.
En parallèle, d'autres thématiques seront bien évidemment abordées, comme la tolérance, la vie à la campagne, le deuil... Chaque lecteur se retrouvera forcément dans l'une ou l'autre de ces thématiques, et se nourrira alors du message globalement positif véhiculé par l’œuvre.
Et pour que cette dernière soit mieux accueillie, on pourra compter sur les dessins particulièrement léchés de Yû. Si dans le premier tome, le style graphique, bien que très joli, pouvait sembler un peu trop "propre", il va petit à petit se bonifier et gagner cette touche de "caractère" qui lui manquait peut-être au début. En plus d'être magnifiques, certaines planches auront alors une forte portée émotionnelle, même si elles n'atteindront jamais les sensations provoquées lors du visionnage du film.

Concernant l'édition, on peut souligner le très bon travail de Kazé Manga sur la série. Les couvertures sont magnifiques et ont droit à un papier haut de gamme. Chaque tome sera pourvu de quelques pages en couleur, et d'une traduction de bonne facture. Le tout fera bien évidemment honneur à cette série, qui méritait amplement une telle édition.

En définitive, si le manga ne parvient pas à atteindre la qualité du film dont il s'inspire, il n'en reste pas moins de bonne qualité et sera un bon complément à tous ceux qui souhaitent se replonger dans l'univers créé par Mamoru Hosoda, mais sur un autre support, et ce même si ce dernier n'apporte pas grand chose de plus à l’œuvre originale.
Sans avoir réussi à s'approprier pleinement le chef d’œuvre d'Hosoda (est-ce seulement possible ?), la mangaka Yû va petit à petit trouver ses marques et nous proposer une série très agréable à lire, qui peut compter sur un scénario efficace et des dessins très jolis.


Chroniqueur:


Note de la rédaction
Note des lecteurs
17.13/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

15.00,14.00,17.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News