Goldorak - Actualité manga

Goldorak


Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
13.13/20

Synopsis

Obligé de fuir sa planète d’origine détruite par les forces maléfiques de Véga, le prince d’Euphor arrive sur la planète terre à bord de Goldorak, un des plus puissants robots de l’univers. Il est recueilli par le professeur Procyon qui en fait son fils adoptif et le renomme Actarus. Malheureusement, les forces de Véga arrivent elles aussi sur terre et Actarus n’a donc d’autre choix que de les combattre avec l’aide d’Alcor, le mythique pilote de Mazinger z !

Thèmes

Highlight of the serie:

Ce titre contient des pages couleurs absentes de l'édition précédente ainsi que de chapitres supplémentaires !

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Les images de Goldorak


Voir toutes les images du manga

Personnages


Voir tous les personnages du manga

Manga en relation

Derniers commentaires

14/20

Malgré la déception que fut le one shot, j'ai quand même lu le reste de la série, principalement parce que je les ais trouvés d'occas en fait x) .

Au final, même si j'aurais encore une fois préféré Mazinger Z, qui est en projet chez black box cela dit (allez les soutenir je suis sur que ça en vaut le coup) je ne suis pas déçu de ce titre, qui même si il ne parvient pas au niveau d'un Devilman, chef d’œuvre parmi les chef d’œuvres, arrive à briller malgré tout !

Tout d'abord, le format en 4 tomes est bien moins confus que le one shot, les personnages sont plus amplement présentés et même si les cross-overs sont toujours présents, ils ne créent pas autant d'incohérence (dommage que certains personnages n'apparaissent que pour 1 chapitre, et disparaissent de façon aussi subite qu'ils sont apparus :/ ).
Du coup, on prend d'avantage le temps de connaitre les personnages et les enjeux de la série, ce qui rend tout de suite l'implication du lecteur plus grande ! Pour apprécier une telle série d'action, c'est important !

De plus, même si le format épisodique monstre du jour est conservé, et donc nuit à la continuité de la série (un monstre apparait, goldorak le défonce, chapitre suivant) il y a toujours un fil rouge qui progresse, lentement mais surement, et qui prend enfin toute son importance vers la fin de la série.

Fin de la série qui, je pense, est vraiment son point fort ! Non seulement Nagai clôture le sous-intrigues et l'intrigue principale, mais en plus il se permet d'aborder plus en détails des thèmes qu'ils avait jusqu'alors survolés dans la série, des thèmes notamment écologiques, très ancrés dans leur époque. Cela dit, Nagai ne se contente pas d'aborder ces thèmes, et fait quelque chose malheureusement peu commun de nos jours : il va au bout de ses idées ! Et montre très concrètement ce qu'il annonçait ! Même si la dernière planche à des apparences d'happy end, en réalité il n'en est rien, et la fin est au final assez impitoyable, avec ses personnages, et avec l'humanité en général.

Ces thèmes pessimistes était déjà présents dans Devil man, et sont ici un peu moins présent, car cette série est d'avantage axée vers un jeune public, on y retrouve cependant toutes les grandes lignes : La peur de l'espion soviétique et la paranoïa de la foule, l'humanité irresponsable, au même titre que les prétendus sauveurs de la terre etc ... Au final, une idée ressort : L'humanité est foutue, et c'est déjà trop tard. Idée baignée dans une ambiance de fin du monde, qui correspond bien avec le climat hostile de l'époque, alors que les deux blocs s'opposait et se menaçait mutuellement à coup d'ogives nucléaires.


Je n'ai pas vu le dessin animé de votre enfance, cela dit, je pense que vous devriez l'oublier, car comme l'anime de DevilMan, la version télé de Goldorak a certainement du être assainie pour un public plus jeune.
Ici, même si il s'agit également d'une œuvre destinée aux adolescents, elle est plus grave, plus intéressante, et mine de rien, c'est toujours un plaisir de voir un auteur aller au bout de ses idées, et ne pas proposer de l'écologie bas-de-gamme pour le principe ^^.
La série est loin d'être excellente ni même constante, cependant elle est sauvée par sa fin, et par certains chapitres vraiment au dessus du lot !

Je conseillerais donc cette série aux amateurs de Nagai, de robots géants, car Goldorak reste un des 1er de son genre et de manga plus anciens ... Cependant les fans de la série animée seront peut être perdus, et déçus (ce qui expliquerais que l'on trouve déjà certains tomes d'occasions).

Par contre, évitez le one-shot, il est loin d'être indispensable :/ .

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 21 August 2015 à 19h01

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Vol.1

Vol.2

Vol.3

Vol.4

1re Edition

Vol.1

Vol.2

Vol.3

Vol.4

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News