Monkey Peak Vol.8 - Actualité manga

Monkey Peak Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 17 September 2020

Tandis qu'Anzai et Himuro sont partis en avant de leur côté, Sacchi et les autres ont fort à faire pour échapper aux singes, qui sont toujours sur leurs traces: avec Fujishiba qui est grandement affaiblie et Satô qui perd pied depuis le sacrifice de Tôno et la mort de Minami dont elle se sent coupable, le groupe doit composer avec deux "poids morts" qu'il est pourtant hors de question de laisser tomber. Fort heureusement, Yagi, qui connaît la montagne comme sa poche, est toujours là pour les guider ! Cependant, à force de faire passer nos héros par des chemins compliqués hors des sentiers battus, ce dernier suscite de plus en plus de doutes...

Le périple difficile du groupe pour tenter d'échapper aux singes tueurs et de survivre en milieu hostile se poursuit donc avec son lot de problèmes: Satô peine encore à se remettre, Fujishiba apparaît de plus en plus affaiblie et mieux vaut ne pas compter sur son "partenaire" Iizuka pour l'aider quand elle en a besoin, les singes rôdent toujours, et les routes où Yagi les emmène s'avèrent toujours plus complexes, aboutissant même sur l'escalade du mont Gansai qui, forcément, rappelle à Saotome de bien difficile souvenirs... Les auteurs gèrent ici assez bien la plupart des membres du petit groupe de survivants pour les faire progresser, et même Anzai se calme en comprenant que l'heure est à la cohésion, même si cette cohésion fait encore passer tout le monde par des moments particulièrement éprouvant, ne serait-ce qu'en devant rester longtemps debout sur une petite corniche alors qu'ils sont déjà épuisés.

Mais au fil du volume, tandis que la lutte pour la survie se poursuit, l'accent est enfin mis sur le personnage le plus énigmatique de la série: Yagi, guide qui depuis déjà un moment agit un peu bizarrement, au point d'enfin soulever les doutes de certains... Que recherche réellement ce jeune homme ? la réponse se dévoile enfin et, même si elle est très classique, amène pas mal de choses dans la dernière partie du tome: un peu d'action assez tonitruante sur les falaises où il se montre prêt à tout pour parvenir à ses fins, et surtout une révélation assez intéressante sur ce que sont a priori la plupart des singes ! De quoi susciter comme il se doit la curiosité pour la suite, d'autant qu'un ennemi plsu redoutable que les autres arrive, et que la toute dernière page semble nous laisser sur un nouveau drame...

Après un tome 7 qui avait un tout petit coup de moins bien, ce huitième volume rebooste alors quelque peu la série en donnant facilement envie de lire la suite, grâce à quelques rebondissements plus concrets. Monkey Peak reste ainsi une petite série B de survie/horreur tout à fait divertissante, et s'offre même ici l'un de ses volumes les plus prometteurs à désormais 4 tomes de la conclusion.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News