Love X Dilemma Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 15 March 2019

Rui ne peut refouler son amour pour Natsuo, et elle le lui fait savoir. Sur le point de craquer, le jeune homme se rétracte finalement. Lassée par l'indécision du garçon, elle pourrait bien choisir les bras d'Al qui, lui, promet de ne pas faire souffrir Rui... La fête culturelle du lycée sera la deadline pour notre héros : Si Natsuo n'est pas décidé d'ici là, Al n'hésitera pas à séduire Rui.

Depuis quelques tombes déjà, Love X Dilemma présente quelques problèmes. Les personnages principaux sont des indécis sentimentaux, qui agissent souvent n'importe comment. On pourrait penser que la volonté de la mangaka est de montrer les bêtises de la jeunesse mais rien ne semble vraiment l'indiquer.
Et ce douzième tome vient en remettre une couche sur le sujet, puisqu'il étale pas toujours utilement cette étape de l'intrigue qu'est l'indécision de Natsuo. Cette fois, un ultimatum est fixé, et notre jeune homme doit faire son choix au plus vite. C'est louable dans l'intention et apporte une intensité supplémentaire, mais ça semble un peu foireux sur le papier. Encore une fois, Rui est cantonnée au rôle de la fille obligée d'attendre que son prince charmant se décide et semble prête à tomber dans les bras de celui qui a manqué de la violer, par désir de réconfort. On est habitué depuis le début à la stupidité de Natsuo, mais Rui mérite clairement mieux que là. Kei Sasuga étant une autrice, tout ce traitement paraît un peu limite... A moins qu'elle tente de justifier le tout par la suite ?

D'une manière générale, le tome entier se rate quand il s'agit de développer les relations entre personnages. Pourtant, dans sa globalité, le volume présente des événements assez rythmés, et la fête culturelle permet de mettre en avant, à tour de rôle, chaque personnage de la série. Mais chez Kei Sasuga, sur Love X Dilemma, il y a un vrai talent pour faire n'importe quoi avec les différents personnages, mêmes les plus attachants. La mise en avant de Momo ne rend donc pas honneur au personnage, sa tentative de séduction la reléguant une fois de plus au statut de naïve à gros seins ne pensant qu'au sexe, et le pompon est atteint par le « patron » qui tombe dans une caricature de l'homme homosexuel assez navrante (plus que d'habitude, voyez donc le niveau).

Pas grand chose ne va, donc, dans ce douzième opus. Le pire étant que les intentions de l'autrice semblent louable, dans le sens où on sent sa volonté de créer une comédie sentimentale aux forts élans émotionnels, par tous les dilemmes proposés dans le récit. Mais la formule rate bien souvent, et les défauts d'écriture associés à la stupidité des personnages font plus grincer des dents qu'autre chose. Finalement, seuls Miu et sa sincérité sont à l'honneur dans ce volume. C'est dommage car, étant donné sa belle panoplie de personnages, Love X Dilemma pourrait faire mieux que ça.

Essayons toutefois de rester positif : La fin du tome semble annoncer le déclic chez Natsuo, et on ne peut qu'espérer que ce déclic titre l'intrigue et les personnages vers le haut. Sachant que la série compte dix tomes de plus au Japon et est toujours en cours, on ne peut que croiser les doigts pour que la barre de l’œuvre soit redressée. En tout cas, le niveau pourrait difficilement chuter plus bas.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

7 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News