Kanon au bout du monde Vol.4 - Actualité manga

Kanon au bout du monde Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 01 July 2020

La petite escapade amoureuse de Kanon avec Sôsuke aurait pu être un moment idyllique pour la jeune femme, mais ses conséquences ont été désastreuses, dès lors que Hatsuho a délibérément laissé des Gelées s'échapper en ville afin, peut-être, de faire revenir Sôsuke. Le résultat est terrible: la ville est en proie à un certain chaos, Sôsuke se retrouve mal en point... Et tandis que bientôt ce dernier ne donne plus de nouvelles aux innombrables SMS de Kanon, notre héroïne, elle doit également s'interroger sur ses sentiments, sur elle-même, sur ce qu'elle a provoqué...

A la fin du tome 3, dans une atmosphère assez chaotique, nous laissions Kanon alors qu'elle commençait un certain travail sur elle-même, une certaine prise de conscience sur ce que son amour obsessionnel pour Sôsuke depuis 9 ans a fini par provoquer. Cela passait d'abord par une chose: la présence de la famille de notre héroïne, avec un frère et surtout une mère ayant des choses à lui dire, à elle qui tend tellement à ne penser qu'à Sôsuke qu'elle finit par occulter tout le reste. Un état de fait que la jeune femme doit, dans ce tome, continuer à considérer, à travers cette fois-ci le cas de l'une de ses amies, qui vient de voir sa maison détruite après avoir fait tant d'efforts pour l'acquérir pour elle et pour sa mère. Nouvelle épreuve que Kanon, dans sa remise en question, peine encore à assimiler, en se faisant reprocher un certain égoïsme. A force de s'être enfermée dans son amour idéalisé, Kanon semble donc bien souvent ne penser qu'à elle. Et pourtant, elle n'est pas méchante, on le voit bien dans l'introspection que Kyo Yoneshiro continue d'effectuer sur elle. En cela, elle reste une héroïne profondément complexe, qui a des torts, mais que l'on peut comprendre en même temps, alors espérons qu'elle saura poursuivre son évolution... L'arrivée d'une surprenant nouveau personnage, Masafumi Matsukidaira, l'y aidera-t-elle ?

En tout cas, une chose est sûre: le comportement de Sôsuke à son égard risque de précipiter encore un peu plus cette remise en question. Là où il était très présent dans le tome 3 où il bénéficiait même d'une certaine introspection, le jeune homme est ici longtemps absent, mutique, ne faisant parler de lui surtout qu'à travers les autres qui découvrent par la télé sa relation adultère. Et on finit par le comprendre au bout de ce volume: Sôsuke n'est vraiment plus du tout le même à force de régénérations... Alors depuis tout ce temps, de qui exactement Kanon est-elle réellement amoureuse ?

Ici, le cas de Sôsuke est également intéressant pour la nouvelle image plus négative que nombre de personnes se font de lui, dès lors que sa relation adultère est dévoilée. Il reste difficile de poser un regard bien défini sur Sôsuke, dans la mesure où il est conditionné par ses régénérations qui changent sa personnalité, pourtant il est marquant de voir les avis changer ainsi à son égard. Tout comme, dans la même veine, il est assez fort de voir la façon dont l'image de Hatsuho change complètement après ce qu'elle a fait sous le joug de ses émotions et sentiments. Elle qui était pour tout le monde un modèle de réussite... Kanon n'est décidément pas la seule à être chamboulée ici.

Que ce soit dans les sentiments, dans le statut des personnages, ou dans les prises de conscience chamboulées de Kanon, l'impermanence reste au coeur de ce récit complexe et questionnant pas mal de choses sur l'humain, ses émotions et ses relations. Il n'y a plus qu'à espérer une fin à la hauteur pour ce récit imprévisible, ce qui semble très bien parti.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News