Jusqu’à ce que la mort nous sépare Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 15 October 2012

Haruka a réussi à mettre la main sur Zelm, tandis que Mamoru, un plan en tête, propose un marché à ses ennemis : révéler à leur boss le secret de sa protégée. Mais rien ne se passe comme prévu : Zelm parvient à se libérer, capture Haruka et Anna, et pousse Mamoru dans ses derniers retranchements. Un horrible chantage se met en place : si Mamoru veut sauver les deux jeunes filles, il devra battre toues les personnes présentes dans la pièce où il est retenu. Absolument toutes, y compris de vieilles connaissances...

Après un seizième tome tout simplement mauvais, ce dix-septième opus remonte un peu la pente, ce qui est principalement dû à un regain de forme de Double-S. Comme le laisse penser sa préface, le dessinateur semble regagner un tant soit peu de motivation, et cela se ressent dans son travail graphique : le trait possède encore des relâchements mais redevient un peu plus précis, la mise en scène est plus efficace me^me si des raccourcis sont toujours là... On est encore loin de revenir au meilleur niveau de la série, mais il y a du mieux.

Côté scénario, ça reste maigre, le plan des ennemis pour pousser Mamoru dans ses derniers retranchements n'étant qu'un gros prétexte pour offrir un ensemble de nouveau orienté 100% action. On suit donc les combats avec un certain plaisir dû au regain de forme du dessinateur, mais à part ça, ça reste encore profondément creux, les technologies et armes particulières employées par les ennemis n'étant que peu mises en avant, malgré quelques succinctes explications sur leur fonctionnement. Et pourtant, plus le tome avance, et plus la lecture parvient de nouveau à tenir en haleine comme elle parvenait à le faire il y a encore quelques tomes, car au fil de rebondissements téléphonés, le récit en arrive à placer les uns face aux autres les plus redoutables combattants de la série, qui se retrouvent adversaires pour le coup, ce qui annonce une suite prometteuse, même si le début de ce combat à trois ne possède pas encore la verve espérée.

Bref, il y a du mieux dans ce tome, de nouveau totalement creux côté histoire, mais qui remonte un peu en qualité d'un point de vue visuel. On attend de voir ce que va donner le combat entamé en fin de tome, le suspense est entretenu par une bonne mise en avant de la difficulté d'un combat qui en arrive à faire tomber Haruka dans le désespoir, et même s'il est un peu amené comme un cheveu sur la soupe, le petit bouleversement des dernières pages sur la relation entre Mamoru et Haruka entretient lui aussi le suspense.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News