Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.15 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 27 Juin 2014

Le sacrifice d’Abdul et Iggy a permis de venir à bout de Vanilla Ice, le dernier sbire (ou presque) de Dio. L’ennemi héréditaire des Joestar est à portée de main, et ses pouvoirs sont terrifiants ! Avant de le vaincre, nos héros vont devoir découvrir la véritable nature de « The World ».

Nous sommes à l’avant-dernier volume de cette partie 3 de la saga de Jojo’s Bizarre Adventure, et l’évènement qu’on attendait tant a enfin lieu, sous nos yeux : Dio est là, il est le dernier ennemi à abattre, et il est surpuissant ! Durant tout le début du volume, Araki s’amuse à présenter l’antagoniste sous sa facette redoutable. Nos héros semblent ne pas pouvoir tenter la moindre action contre lui, ses pouvoirs sont inconnus, et il va falloir découvrir en quoi ils consistent avant de porter le moindre coup. Depuis le début de cette partie, Dio est présenté comme plus redoutable que jamais, et con charisme et la frayeur qu’il génère atteignent ici leur paroxysme !

Le combat prend alors la tournure d’une gigantesque course-poursuite. L’affrontement final n’est pas confiné dans un lieu clos, et l’arène de bataille n’est autre que la ville du Caire dans son entièreté. Difficile alors de savoir qui frappera le premier, et cela permet à nos héros d’élaborer différentes tactiques pour approcher l’ennemi et tenter de découvrir ses pouvoirs. De son côté, Dio ne cesse de rappeler qu’il est redoutable et que ses dons dépassent l’entendement. Calme et effrayant, voilà qui fait toute la force de l’un des plus grands ennemis du shônen !

Pas vraiment de rebondissements donc puisque ce volume insiste sur le personnage de Dio en lui-même et à ses capacités hors du commun. Nos héros étant dépassés, impossible de prendre l’avantage sur cet adversaire. Un à un, les Stardust Crusaders montrent leurs limites, et un nouveau sacrifice à même lieu. Encore une fois, le lecteur doit faire ses adieux à un personnage charismatique qu’on ne voyait pas partir, un moment fort de ce volume qui prouve qu’Araki n’a aucune limite pour rajouter de la tension et de l’intensité dans son récit.

Impossible de stopper sa lecture du tome 15 de Stardust Crusaders, le vingt-septième de toute la saga Jojo. Par le charisme qu’il dégage, Dio se présente comme un adversaire hors norme, si bien qu’on se demande à chaque page comment les héros prendront l’avantage sur lui. La course-poursuite présentée brille d’intensité, tous les personnages encore en lice ont leur rôle à jouer, même si cela aboutit à un sacrifice. Et si on pouvait redouter un combat long de deux volumes entiers, nos soupçons se dissipent au vu de la tournure des évènements : Jotaro contre Dio, voilà le face à face ultime que tout lecteur attendait. Et parce qu’une bonne chose n’arrive jamais seule, le seizième et dernier tome de Stardust Crusaders sera accompagné du premier opus de Phantom Blood, la première partie de la saga Jojo. Tonkam nous gâte, et on a hâte !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News