Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.14 - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.14

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 30 Mai 2014

Alors que Jotaro, Joseph et Kakyoin sont aux prises avec le frère d’Arby, Polnareff, Abdul et Iggy pénètrent en profondeur le manoir de Dio. Le dernier des sbires de ce dernier les attend : Vanilla Ice, un puissant combattant dont le pouvoir va provoquer un drame inattendu…

Nous voilà au dernier rush de cette partie 3 de Jojo’s Bizarre Adventure, la dernière étape de ce long voyage. Après avoir défait de nombreux adversaires à travers les pays d’orient, trois de nos héros font face au plus redoutable des manieurs de Stand de Dio : Vanilla Ice. Cet arc approchant de sa fin, on ressent la volonté d’Araki de créer un ennemi particulièrement dangereux, et de créer des situations et des enjeux dramatiques jamais vus dans cette partie, jusqu’à maintenant.

L’auteur fait rapidement preuve d’audace lorsqu’il présente le pouvoir du Stand ennemi, dont le combat occupe la totalité du tome, à un chapitre près. Vanilla Ice possède le pouvoir d’avaler toute substance qui se retrouve projetée dans une dimension parallèle… autrement dit, le lieu même de la mort. Alors, nos héros doivent faire preuve d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de lutter contre cet ennemi discret, presque invisible, capable de tuer son adversaire en quelques secondes seulement. La tension est omniprésente durant l’affrontement, si bien que tourner les pages relève parfois du supplice.
L’affrontement est d’autant plus marquant grâce aux prises de risques du mangaka. Dans Jojo, les fins de parties sont synonymes de mort pour certains personnages, et cela n’y manque pas. Ce tome 14 est le moment où le lecteur devra faire ses adieux à un ou plusieurs personnages, et de la manière la plus rude qui soit. Ici, pas tellement le temps de larmoyer ou de s’attarder sur l’émotion : la mort est brutale, imprévisible, noble, mais ne doit pas empêcher le déroulement de l’affrontement.

Pour la première fois, les héros (ou les quelques représentants de la troupe de héros) sont face à un ennemi presque imbattable. Les cadavres se comptent, accentuant tout l’enjeu dramatique du combat. Ainsi, impossible de savoir qui s’en sortira indemne ou non et à chaque page, chacun doit surmonter sa peur de la mort pour trouver la combiner qui lui permettra de déjouer Vanilla Ice. Ajoutez à ça le fait que Jotaro, Joseph et Kakyoin soient absents, et vous obtenez une pépite de tension, un combat dantesque où le suspense est à son comble et où l’adieu à un ou plusieurs personnages est particulièrement éprouvant. Et bien que dans le combat directement Araki ne se soit pas tant attardé sur les évènements dramatiques, une rapide séquence permet de rendre un dernier hommage aux disparus, et au lecteur de verser quelques larmes.

A la fin de ce tome 14, il ne restera que deux volumes avant la fin de cette partie 3. Après un ou plusieurs compagnons en moins, Jotaro et son équipe ont de quoi être remontés à bloc. L’affrontement face à Dio est imminent, et on ne peut que trembler jusqu’à la parution du volet suivant, d’autant plus que l’ennemi juré des Joestar ne perd rien à son charisme effrayant ici. Un volume à couper le souffle d’un bout à l’autre donc, et la suite s’annonce du même acabit. Vraiment, les affrontements finaux de Jojo sont de grands moments durant lesquels Araki sait nous bluffer et nous faire frémir !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News