Durarara - Light Novel Vol.6 - Actualité manga

Durarara - Light Novel Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 09 April 2021

Le tome 5 de DuRaRaRa!! étant sorti en France en avril 2019, on peut dire que l'attente aura été très longue pour pouvoir enfin profiter du 6e volume, puisque celui-ci est sorti il y a un petit mois, le 11 mars 2021 ! Et pour celles et ceux qui avaient lu le tome 5 dès sa sortie, l'attente a dû sembler d'autant plus longue que ledit 5e opus nous laissait à un moment tendu, au beau milieu d'un arc en deux tome, que ce volume 6 a donc pour tâche de conclure. Et dans les faits, malgré l'attente, le jeu en valait la chandelle puisque, comme espérait, nous avons droit à une deuxième moitié d'arc particulièrement rythmée et prenante, avec même quelques évolutions prometteuses pour la suite.

Nous laissions donc les nombreux personnages phares de l'oeuvre de Ryohgo Narita dans des postures plutôt délicates. Piégé par son éternel ennemi Izaya Orihara, Shizuo Heiwajima s'est retrouvé face à trois cadavres et a forcément été accusé des meurtres, faisant qu'il est désormais traqué par les hommes de main du clan. Pendant ce temps, Akane Awakusu, la fillette fugueuse de 10 ans qui avait tenté de poignardé notre cher barman, a trouvé refuge chez Shinra alors qu'elle est elle-même recherchée par les sbires de son père, fils du chef d'un important groupe mafieux. Attaquée sans trop savoir pourquoi par la tueuse russe Varona, Anri Sonohara a, elle aussi, fini par croiser la route de Shinra et d'Akane, et a décidé d'emmener la petite fille en promenade avec elle. A l'origine en mission pour retrouver Akane Awakusu sans savoir qu'il s'agit de la fille hébergée chez Shinra, Celty, elle a fini par atterrir à l'extérieur d'un entrepôt, où elle observe une situation des plus déroutante: Mikado Ryugamine, encerclé de toutes parts par les hommes d'Aoba Kuronuma, ce dernier ayant pour ambition de force le jeune lycéen à devenir le leader des Blue Square... Et comme si ça ne suffisait pas, Celty est elle-même observée par Slon et surtout Varona qui compte bien se mesurer à elle. Tandis que, au coeur d'Ikebukuro, Chikage et les Toramaru continuent de traquer les Dollars afin d'obtenir leur vengeance...

Après un volume 5 où Ryohgo Narita, via l'une de ces narrations éclatées et en "puzzle" dont il a le secret, nous faisait suivre les aventures et mésaventures de tous ces personnages, ce tome 6 a donc la tâche de tout réunir, tout regrouper, tout faire se croiser, ce qui donne lieu à un tome particulièrement explosif et riche en action que l'on dévore avec plaisir, tandis qu'en toile de fond Ikebukuro (mais pas que) reste un cadre toujours aussi bien exploité avec les différentes références de l'auteur. Avec ses incessants changements de personnages et donc de points de vue, non seulement la lecture n'a jamais le temps de retomber en intensité, mais en plus elle peut s'offrir un petit paquet d'abord de personnages intéressants. On s'amusera des divers fantasmes de Shinra, tout autant que l'on restera touché par ce que l'on découvre de la petite Akane et de la manière dont elle veut le fait d'être une fille de mafieux, et que l'on sera pris par certains duels comme celui entre Kadota et Chikage, ce qui donne vraiment mieux l'occasion de voir ce dont est capable Kadota.

Mais plus encore, on sera sans doute intéressé par les débuts d'évolution chez certains personnages. On pense à Anri et au secret de Saika qu'elle garde toujours pour elle: osera-t-elle le montrer au grand jour, pour protéger ceux en qui elle tient ? Il y a aussi le cas de Shizuo, qui semble ici apprendre à mieux contrôler sa force démesurée et ses élans de violence, lui que l'on a toujours vu démarrer au quart de tour... serait-ce en partie dû à la présence de cette fillette envers qui il montre un côté protecteur, alors même qu'elle avait essayé de le tuer ? Masaomi Kida, en route pour revenir à Tokyo dans le Shinkansen en compagnie de sa petite amie Saki Mikajima afin de suivre ce que veut Izaya, est aussi en pleines interrogations: il veut aider son ami Mikado, mais l'heure est-elle vraiment venue pour lui de le revoir, et de renouer des liens ? Enfin, il y a Mikado lui-même : au fil du tome, il ne peut que constater qu'une chose: les Dollars, ce groupe gigantesque et libre dont il est l'initiateur, lui échappe complètement, certains membres étant même particulièrement odieux et dangereux. Il lui faudra peut-être, alors, prendre ses responsabilités à sa manière, essayer de s'endurcir, pour un résultat prometteur.

Alors que l'on approche doucement de la moitié de la série, on a donc droit à un volume de 280 pages rondement mené et offrant pas mal de perspectives pour la suite, encore plus au vu des toutes dernières pages qui nous laissent sur un certain choc concernant ce cher Izaya. Il n'y a plus qu'à attendre patiemment la suite, en espérant qu'elle sera tout aussi bonne (même si le romancier prévient déjà que le volume 7 sera plus "léger"), et que les éditions Ofelbe pourront le publier plus rapidement !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News