Courtisane d'Edo (la) Vol.4 - Actualité manga

Courtisane d'Edo (la) Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 December 2018

« Tôt ou tard, elle disparaîtra de ma vie. Lorsque sa maison sera restituée... elle deviendra à nouveau la princesse inaccessible qu'elle était. »

Akane et Sôsuke se sont rapprochés. A présent, il y a comme un petit jeu entre eux, pourtant ils ont chacun conscience de la souffrance qu'ils ressentent et ressentiront à cause de leur situation. On alterne toujours les moments où il est plein d'assurance et ceux où il est troublé au point de perdre tous ses moyens.

« Au printemps, en franchissant le portail de Yoshiwara, je me voyais commencer ma descente aux enfers. A cette époque... je n'aurais jamais imaginé me frayer un nouveau chemin. ». Le personnage d'Akane évolue encore, elle se sent plus à l'aise dans cet univers qu'elle comprend mieux à présent. Un vrai lien se crée entre Aoï et elle. La courtisane va avoir un grand impact sur l'héroïne, qui la considère un peu comme un modèle. De plus, avoir une alliée dans ce monde est un atout.

La rivalité entre les différentes maisons de plaisir est de mise dans ce tome avec la préparation du spectacle du Niwaka. Une sorte de lutte de pouvoir pour être la courtisane la plus en vue va avoir lieu entre Asakeno et la jalouse Kisegawa. Grâce à ce nouveau personnage, des personnalités importantes font leur apparition. Kanoko Sakurakouji a très bien géré l'arrivée de ces protagonistes qui ne manqueront pas d'étayer l'histoire.

Maintenant que Sôsuke est au courant de tout, les choses deviennent plus concrètes et l'enquête d'Akane s'accélère. Sa détermination à retrouver l'homme à la tache en forme de croissant de lune s'en trouve renforcée. L'équipe s'agrandit avec le soutien d'Aoï et de son amant Sakitchi, d'autant plus que celui-ci a maintenant accès à de nombreuses maisons grâce à son statut de commerçant ambulant. Toutefois, tout au long du tome des indices laissent présager de sérieuses complications, voire même des répercussions tragiques. La fin du volume marque un tournant dans l'histoire, qui gagne en intensité : « Le rideau se lève sur le prochain acte ! ». Les choses sérieuses sont sur le point de commencer...

En bonus de ce tome, on ne trouve pas les explications habituelles du Guide coquin de Yoshiwara, mais plusieurs cases bonus très amusantes qui font du bien après la pression du cliffhanger.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Hinae

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News