Close to Heaven Vol.4 - Actualité manga

Close to Heaven Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 11 Mai 2018

Kira s'est enfin rendu compte de ses sentiments pour Ninon. Alors qu'il court la rejoindre pour lui avouer ses sentiments, il se rend que c'est une épreuve bien plus difficile qu'il ne le pensait. Il se décide à attendre de lui trouver un cadeau d'anniversaire pour lui avouer. Pendant ce temps-là, Ninon et Kira trouve un chat abandonné et ils se décident à le prendre en charge et à lui trouver un propriétaire. C'est Yabe qui finira par embarquer le chaton, pour sa petite sœur, et il profitera de cette opportunité pour se rapprocher de Ninon. Cela attisera la jalousie de Kira, qui est bien décidé à avouer ses sentiments à Ninon. En sera-t-il vraiment capable ?

Plutôt que la maladie de Kira, c'est ici les sentiments de nos deux jeunes adolescents qui sont mis à l'honneur, et tout particulièrement ceux de Kira. C'est lui qui est mis à l'honneur dans ce tome, dans lequel on suivra ses intropesctions sur sa relation avec Ninon, sa relation avec son père, avec sa mère et ses amis du collège et aussi avec un certains Yabe. On découvre un nouvel aspect du personnage qui n'est pas pour nous déplaire.On le voit s'adoucir et se dévoiler au contact de sa voisine. Pourtant, c'est quand on s'y attendait le moins que sa maladie refait surface et qu'elle le fait douter de nouveau. Peut-il vraiment avouer ses sentiments et faire subir ce qu'il va vivre à celle qu'il aime ? Ce sera alors à Ninon de lui montrer la force de ses propres sentiments, ce qui l'amènera à enfin sauter le pas, et ce n'est pas trop tôt !

Le gros point faible de cette série finalement, et qui est particulièrement vrai dans ce tome, ce serait les dialogues. Si certains sont un peu lourd, la plupart sont finalement assez « niais » et pas forcément très crédible. Il y a vraiment des phrases que l'on a du mal à imaginer sortir de la bouche de quelqu'un de 16-17 ans.C'est un point d'autant plus dommageable que ces phrases qui nous sortent souvent de l'histoire se trouve dans les moments « importants », où la narration ralentit pour justement les mettre en avant, sans grand succès finalement.

C'est un quatrième tome fort en émotion que nous offre Mikimoto Rin, bien qu'il souffre de quelques faiblesses d'écriture, et de la présence de clichés un peu trop récurrents dans ce genre d'histoire (le « mauvais garçon » qui devient le rival de notre héros, la déclaration de Kira qui est toujours remise à plus tard pour telle ou telle raison...). Mais ce ne sont au final que des détails qui ne gêne qu'assez peu la lecture agréable qu'est cette série mignonne et touchante, qui a malgré tout bien du mal à se démarquer des autres séries du genre.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

14.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News