Bloom into you Vol.7 - Actualité manga

Bloom into you Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 19 November 2020

Au terme de la représentation théâtrale du Conseil des Elèves, Tôko semble avoir trouvé qui elle est vraiment, et qu'elle est sa voie dans ce monde. Face à ces changements, les sentiments de Yû se sont affirmés, aussi elle se déclare à son amie. Mais la réaction de Tôko n'est pas forcément celle prévue, aussi un fossé se creuse entre les deux adolescentes. De son côté, Sayaka a aussi remarqué les changements de Tôko. Partant en voyage scolaire avec son amie, elle décide de lui déclarer sa flamme à son tour.

Point important de l'histoire de Bloom Into You, la représentation théâtrale mettant Tôko en vedette fut un superbe moment de mise en scène et de développement de personnage, qui présente logiquement ses répercussions dans cet avant-dernier tome, à l'approche de la fin de la série. Si la confession de Yû aurait pu mettre un terme à l'intrigue, il n'en n'est rien, Nio Nakatani décidant de complexifier encore un peu le rapport entre ses héroïnes afin de sceller quelques arcs de personnages, et densifier un peu plus l'ensemble.

Ce volume n'est donc pas forcément celui de Yû, la protagoniste étant même évincée d'une grande part de l'opus. C'est donc à Sayaka de briller un peu, l'autrice permettant au personnage d'aller au bout de son entreprise. Et au delà de simplement aborder la potentielle déclaration d'amour du personnage envers Tôko, le récit traite intelligemment ses sentiments, et nous parle encore une fois de la complexité de l'amour, avec en fine filigrane le mauvais regard adressé aux relations homosexuelles. C'est particulièrement subtile, tout en permettant au couple formé par l'enseignante de nos héroïnes et son amante d'avoir droit à leur petit focus, elles aussi. La conclusion de l’œuvre approchant, Nio Nakatani ferme progressivement ses portes, histoire de ne rien laisser en suspens.

Tout le segment autour de Sayaka et Tôko constitue ainsi un joli moment, mêlé à une pointe de tension. Car la déclaration de la jeune femme sera décisive pour la suite de la série, pourrait tout faire basculer, et la tension fraîche avec Yû rend l'équilibre de l'histoire particulièrement fragile. Certes, il demeure un petit côté prévisible, mais le travail d'ambiance effectué par la mangaka demeure habile et efficace dans une grande partie du volume.

Sur la fin de ce septième tome, l'histoire se recentre sur les principales concernées, dont Yû. Là aussi, l'artiste ne laisse rien au hasard, chaque chapitre étant une opportunité pour traiter le personnages, ses sentiments naissantes, et les contradictions qui peuvent l'impacter. Il demeure donc quelque chose de très humains dans le casting de Bloom Into You, en permanence, et même chez les personnages secondaires parfois menés, eux aussi, à se confesser pour démontrer toute leur ambiguïté.

Davantage centré sur Sayaka mais sans oublier la trame centrale, l'avant-dernier tome de Bloom Into You reste fidèle aux qualités de la série, et fait sentir l'approche d'une conclusion assez imminente. La fin se fera attendre avec hâte, notamment grâce aux dernières pages de ce tomes qui véhiculent très clairement l'importance des discussions à venir entre les deux héroïnes. Sans nuls doutes, le final de l’œuvre romantique de Nio Nakatani sera poignant, et on attendra de le découvrir avec une belle impatience.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News