A Journey beyond Heaven Vol.3 - Actualité manga

A Journey beyond Heaven Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 13 April 2021

Poursuivant leur périple, Maru et Kiruko ont désormais le Kiru Beam et la Maru Touch, et Kiruko a compris une chose: jusqu'à présent, elle et ses compagnons n'ont sans doute jamais réussi à tuer le moindre dévoreur contrairement à ce qu'ils pensaient, et les ont sûrement juste affaiblis jusqu'à les faire entrer en état de stase, puisque le don de Maru semble indispensable pour les achever. Bientôt, ils entendent parler des "immortalistes", une organisation religieuse louche, qui a priori tenterait de restaurer la civilisation d'avant l'effondrement, et qui pourrait leur permettre d'en apprendre plus sur la localisation du "paradis". Seul problème: cette organisation très suspecte aurait des méthodes peu louables pour parvenir à ses fins...

Pendant ce temps, au sein de l'"école", Tokio peine encore à comprendre ce qu'il a vu dans la pièce interdite, tandis que certains adultes commencent à enquêter pour trouver la personne ayant pénétré en ce lieu sans autorisation. Mais tout ceci semble être le cadet de ses soucis quand le pire arrive malheureusement à Tarao, dont la grave maladie empire toujours plus. Et quand Tokio lui-même commence à ressentir d'inquiétants symptômes, l'angoisse monte...

Avec ce troisième volume, Masakazu Ishiguro ne change pas de cap, en continuant d'aborder en parallèle ce qui se passe au sein de l'école d'un côté, et le périple de Maru et Kiruko à l'extérieur de l'autre, pour un résultat au fil duquel il distille encore des indices plus ou moins évidents, indices laissant toujours plus comprendre que tout est lié.

Concernant l'incursion dans l'école, en dehors des moments d'enquête des adultes, les choses se focalisent surtout sur le point de vue de Tokio, car c'est à travers lui que l'on vit la plupart des choses: ce qui arrive à Tarao bien sûr, mais aussi ce qui lui arrive à lui-même, à savoir des symptômes d'autant lus étranges qu'ils s'accompagnent bientôt de visions du fantôme d'Asura... Et on n'en dira pas plus, car le mangaka réserve encore quelques surprises d'autant plus étonnantes autour du personnage.

Quant au périple de Maru et Kiruko, il a désormais pour objectif les Immortalistes, groupuscule qui risque de leur réserver des surprises une fois rencontré... en bien ou en mal ? Là aussi on vous laisse le découvrir, mais une chose est sûre: le voyage pour arriver jusqu'à eux n'est pas de tout repos ! Entre des retrouvailles pas piquées des hannetons avec le gang d'Iwata, ou une lutte tendue contre un danger bestial qui n'est pas un hiruko, l'auteur séduit non seulement par son travail graphique, mais aussi par son mélange de tonalités tantôt un peu comiques tantôt bien plus sérieuses voire tragiques. Mais c'est une nouvelle fois l'aspect mystérieux qui, bien souvent, prend le dessus. Y compris lors des rares moments un peu osés (surtout autour de la jeune Totori ici), moments qui ne semblent jamais gratuits en se rattachant bien au reste, de par certains indices.

En somme, la lecture est toujours aussi intéressante. Le récit avance à son rythme, les mystères sont toujours aussi présents, et les indices plus ou moins évidents sont toujours disséminés de manière à piquer la curiosité de plus belle. Ajoutons à ça des dernières pages brutales, et on referme alors ce tome avec la ferme envie de lire la suite.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News