actualité manga - news illustration

Manga Chronique Manga - RELife


Dimanche, 06 June 2021 à 13h00 - Source :Chronique Manga

Il y a deux choses qui reviennent fréquemment dans le catalogue de Ki-oon: les thrillers et les séries légères, découvertes et tranches de vie! Relife fait clairement partie de la seconde catégorie! Mais ici pas de dépaysement, pas de découvertes d'une autre culture, pas de voyage dans le temps, non, on reste au Japon avec des lycéens tout ce qu'il y a de plus classiques!
Avant même d'arriver en format papier, le titre bénéficiait d'une certaine notoriété par rapport à son animé, il était donc particulièrement attendu, et maintenant que la série s'est terminée avec son quinzième opus on comprend à quel point c'était légitime!



Aux commandes on découvre une mangaka sous le pseudonyme de Yayoiso, une auteure qui va dévoiler tout son talent sur l'ensemble des 15 tomes composant la série!

Arata a 27 ans, il est au chômage, célibataire et survit grâce à l'argent que ses parents, vivants à la campagne, lui envoient.
Il vient de rater un nouvel entretien d'embauche, sa mère lui annonce qu'elle ne lui enverra plus d'argent et il ment à ses anciens camarades de lycée à qui il fait croire qu'il a un travail…
Arata rentre chez lui, ivre, désabusé, à la limite de la dépression...il pense avoir raté sa vie et se demande où est l'erreur et ce qu'il aurait du faire pour remédier à cela… Il est alors abordé par un jeune salary man, Ryo Yoake, qui lui propose de participer à une expérience, le projet « Relife » : il lui suffit de prendre une pilule qui lui redonnera une apparence d'adolescent, auquel cas il suivra une année de lycée avec un poste à la clé, une année entière tout frais payés par la société qui emploie le jeune homme. Seuls conditions : ne parler de l'expérience à personne et être suivi par un observateur durant toute l'année…
Arata prend la pilule et retrouve son apparence d'ado de 17 ans tout en conservant ses souvenirs...la rentrée est aujourd'hui, et il va devoir sympathiser avec des ados de 10 ans plus jeunes que lui… Une nouvelle vie bien étrange va commencer pour le jeune homme qui ne sait pas trop dans quoi il s'est engagé…
Au fil des mois il va apprendre à connaître et à apprécier ses nouveaux camarades temporaires, il va lier des amitiés et va même se rapprocher d'une élève de sa classe, l'énigmatique Chizuru, renfermée et agissant étrangement mais malgré tout une affection va naître entre eux...



Voilà un scénario qui aurait très bien pu être celui d'un thriller particulièrement malsain, d'autant que bien des éléments pourraient nous ramener à une telle ambiance : le fait que Ryo, l'observateur, suive Arata jusqu'au pas de sa porte, qu'il connaisse tout de sa vie, le fait de prendre une pilule modifiant l'apparence, après avoir signé un contrat avec des clauses très strictes, sous peine d'être sanctionné...cela aurait de quoi faire froid dans le dos...et pourtant Relife est un titre léger, frais et amusant, un titre « feel-good » qui va donner le sourire…et peut être aussi vous tirer une larme ou deux.

Il faut reconnaître que l'accroche est originale et même plutôt attractive : qui n'a jamais rêvé de pouvoir revenir en arrière afin de réparer les erreurs du passé ou de tout recommencer à zéro tout en conservant ses connaissances afin de ne pas refaire les mêmes erreurs ? Et bien c'est la chance qui est offerte à Arata, mais en restant dans son époque actuel, sa temporalité… Ainsi il ne replonge pas dans son propre passé, il ne retrouve pas ses anciens camarades, ses amours de l'époque...il se retrouve avec l'apparence d'un jeune homme de 17 dans le corps d'un jeune homme de 17, à côtoyer des ados de 17 ans également, mais avec sa mentalité et ses souvenirs de 27 ans…
Se pose alors de nombreuses questions sur la différence d'âge concernant les centre d’intérêts, les conversations, ou même concernant l'attirance qu'il pourrait avoir pour une ado de 17 ans...doit il se considérer comme un pervers ou simplement saisir l'opportunité qui lui est offerte ?

Dans un premier temps on va assister avec amusement au réapprentissage de Arata de sa nouvelle vie de lycéen: penser à ses affaires, comme ne pas oublier sa trousse, interdiction de fumer, ne pas parler comme un adulte ayant déjà une expérience de vie, notamment à sa jolie prof...bref un réapprentissage complet, qui nous fera sourire plus d'une fois.

On va découvrir tout une palette de personnages aussi attachants les uns que les autres, et s'il faut avouer qu'il y aura un léger creux sur le premier tiers de la série, ensuite elle ne fera que se montrer de plus en plus séduisante. Plus la série va avancer, plus on va s'attacher aux personnages et peu à peu l'humour (qui restera bel et bien présent) fera place à l'émotion, les personnages se montreront de plus en plus touchants, le lecteur va non seulement s'attacher à eux mais va aussi attendre de voir leurs relations évoluer, en particulier celle concernant Arata et la surprenante Chizuru!
Et si ce n'est clairement pas le genre de titres qui va nous proposer des tonnes de péripéties, le titre ne sera pas pour autant avare en surprises, en particulier sur sa dernière partie.
Au gré des tranches de vies, au fil de l'année scolaire, nous allons apprendre à connaître et aimer les différents personnages et il se pourrait bien que les lecteurs ne voient pas forcément venir la petite surprise qui changera tout à la fin!
Une fin d'ailleurs tout en légèreté comme le reste du titre, mais touchante et surtout satisfaisante! Nous n'aurons pas ici une fin rushée, vite expédiée et mal amenée, non au contraire l'auteure va prendre le temps pour placer les derniers éléments et surtout nous laisser prendre le temps de dire au revoir aux personnages!



Le trait de l'auteur est fin et soigné, et si bien souvent les arrières plans semblent vides c'est pour mieux s'attarder sur ses personnages qui se montrent particulièrement expressifs, il fallait un certain talent pour faire perdre dix ans à ses personnages tout en conservant leurs traits et en insistant sur la différence.
Ki-oon nous offre une fois de plus un remarquable travail sur la série, avec notamment un papier épais de qualité qui outre le fait qu'il soit agréable au toucher, rend les pages plus solides, permettant de mieux supporter la couleur, ces mêmes couleurs qui apportent aussi grandement au titre en jouant sur les nuances.

Relife est une série rafraîchissante, qui va nous faire vivre une belle histoire amusante et touchante, et on ne peut en garder que de bons souvenirs!

L'avis du chroniqueur
Erkael

Dimanche, 06 June 2021
15.65 20


© YAYOISO/comico 2014 All rights reserved.





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Pour avoir lu et relu les scans, je ne saurais que trop recommander cette série pour peu que les tranches de vies vous intéressent.

Le mec de 27 ans qui s'intègre avec les lycéens donne des situations très drôle mais la série va un peu plus loin que la comédie.

Effectivement faudra voir ce que donne l'agencement de la version papier mais ça ne va pas m'empêcher d'acheter la série ^^

Aolyn

De Aolyn, le 08 June 2021 à 09h37

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pourquoi pas, ça à l'air pauvre au niveau des décors mais la série à l'air interessante.

TheSpy22

De TheSpy22 [1047], le 06 June 2021 à 20h58

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il aurait quand même été bon de mentionner que la série est à l’origine un webtoon (disponible sur Délitoon), et si on doit la lire, ce format-là est largement préférable. Le redécoupage dans la version papier bousille le rythme, je trouve, c’est moins agréable à lire… Ce n’est pas la faute de Ki-Oon, évidemment, mais voilà.

 

Lyendith

De Lyendith, le 06 June 2021 à 13h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News