Entretien avec l'artiste Kamijo- Actus manga
actualité manga - news illustration

Evènemen Entretien avec l'artiste Kamijo


Jeudi, 18 March 2021 à 15h00 - Source :Site Officiel

Kamijo organise une tournée online pour ses fans à la fin du mois. À l'occasion de ce World Tour « Queen of Versailles – LAREINE-» célébrant le 25ème anniversaire de sa carrière, nous avons pu envoyer quelques questions a cet artiste majeur de la Jmusic, notamment avec son groupe de visual kei "Versailles".

Pour ce concert en streaming, l'artiste interprétera uniquement des titres issus du répertoire de son premier groupe LAREINE.

Pour ceux ayant acheté leur billet (c'est encore possible ICI), le show sera retransmis en Europe le 26 mars prochain.





Bonjour, Kamijo, merci de nous accorder cet entretien à distance. Nous avons eu l'occasion de nous entretenir en 2013, soit huit années auparavant. A cette époque, vous débutiez votre carrière solo. Quels furent les grands changements rencontrés par rapport à votre ancienne activité en groupe, avec Versailles notamment ?

Kamijo: Quand on est un groupe, on a tous le même but et le même horizon. Cela est très réconfortant. Le partage de la satisfaction d’un aboutissement nous rend heureux. Et la stimulation qu’on reçoit des autres membres nous fait évoluer nous-mêmes. C’est le plus grand atout d’être un groupe.


Le contexte actuel est vraiment particulier, et ce dans le monde entier. En tant que musicien, comment cette crise sanitaire vous affecte-t-elle ? Avez-vous dû repousser certains projets ?

La tournée nationale, la sortie d’album et autres tout a été annulé ou a été reporté. Il y avait éventuellement un grand projet que j’attendais d’annoncer. Pour ce dernier, je garde encore le secret, car j’ai envie de le réaliser un jour (rires) .


Pour combler cette absence de concerts, vous allez tenir des représentations online. Comment s'organise ce type d'événements ? L'initiative fut-elle la vôtre ?

Avec le système du concert en ligne, on peut le voir du monde entier. Dans ce cas-là, j’ai voulu faire le concert aux heures convenables pour y assister à chaque coin du monde. En tournée normale, je me déplace en avion ou en bus. Mais avec cette tournée, le moyen de transport est la planète Terre. Je m’envolerai vers mes fans en surfant sur la planète Terre ...


Ce concert intervient aussi pour vos 25 années de carrière. Après plus de deux décennies de chant, quel regard avez-vous sur votre activité de chanteur ?

Pour moi, les groupes sont un peu comme ma vie précédente. Il y en a dont je me souviens à peine, car cela fait tellement longtemps, d’autre dont je me souviens comme si c’était d’hier. J’ai toujours été soutenu par les fans. Et je les remercie infiniment.


L'année dernière, vous avez sorti un single : Persona Grata. C'est une chanson majestueuse qui propose une habile montée en puissance au fil des secondes. Pouvez-vous nous parler de sa conception ? Comment avez-vous interprété le concept de « Persona » pour ce morceau ?

Dans ce monde où on communique principalement à travers des réseaux sociaux, j’avais l’impression que tout le monde portait un masque. D’où la naissance du concept de Persona.


En 2013, lors de notre premier entretient, nous évoquiez le concept de « métal cinématographique », qui s'inspire donc du septième art. Aujourd'hui, pensez-vous encore à cette notion quand vous composez/écrivez un morceau ?

Je pense que oui. Je ne pense pas que cela a changé depuis. Et je pense que je m’approche de cet idéal.


Toujours dans cet entretien, vous nous confiiez une inspiration particulière issue du manga : Détective Conan. L'oeuvre de Gosho Aoyama continue-t-elle de vous influencer, encore aujourd'hui ? C'est un manga à suspense, mais aussi très humain, axé sur beaucoup de relations entre personnages, parfois drôles, mais parfois émouvantes et dramatiques. Seraient-ce des émotions dont vous vous imprégnez ?

Pas seulement dans les mangas, l’homme a toujours énormément de mystère. Lorsque que l’on cherche la vérité, il y a toujours plusieurs histoires et cela stimule ma musique.


Vos derniers albums remontent à la décennie passée : Sang en 2018, et l'album live orchestral « Symphony of the vampire » en 2019. Avez-vous un prochain disque en cours de création ? Eventuellement, pouvez-vous parler de sa direction, de sa composition...

Absolument. Il faudrait tout d’abord finaliser rapidement l’album dont la sortie a été annulée l’an dernier. Pourriez-vous me reposer la question à ce moment-là ?


La France vous inspire globalement. Sa culture comme son art, son architecture, et même son Histoire. Aujourd'hui, le pays vous fascine-t-il autant ? Peut-être même avez-vous en têtes des œuvres françaises récentes qui vous ont marqué ?

Tout à fait. Ces dernières années, j'ai fais beacoup de recherches sur Napoléon Bonaparte dont l'’histoire me fascine. Il y a toujours une vérité, mais il existe beaucoup de choses rester inconnue du grand public. J’ai la foi que la musique a ce également ce pouvoir.


Remerciements à Kamijo et à son staff.
 





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Merci pour cet entretien

ShakuganKenshin

De ShakuganKenshin [377], le 18 March 2021 à 17h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News