Chronique Manga - Granblue Fantasy- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Chronique Manga - Granblue Fantasy


Dimanche, 24 January 2021 à 13h00 - Source :Chronique Manga

Les adaptations de jeu en manga sont bien souvent des titres ayant bien peu d'impact, des séries courtes avec des univers trop peu exploités, surtout au vu du matériau d'origine, rares sont celles qui s'adressent aux néophytes ne connaissant pas l'univers dont le titre est issu...et Granblue Fantasy fait parti de ceux-là, une adaptation séduisante, joliment mise en scène, mais où l’ensemble de l'aventure apparaît survolé et un poil rushé...

Le titre vaut il le coup, mérite-t-il qu'on s'attarde dessus, s'adresse-t-il également à ceux qui ne connaissent pas l'univers de base?



Avant d'être un manga Granblue Fantasy est avant tout un jeu sur mobile de type gacha, c'est à dire proposant un système de tirage au sort pour obtenir des personnages, le joueur ne pouvant que croiser les doigts pour obtenir ceux qu'il souhaite. On pense bien évidemment à Saint Seiya Awakening, Dragon Ball Dokkan Battle, Hokuto no Ken Legends Revive ou encore l'excellent Fire Emblem Heroes, plus proche de l'univers de celui qui nous intéresse...

Bref, on s'égare... Le jeu ayant rencontré un certain succès et proposant un univers plutôt séduisant, va connaître une adaptation en manga avant d'être adapté en animé. Et bien évidemment ici ce sera le manga qui va nous intéresser!
Au dessin un nouveau venu arborant le pseudonyme de Cocho et au scénario Makoto Fugetsu que certains connaissent peut être pour Re: Zero
C'est Pika qui nous propose cette adaptation en France et qui sort les deux premiers tomes simultanément afin que l'on puisse réellement se plonger dans cette aventure qui promettait d'être riche!
Le titre compte 7 tomes en version originale pour 8 en VF, Pika ayant décidé de scinder le dernier opus en deux.



Gran est un jeune garçon vivant à Zinkenstill, une petite île flottant au-dessus des nuages, il y mène une vie paisible mais rêve d'aventures: il souhaite suivre les traces de son père et atteindre Estalucia, une île légendaire où il espère retrouver ce dernier!
Il passe donc son temps à s’entraîner accompagné de Vyrn, un jeune dragon pouvant parler, mais notre héros attend le bon prétexte pour quitter son île... Et ce prétexte arrive sous les traits de Lyria, une belle et jeune princesse poursuivie par des soldats de son propre royaume, l'empire d'Erste, qui souhaitent s'emparer de son pouvoir: la capacité d'invoquer des créatures gigantesques et surpuissantes que l'on nomme les "créatures primordiales"; ce que Lyria va justement faire pour sauver sa vie et celle de Gran venu à son secours.
Ce dernier, gravement blessé durant le combat verra sa vie sauvée par Lyria qui va lier sa propre vie à celle du jeune héros! Unis par le destin ils ne peuvent désormais se séparer. C'est donc ensemble qu'ils quittent Zinkenstill avec Vyrn et Catarina, une valeureuse guerrière accompagnant Lyria!
C'est ainsi qu'une grande aventure va débuter, un aventure qui sera semée d’embûches, de nombreuses rencontres, alliés comme ennemis et à la découverte de nombreuses îles toutes aussi différentes les unes des autres!



Si dès le départ on retrouve tous les marqueurs de la fantasy, force est de constater qu'en terme d'originalité on repassera!
Avec un héros cliché de l'orphelin qui va partir en quête initiatique sur les traces de son père, un petit animal mascotte qui peut être tout aussi drôle qu'agaçant, une princesse pourchassée possédant un incroyable pouvoir mais ignorant tout du monde, le preux chevalier protégeant la princesse au prix de sa vie s'il le faut (ici une femme)...on fait déjà pas mal le tour des clichés du genre.
Le hasard faisant bien les choses, ils vont partir à l'aventure tous ensemble sans trop se poser de questions mais vont avoir besoin d'étoffer leur équipage de nouveaux membres...et ça tombe bien ils vont tomber immédiatement sur le navigateur dont ils ont besoin...
On a donc des personnages clichés déjà vu (mais très joliment dessinés) et des facilités scénaristiques presque navrantes... Et on ne parlera pas des méchants qui sont méchants parce qu'ils sont méchants, mais vraiment très méchants... Les premiers tomes ont de quoi laisser sceptiques; pour autant c'est bien loin d'être dénué de charme!

On a un univers assez riche où chaque étape est l’occasion de découvrir de nouveaux personnages (de nouveaux membres d'équipages) mais aussi un microcosme inédit avec sa faune, sa flore, sa technologie, ses enjeux...
A l'instar des Final Fantasy on a un monde peuplé de différentes races avec un bestiaire assez large mais où la technologie est également bien présente, comme par exemple les vaisseaux permettant de voyager d'une île à l'autre.
Si tout ceci fait grandement penser à One Piece, les joueurs les plus anciens penseront également à l'excellent Skies of Arcadia, jeu inédit de la Dreamcast!
Autre élément clé du titre: les créatures primordiales! On ne va pas se mentir, ce sont des invocations à la sauce Final Fantasy, d'autant qu'on en retrouve des classiques tels que Bahamut ou Leviathan...



Tout ceci fait tout même pas mal de référence qui noient un peu le titre, mais cela reste un univers assez jolie qu'on a envie d'explorer.

En ce qui concerne les personnages, comme dit précédemment, ils se montrent assez clichés, ils ont droit à des phases consacrées lorsqu'on les rencontre et après ils n'évoluent plus, on ne revient pas dessus, ce qui les rend peut être attachants dans un premier temps mais terriblement quelconques par la suite, voire optionnels.

Le titre fonctionne avec la découverte de nouvelles îles et ses problématiques, ses menaces et les alliés que cela va permettre de recruter...C'est toujours le même schéma jusqu'à la fin qui va finalement arriver assez vite...une fin bien peu satisfaisante qui ne va rien résoudre, aucune quête personnelle des personnages ne sera achevée...ils se contentent de partir vers l'horizon vers de nouvelles aventures...
Pour ma part, je me pose régulièrement la question avant de commencer une série: est ce que cela vaut le coup de débuter une œuvre dont on sait qu'elle n'a pas de conclusion ? Certes le voyage peut être passionnant et suffire à donner envie de se lancer dans l'aventure, mais quand la fin est absente et que le voyage est sympa sans plus...mieux vaut s'abstenir!
Et c'est d'autant plus dommage qu'il y avait malgré le manque d'originalité de départ un vrai potentiel, des dessins vraiment très beaux, des personnages clichés mais possédant eux aussi du potentiel...

Dommage!





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News