Chronique animation - DanMachi II, l'OAV- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Chronique animation - DanMachi II, l'OAV


Dimanche, 20 September 2020 à 13h00 - Source :Univers Animation

DanMachi est une licence populaire, et Wakanim le sait bien. Ainsi, après avoir proposé en simulcast la saison 2 de la série durant l'été 2019, la plateforme a pu proposer, quelques mois plus tard, son OAV. Sorti au Japon en tout début d'année, le 29 janvier, cet épisode bonus est arrivé le même jour en France. Et à l'instar de l'OAV de la saison 1, elle propose un contenu inédit, léger et gentiment fan-service, en emmenant cette fois-ci nos héros à la plage.



Conçue par le même staff que la saison 2, l'OAV se nomme en français "Quel mal y a-t-il à ramasser des herbes médicinales sur une île déserte ?", et se déroule fort logiquement après les événements de la 2e saison, comme en témoignent la présence de Haruhime dans le groupe, ou encore le fait que Daphné et Cassandre n'appartiennent plus à la Familia d'Apollon.



Sur demande de Miach, les membres de la Familia d'Hestia ainsi que Ryû sont envoyés à la recherche d'une herbe médicinale très rare qui ne pousse que sur une île déserte, étrangement nommée l'île Amitié. Une fois sur place, l'heure semble bien moins à la recherche de la fameuse plante qu'à la détente dans ce cadre paradisiaque ! Mais rapidement, le groupe risque fort de tomber sur des problèmes improbables, à commencer par la découverte d'une Aiz errant sur l'île et dont la personnalité a complètement changé...



Concrètement, l'épisode suit un schéma on ne peut plus classique, avec précisément une première moitié branché fan-service et une deuxième moitié proposant une petite intrigue décalée.



Ici, donc, exit Orario et le Donjon, et place à une petite île déserte en apparence paradisiaque, le genre de cadre que l'on n'a forcément pas l'habitude de voir dans DanMachi. Et bien sûr, qui dit plage dit tout le monde en maillot de bain, et de ce côté-là le staff s'est fait plutôt plaisir puisque, en partant d'une nouvelle querelle entre rivales amoureuses, il parvient à aboutir à un petit concours de maillots de bain au bout duquel Bell est censé choisir se préférée.



Evidemment, ça ne vole pas haut, mais au-delà des nombreux instants où cette première partie d'OAV flatte un peu l'oeil, on retient facilement la part d'humour, que ce soit grâce au caractère des personnages (en particulier Hestia, Lili et Haruhime qui fantasment volontiers leur relation avec notre héros), aux réactions de Bell qui est un peu dépassé et gêné par la situation, et à ce cher Welf qui s'improvise commentateur.



Cependant, là où, à l'instar de l'OAV de la saison 1, on aurait pu s'attendre à ce que ce nouvel épisode bonus joue tout du long sur ce fanserv léger et rigolo, le staff finit par essayer de surprendre un petit peu dès la fin du concours de maillots grâce à l'apparition soudaine d'un Aiz métamorphosée, devenue en partie amnésique et, surtout, complètement insouciante et joviale... et il ne s'agit là que du début des ennuis !



Le récit s'engouffre alors dans un petit mystère qui, certes, ne va pas chercher loin lui non plus, mais qui est propice à un bon petit délire où, d'Aiz à Ryû en passant par les autres (mais bon, les cas de ces deux dernières est plus marquant, tant leur caractère est sérieux d'habitude), on découvre les personnages tels qu'on ne les avait jamais vus auparavant, dans un humour gentiment absurde, débile et un brin hystérique. Pour amateurs et amatrices de comique un eu idiot, certains moments font leur effet, notamment les scènes du concombre de mer et du barbecue.



Ca n'a pas vraiment de sens... et ça a le mérite de s'assumer comme tel jusqu'au bout, au vu du final qui n'a pas vraiment de logique et qui nous laisse volontairement sur une part de flou. Cette conclusion pourra clairement diviser: certains rentreront dans le trip, tandis que d'autres resteront sur leur faim. Mais quel que soit le cas, l'idée d'exploiter le don de rêve prémonitoire de Cassandre est intéressante, au moins sur le papier.



Au bout du compte, mieux vaut mettre son cerveau sur off pour profiter de cette OAV de 27 minutes. A partir de là, il y a de quoi passer un moment assez sympathique sur une première moitié faisant dans le pur fan-service humoristique, puis sur une deuxième moitié développant un petit trip pas déplaisant si l'on accepte son absence de fin logique. Un petit complément léger, permettant de retrouver nos héros dans un contexte inédit, en attendant la reprise des choses sérieuses dans la future troisième saison.
   
L'avis du chroniqueur
Koiwai

Dimanche, 20 September 2020
12.5 20




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News