Le manga Act-age bel et bien arrêté en France- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Le manga Act-age bel et bien arrêté en France


Mercredi, 19 August 2020 à 18h00 - Source :Ki-oon

C'est l'une des informations phares de ces derniers temps au Japon concernant le monde du manga: suite à l'arrestation de son scénariste Tatsuya Matsuki pour agressions sexuelles sur mineures, le manga Act-age a été immédiatement stoppé par son éditeur Shûeisha. En France, la situation restait encore incertaine suite au premier communiqué des éditions Ki-oon, et c'est aujourd'hui que l'éditeur a pu annoncer la plus logique des décisions: le manga se voit, également dans notre pays, stoppé immédiatement, y compris concernant le 3e volume qui devait sortir la semaine prochaine.

Ki-oon a pris soin d'expliquer sa démarche, en adéquation avec le désir de la principale concernée, la dessinatrice Shiro Usazaki, de tirer un trait complet sur l'oeuvre en ne l'exploitant plus du tout.



Ci-dessous, le communiqué complet de l'éditeur :

"Chers lecteurs,
 
À la suite de nos échanges avec l’ayant droit japonais d’Act-age, nous vous annonçons la suspension immédiate de la parution française de la série. Le tome 3, initialement prévu pour le 27 août, ainsi que les tomes suivants ne paraîtront donc pas chez nous. Cette décision s’aligne sur celle prise au Japon, où la prépublication dans le magazine Weekly Shonen Jump ainsi que les parutions d’ouvrages reliés comme d’e-books ont été suspendues de manière définitive après l’arrestation du scénariste de la série.
 
Ce choix extrêmement douloureux est le reflet de notre position initiale. En effet, au-delà du débat sur la séparation entre l’œuvre et l’auteur, il ne nous semble pas légitime de poursuivre une série dont la co-autrice elle-même souhaite se désolidariser et arrêter l’exploitation.
 
Act-age est un manga dans lequel nous croyions énormément et dans lequel toute l’équipe de Ki-oon s’était investie avec passion. Et avec raison : les critiques ont salué une série originale, atypique et enthousiasmante dont le démarrage commercial s’est révélé, lui aussi, très réussi. Sur le plan éditorial, c’est pour nous un véritable déchirement de devoir renoncer à une œuvre qui avait encore tant de moments brillants à proposer. Nous avions hâte de vous faire monter sur les planches et de partager avec vous la formidable adaptation de la nouvelle de Kenji Miyazawa, Train de nuit dans la Voie lactée. Nous nous réjouissions d’avance de vous voir vibrer puis frémir pendant l’arc de la princesse démone en découvrant les interprétations aussi fiévreuses qu’inoubliables de Kei et de Chiyoko. Pour nous, l’essence d’Act-age se trouvait là, dans ces regards habités, à la limite de la folie, sublimés par le trait fantastique de Shiro Usazaki. Act-age laissera un grand vide dans notre catalogue : c’est un immense gâchis pour les lecteurs et une frustration terrible pour l’éditeur.
 
C’est aussi, évidemment, un très gros coup dur financier dans une année déjà compliquée pour tout le monde. Mais ça reste finalement le moins grave dans cette histoire. Comptez sur nous pour vite nous en remettre et revenir plus forts… façon shonen nekketsu !
 
L’équipe de Ki-oon
"





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

@hurleguerre

Toutes les solutions que tu cites sont impossible pour des raisons légales mais aussi commerciale.

L'auteur scénariste n'a plus de contrat avec le jump, sont comportement l'ayant tout simplement rendu caduc. De fait il est impossible de pour le jump de continuer à vendre ses mangas. Même ceux éditer.

Pour la VF même problème, mais en plus commercialement il y'a plusieurs problèmes : les ventes futures vont être faibles, kioon ne pourrait pas rentrer dans ses frais sur ce titre. Continuer la série c'est aussi faire dépenser de l'argent à des lecteurs qui ne sont pas au courant de l'absence de fin et donc les tromper. Mieux vaut arrêter les frais pour tout le monde et maintenant.

Vagrant

De Vagrant, le 21 August 2020 à 10h53

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

En liquidant le stock de volumes par internet, ça donne encore de l'argent au scénariste (d'une part) et à la dessinatrice d'autre part qui ne souhaite plus rien avoir à faire avec cette série. C'est malheureux, mais la loi de l'édition est comme ça : le scénariste et le dessinateur touchent des royalties sur chaque vente.

Idem pour la parution en France, chaque volume vendu reviendrait à verser de l'argent aux parties prenantes... Et ce n'est pas ce que souhaite la dessinatrice.

De fait, il n'y a pas d'autre choix hélas !

Yaku (hors connexion)

De Yaku (hors connexion), le 20 August 2020 à 22h42

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bien sûr, la décision de Shiro Usazaki a la priorité sur l'avis des lecteurs, mais cela n'empêche pas de trouver un compromis. Par exemple, liquider les derniers stocks japonais par la vente en ligne, sans passer par les librairies, plutôt que simplement les envoyer au pilon. Et comme elle habite au japon, on peut au moins envisager de finir de publier les derniers tomes en France.


Concernant mes comparaisons, j'avoue avoir probablement surinterprété, du fait des véritables levées de bouclier que cause les affaires de ce genre. Le plus ironique est que certains commentaires illustre parfaitement mes craintes, ce qui en fait en quelque sorte une prophétie autoréalisatrice.

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 20 August 2020 à 17h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il est clair qu'en se mettant à sa place, je n'aimerai pas que des fans du monde entier (ou ici, français) soit fan de son travail parce qu'ils auraient lu la série Act Age qui aurait continué sa publication en France malgré le scandale avec le scénariste.

Je préfèrerai que tout s'arrête net, malgré la difficulté du truc, et que je puisse repartir motivé sur un nouveau projet, avec le soutien de mon éditeur. Ce qu'elle semble avoir bien fait.

Perso, je lirai quelques scans si je m'ennuie un jour, pour voir quand même le potentiel de la série, dont les dessins m'attiraient beaucoup justement, plus que l'histoire...

FinalMangakaPasConnecté

De FinalMangakaPasConnecté, le 20 August 2020 à 16h53

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

waRRiba d'autant plus qu'ils n'en verrons jamais la fin ... paye la frustration supplémentaire

carmino

De carmino [49], le 20 August 2020 à 16h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Hurleguerre, je doute que ça soit bénéfique à Ki-oon de continuer la sortie des volumes au niveau financier (suivi des lecteurs). De plus, de mon point vue, l'arrêt de publication a été mûrement réfléchi, à cause de l'auteur qui a avoué les faits. Franchement je vois pas comment Ki-onn peut au niveau marketing vendre les derniers tomes de cette oeuvre sur le marché avec cette info qui fait tâche. 

wARRiba

De wARRiba [631], le 20 August 2020 à 16h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Hurleguerre, mets-toi à la place de Shiro Usazaki et imagine ce qu'elle peut ressentir face à cette situation. Une toute jeune artiste qui a la chance de vivre son rêve en publiant directement, en guise de première série, un succès dans le plus populaire magazine de manga du Japon, et qui doit soudainement faire face à ça, et découvrir sûrement avec dégoût et tristesse que pendant ces premières années de carrière elle a bossé avec un détraqué. Imagine juste, elle qui veut passer à autre chose au plus vite, le mal que ça lui ferait sûrement si elle devait continuer à entendre parler de cette série, à la voir vendue dans les librairies... Ca pourrait la briser encore plus, ce ne serait clairement pas idéal pour qu'elle avance. C'est donc sa décision qui prime, c'est logique, car elle est la plus touchée avec, dans un autre registre, les deux adolescentes victimes. Et à partir de là, les lecteurs sont bien les derniers à avoir leur mot à dire sur cet arrêt. Mieux vaut tirer un trait sur Act-age et soutenir cette jeune dessinatrice (qui a vraiment des qualités dingues visuellement) quand elle pourra se relancer sur un nouveau projet ;-)
Concernant les comparaisons très aléatoires (voire dangereuses) avec les chasses aux sorcières, les autodafés et MeToo, je rejoins certains commentaires précédents.

Koiwai

De Koiwai [11625], le 20 August 2020 à 16h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Carmino, cette séparation est le sujet au contraire. Que la dessinatrice souhaite stopper la série et se désolidariser d'elle, c'est son droit le plus strict. C'est une décision qui lui appartient, a elle et a elle seule. Mais pour les volumes déjà produits, j'estime que les lecteurs qui ont suivis et aimer cette histoire devraient avoir leur mot à dire.

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 20 August 2020 à 16h13

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Hurleguerre en l'occurence il y a le scenariste et la dessinatrice. et la dessinatrice a validé l'arrêt de publication donc le débat séparation oeuvre artiste ben c'est plus trop le sujet ...

carmino

De carmino [49], le 20 August 2020 à 15h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je ne conteste ni la culpabilité du scénariste, ni la décision de la dessinatrice d'arréter la série. C'est l'arrêt de la commercialisation que je conteste. Je soupconne cette décision d'être motivée par la crainte de la polémique, le débat sur la séparation entre l'oeuvre et l'artiste que justement Ki-oon a cité dans son message.

 

Et vu les réactions à mon propre commentaire, je comprend que les éditions n'ai pas voulu prendre le moindre risque.

 

Moi, je suis pour la séparation de l'oeuvre et de l'artiste, j'estime que ce manga mérite de voir ses derniers tomes publiés, et que les achetés ou non relève du choix des lecteurs. Si vous lisez mon commentaire, vous verrez que je ne dis rien sur les personnes impliquées. Je ne défend pas Tatsuya Matsuki, je n'essaye pas de nier les faits, et je ne repproche pas sa décision à Shiro Usazaki. Or c'est précisément ce dont plusieurs commentaires m'accusent.


Quand j'emploi les expressions  «chasse au sorcière»  et «hystérie», c'est pour désigner une action spontannée née de l'émotion collective, réclamant la condamnation d'une personne ou d'une oeuvre sans discussion ni réflexion. Et souvent sans se soucier des faits. Il n'y a pas besoin de vivre dans une dictature pour assister à ce genre de phénomène. Plusieurs réponses à mon message en sont la preuve, en particulier quand on m'accuse de mysoginie et quand on déclare sans preuve que Shiro Usazaki a été agréssée (tu as autre chose que ton «imagination» pour affirmer cela, Eclectique?)


Encore une fois, la seule chose que j'ai défendu, c'est la séparation de l'oeuvre et de l'artiste. La seule chose que je conteste, ce sont les raisons qui pousse à ne pas publier un excellent manga. Je respecte la décision de Shiro Usazaki, mais j'estime que l'on peut publier les tomes déjà sorti au japon. Vous avez le droit de ne pas être d'accord avec moi, mais dans ce cas, argumentez là-dessus. Ne m'accusez pas de défendre Tatsuya Matsuki car je ne l'ai jamais fait.

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 20 August 2020 à 15h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

désolé je ne voulais pas écrire en gras...

Steph121

De Steph121 [1015], le 20 August 2020 à 13h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@El manu 20 : Nobuhiro Watsuki a été arrêté pour possession de DVD pédopornographiques, mettant en scène de jeunes adolescentes nues. Il avait alors reconnu les faits. « J’aime les écolières et les collégiennes », avait-il déclaré aux autorités. C’était dans le cadre d’une enquête sur le sujet. Mais il ne s’agit pas d’attouchement sur mineur comme c’est le cas ici, il a eu une amende, et s'il encourait de la prison, n'en a pas écopé. Si Watsuki avait été pris en flagrand délit de passage à l’acte cela aurait été différent.

 

Steph121

De Steph121 [1015], le 20 August 2020 à 13h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Comme dit dans la publication Facebook de l'éditeur, à partir du moment où la dessinatrice a décidé de se désolidariser de l'oeuvre, la décision de Ki-Oon est plus qu'honorable! Après évidemment je suis déçu, car j'aurais aimé me procurer a minima le volume 3 pour avancer (et peut-être terminer, je ne sais pas si c'est le cas) l'arc en cours...  (pour le coup, aucun éditeur ne pourra reprocher aux gens de se tourner vers les scans de cette série ^^') et surtout car cette série est bourrée de qualités... Malheureusement, c'est une décision tout à fait normale au vu de la situation de la série au Japon (et, j'insiste, au vu des souhaits de la dessinatrice)

yaku

De yaku [1279], le 20 August 2020 à 12h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Hurleguerre Je t'invite à te renseigner sur la réalité historique des chasses aux sorcières avant d'utiliser abusivement cette expression. Et tant qu'on y est, prends aussi des cours de décence, ça te fera pas de mal. 

Mais bon, vu ta misogynie, je doute que tu prennes la peine de t'éduquer à ce sujet. T'es bien mignon hein à mettre de grands mots dans ton petit message, sans doute en espérant te faire passer pour plus intelligent que tu ne l'es vraiment, mais tu ne convaincs personne. Ah et pour rappel, la censure et la dictature, une fois de plus, ce n'est pas ça. Va vivre dans les vraies dictatures, ça va te faire tout drôle. 

La décision de Ki-oon est parfaitement compréhensible et raisonnable et je dis ça alors que j'avais acheté et lu les deux premiers tomes. Et surtout, la dessinatrice veut mettre toute cette histoire derrière elle alors leur décision d'arrêter le manga est respectueuse de son souhait. Et au final, seule la dessinatrice a véritablement son mot à dire sur l'arrêt de la série. Par ailleurs, vu son très jeune âge quand elle avait commencé avec l'autre, on peut aisément imaginer le pire. 

Je souhaite beaucoup de courage aux victimes de l'autre, ainsi qu'à la dessinatrice et aux éditions Ki-oon. 

Eclectique

De Eclectique [1039], le 20 August 2020 à 12h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sage décision.

Je reste néanmoins surpris de ce traitement.

L auteur de Kenshin, Nobuhiro Watsuki, a été arrété il y a quelques années pour des faits similaires.

Pourtant, Kenshin est toujours disponible sur manga + et sa suite est toujours publié chez shueisha.

Doit on nous attendre a revoir cet auteur dans le jump d ici quelques années?

Y a t il une personne pouvant m expliquer la vision japonaise sur ce type de (mé)faits?

El manu 20

De El manu 20, le 20 August 2020 à 11h45

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Hurleguerre : partant du principe que la série a été annulée, et que la dessinatrice a décidé de se désolidariser de l'oeuvre, je trouve plutôt honnête que Ki-Oon ne s'acharne pas à pousser commercialement une série qui n'aura jamais de fin, et qui est désormais abandonnée ou désavouée par ses auteurs et éditeur.

Donc parler de censure, autodafé et autres termes forts, c'est un peu exagéré : l'auteur a été pris sur le fait, il n'y a pas lieu de tergiverser, il va probablement aller en prison, et l'arrêt de sa série par son éditeur actuel est définitif.

Ki-Oon ne fait pas de rappel des tomes parus, ils arrêtent la parution de nouveautés de la même manière qu'au Japon.

Gusseuh

De Gusseuh [82], le 20 August 2020 à 11h27

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

La décision est logique.

 

Sinon, je ne suis pas d'accord avec toi @Hurleguerre et je t'invite à te renseigner un peu plus avant de nous parler de chasse aux sorcières ou de censure...

 

A un moment, il ne faut pas non plus tout mélanger ni faire d'amalgame et respecter la décision finale quoiqu'il en soit même si cela aura des répercussions négatives directement et indirectement pour pas mal de monde.

 

Je t'invite d'ailleurs à lire un peu la première news concernant cette affaire ici car tu y trouveras peut être quelques réponses à tes interrogations : https://www.manga-news.com/index.php/actus/2020/08/10/Le-manga-Act-age-annule-suite-aux-accusations-de-Tatsuya-Matsuki-dattouchements-sur-mineures

GhosT

De GhosT [649], le 20 August 2020 à 11h17

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Hurleguerre
C'est vraiment culotté d'utiliser l'expression chasse aux sorcières pour ce genre de situation.
Et puis de quelle hystérie collective parle-t-on? La scénariste elle-même a décidé d'abandonner l'exploitation de l'oeuvre.
Bref, beaucoup trop d'âneries dans ce message, s'il fallait tout décortiquer je serais encore là demain.

LiliNyu

De LiliNyu [908], le 20 August 2020 à 10h04

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je n'ai jamais lu ce manga et c'est en lisant cette new que j'en ai entendu parler pour la première fois, mais j'estime avoir le droit de désaprouver cette décision.

Que la série soit abruptement arrétée aprés cela, je peux le comprendre, et je ne le repprocherai à personne. Que son édition soit stoppé et les volumes déjà paru retirer, c'est plus ambigue.

Effacer toute trace de cette série, faire comme si elle n'avait jamais exister, tient de la censure abusive. L'oeuvre en elle-même ne fait pas l'apologie du viol. la détruire par animosité envers son auteur m'évoque les autodafés qui ont eu lieu aux pires périodes de l'histoire, autrefois organisées par l'inquisition, en des temps plus modernes par des régimes politiques de sombre mémoires.

Je ne suis pas en train d'accuser Ki-oon de s'érriger en parti politique totalitaire, bien sûr. Je suis simplement en train de me questionner sur ce mouvement d'ostracisme qui frappe ce manga, car celui-ci me parait moins motiver par une mûre réflexion morale que par l'émotivité débridée. 

Le mouvement MeToo, s'il a à juste titre sensibiliser le public sur les crimes sexuels, a depuis tourné en véritable chasse aux sorcières ou les accusations font la une des médias et s'accompagne d'appel à l'anathème pour tout et n'importe quoi. Même si les crimes du scénariste de la série sont prouvés, frappé son oeuvre d'anathème n'est pas la chose à faire, et relève davantage d'une crainte d'être la cible de l'hystérie collective que ces affaires scuscitent que de la décision morale.

Hurleguerre

De Hurleguerre, le 20 August 2020 à 09h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ca reste la décision de l'éditeur JPN, donc Kioon n'a pas tant de poids dans la décision J'espère qu'ils auront une ristourne sur l'aquisition des droits (au moins à partir du T3).

Et soit dit en passant, poursuivre une série où on sait qu'il n'y aura pas de fin, c'est bofbof pour les lecteurs.

Yumemi

De Yumemi [3413], le 20 August 2020 à 08h55

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je garde mes volumes, ils vaudront de l'or d'ici quelques années
EmmySphere

De EmmySphere [40], le 20 August 2020 à 05h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sauf que le tome 3 aussi ne sortira pas, perso j'ai déjà donné mes volumes.

Benku

De Benku [650], le 20 August 2020 à 01h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Les droits du Manga appartiennent à Tatsuya Matsuki et Shiro Usazaki (et à la Shueisha) très difficile de faire sans Tatsuya Matsuki

Oakheart

De Oakheart, le 20 August 2020 à 00h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Très dommage pour ce manga qui promettait quelque chose d'intéressant mais décision plus que logique prise par Ki-oon. J'étais moi-même client du produit possédant les 2 premiers tomes et attendant le 3ème.

Je suis toutefois curieux sur l'avenir de la série que ce soit en France ou bien au Japon. Reprendra-t-elle un jour ? Par quelqu'un d'autre ? Sera-t-elle définitivement mise au placard ? La thématique du théâtre/cinéma étant rarement abordée dans le domaine du manga, je pense à Kasane mais rien d'autre. Cela résulterait par quelque chose de sous exploité sur les années à venir.

afz

De afz, le 19 August 2020 à 23h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ce n'était qu'une question de jours..je pensais tout de même acheter le tome 3 pour continuer les aventures de Kei mais l'horreur commise par le scénariste en a décidé autrement. 

Je comprends le déchirement de Ki-oon qui avait placé beaucoup d'espoir sur cette série envoutante, elle faisait partie de son Big-3 de l'été, les tomes 1 et 2 resteront à jamais sans succession !

BenjiPx

De BenjiPx [49], le 19 August 2020 à 20h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Que la dessinatrice et les éditions Ki-oon puissent vite rebondir

Kikuchi

De Kikuchi, le 19 August 2020 à 19h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'était la seule décision logique après toute cette histoire.

Blood

De Blood [2463], le 19 August 2020 à 19h05

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Une décision douloureuse mais compréhensible.... Une histoire horrible...

mangas2409

De mangas2409 [743], le 19 August 2020 à 18h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News