Le manga Tokyo Tarareba Girls d'Akiko Higashimura se précise chez Le Lézard Noir- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Le manga Tokyo Tarareba Girls d'Akiko Higashimura se précise chez Le Lézard Noir


Jeudi, 02 July 2020 à 18h00 - Source :Le Lézard Noir

Annoncée par Le Lézard Noir en début d'année, l'arrivée en France du manga Tokyo Tarareba Girls de l'excellente Akiko Higashimura se précise !

On pourra en découvrir le premier volume le 3 septembre au prix de 11€, dans l'habituel grand format broché 148x210mm de l'éditeur.

Véritable série culte de l'autrice, dessinée de 2014 à 2017 pour le magazine Kiss de Kôdansha (le magazine de Princess Jellyfish, Perfect World, Nodame Cantabile...) sous le nom Tôkyô Tarereba Musume, cette oeuvre bouclée en 9 volumes se présente comme une comédie drôle et rythmée qui, selon l'éditeur, devrait ravir les amateurs des séries Sex in the city, Fleabag et même la Cantine de Minuit. Elle a remporté en 2019 aux USA l'Eisner Award en 2019 dans la category "Best U.S. Edition of International Material-Asia".

L'oeuvre fut adaptée en 2017 en drama dans son pays, et elle a connu plusieurs dérivés manga toujours dessinés par Higashimura: en 2017 Tôkyô Tarareba Musume Bangai-hen: Tarare Bar (histoire courte), en 2018 Tokyo Tarareba Musume Returns (autre histoire courte), et depuis 2019 Tokyo Tarareba Musume Season 2 (toujours en cours).

Rappelons que l'actualité française est vraiment belle depuis quelque temps pour celle à qui l'on doit aussi Princess Jellyfish: Après avoir remporté notre Tournoi seinen 2018 l'année dernière puis le Prix Jeunes Adultes au dernier FIBD d'Angoulême avec Le Tigre des Neiges, on la retrouvera aussi aux éditions Akata en août avec Trait pour trait.

  
  
Synopsis :

2014, Tokyo. Rinko, scénariste de séries télévisées, est une trentenaire célibataire à la carrière professionnelle épanouie. Son petit plaisir consiste à passer des soirées alcoolisées avec ses deux copines Kaori et Koyuki, elles aussi trentenaires et célibataires. Un soir, alors qu’elles sont encore en train de se soûler et de s’auto-rassurer bruyamment avec des « y a qu’à, faut qu’on » dans leur bar favori, elles sont interrompues par un jeune homme aux allures de mannequin. Agacé de les entendre brailler, il les ridiculise méchamment en les traitant de vieilles filles avant de quitter les lieux. Alors qu’elle pensait avoir encore tout son temps, Rinko réalise qu’il va falloir se réveiller si elle ne veut pas finir sa vie toute seule...
  




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Une rentrée hors norme nous attend !!

Nintenn

De Nintenn [1212], le 04 July 2020 à 18h17

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Vivement! :)

nolhane

De nolhane [3844], le 03 July 2020 à 11h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News