Japan Connection, première festival dédié aux musiques électroniques japonaises, de retour le mois prochain- Actus manga
actualité manga - news illustration

Evènemen Japan Connection, première festival dédié aux musiques électroniques japonaises, de retour le mois prochain


Lundi, 22 April 2019 - Source :Japan Connection

Après deux éditions réussies en 2017 et 2018, le festival Japan Connection sera de retour le mois prochain, pour trois soirées dédiées à la musique électronique nippone !

Cette nouvelle édition se tiendra du 9 au 11 mai et aura pour particularité de ne pas être une succession de concert mais de devenir un festival à part entière autour des thématiques de la musique électronique japonaise. L'objectif de cette année est de nourrir de véritables réflexions, à travers des conférences orchestrées par des artistes du milieu, ainsi qu'à travers des workshops. A noter que chacune des soirées se déroulera de 19h30 à 23h30.


Aussi, après être passé au New Morning et au Trabendo, Japan Connection s'offre cette année La Gaîeté Lyrique, théâtre situé au cœur du troisième arrondissement parisien et offrant 11 000 m² de superficie. Voici la programmation proposée pour les trois journées.

Jour 1 - Jeudi 9 mai :

Soichi Terada + Kuniyuki + Sauce81 live trio
Après leur prestation de trois heures en complète improvisation lors de la soirée Japan Connection organisée en février 2018 au Trabendo, une virée entre les genres et les influences et textures musicales, le trio composé de Soichi Terada, Kuniyuki et Sauce81, est attendu au tournant. Trois artistes aux sensibilités différentes qui se conjuguent à merveille, trois approches de la house music qui mettent en lumière la créativité si particulière des artistes du pays du Soleil levant.

Hugo LX Japan dj set
Passionné par la musique japonaise, Hugo LX l’est plus que quiconque. A travers les sélections de diggers comme Dj Muro, il se familiarise avec la scène funk et hip-hop des années 80, avant de se tourner vers le broken beat, qu’il adore. Au cours de ses années à Tokyo, il s’intègre à la scène japonaise et devient ami avec la plupart de ses acteurs, comme Kuniyuki Takahashi ou ses artistes émergents comme Yukari BB ou Shotaro. Ses productions en ressortent profondément changées, influencées par le son si délicat du pays. Son Japan dj set, pensé spécialement pour le festival, offrira une plongée précieuse dans la dance culture nipponne, depuis ses fondamentaux jusqu’à ses ramifications les plus underground.

Jour 2 - Vendredi 10 mai :

Dip In The Pool
Formé de la chanteuse Miyako Koda et le pianiste Tatsuji Kim, Dip In The Pool est un groupe de pop japonaise dont l’activité se concentre entre la fin des années 80 et le milieu des années 90. Méconnu en Europe, ce duo masculin-féminin compose une pop soyeuse et élaborée. Depuis leur premier album Dip In The Pool, sorti en 1985, qui oscille entre new wave et pop ambient, le groupe mêle avec élégance influences UK-pop et héritage nippon. Alors qu’ils avaient renié le studio entre 1994 et 2011, Dip In The Pool est de retour sur scène et en studio avec la préparation d’un album dont la sortie est prévue en 2019 sur le label Mule Musiq. Leur prestation sur la scène de la Gaîté Lyrique sera leur grande première dans l’hexagone.

Satoshi Tomiie live
Vétéran de la dance music japonaise, Satoshi Tomiie participa activement à l’émergence de la club culture tokyoïte. Depuis son premier maxi «Tears» composé en duo avec le parrain de la house music Frankie Knuckles, il s’est affirmé comme l’un des grands noms du genre à l’international. Réputé pour ses qualités uniques de DJ, le Tokyoite désormais installé à Paris présentera pour la première fois son live dans la capitale. Combinant la techno et la house à des sonorités plus froides proches du sound design, il entraînera l’auditeur dans un périple hi-tech mental et précis, propre à l’imagerie futuriste des métropoles nippones.

Jour 3 - Samedi 11 mai :

Toshio Matsuura
Membre fondateur du groupe de nu-jazz United Future Organization avec lequel il compose cinq albums et marque les balbutiements de la club culture japonaise, pionnier de l’acidjazz, Toshio Matsuura est une figure incontournable de la scène tokyoïte depuis les années 90. DJ minutieux, apprécié pour ses sets sophistiqués sous l’alias Fantasista, il travaille par la suite sur des projets de remixes d’artistes comme James Brown ou Astor Piazzola, ne s’interdisant aucune frontière musicale. C’est en 2013 avec l’album « Hex », un classique instantané sorti sur le mythique label Blue Note, que Toshio Matsuura revient sur le devant de la scène, entre rivages deep et funk. En 2018, il propose un nouveau projet sous le nom de Toshio Matsuura Group, sur lequel il travaille avec son collaborateur de longue date Gilles Peterson ainsi que la crème des jazzmen londoniens : une ode euphorisante aux morceaux qui l’ont le plus inspiré, de Carl Craig à Sun Ra, qui démontre bien le talent de ce maestro inspiré et inspirant.

Kuniyuki + Joe Claussell + Fumio Itabashi live trio
Pour la première fois, trois immenses musiciens se rencontrent pour un live de 2h30 qui s’annonce déjà comme l’un des temps forts du Japan Connection Festival. Kuniyuki aux machines et à la flûte, Joe Classell aux percussions et Fumio Itabashi au piano promettent d’ores et déjà un voyage exceptionnel à la croisée de la musique classique, du jazz, de la world music et de la musique électronique. Un trio réuni spécialement pour l’occasion, qui représente un évènement en lui-même, immanquable pour tout mélomane avide d’expérimentations fortes.

La billetterie de l'événement est d'ores et déjà ouverte sur le site de La Gaîeté Lyrique, à cette adresse.




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News