Rencontre avec Junichi Hayama (Hokuto no Ken, Jojo's Bizarre Adventure...)- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Rencontre avec Junichi Hayama (Hokuto no Ken, Jojo's Bizarre Adventure...)


Mardi, 06 Mars 2018 - Source :Rubrique Interviews

À l'occasion de Paris Manga 2018, nous avons rencontré le samedi 3 Février Junichi Hayama. Le réalisateur, animateur et character-designer est surtout connu pour avoir participé avoir participé en tant qu'animateur, directeur d'animation et character-designer sur Hokuto no ken, à La Légende de Toki. et aux OAV Jojo's Bizarre Adventure. Pour sa première venue en France sur un salon, nous avons eu la chance de pouvoir lui poser quelques questions.


Bonjour M. Hayama, pouvez-vous d'abord nous dire comment vous en êtes venus à l'animation japonaise ? Quel a été votre parcours ?

Junichi Hayama : Au début, quand j'étais plus jeune, je voulais devenir mangaka. Dessiner moi-même, publier dans des petites revues mais je n'étais pas vraiment convaincu de ce que je faisais. J'ai jeté l'éponge assez vite pour être honnête. À l'époque il y avait un vrai boom des dessins animés. J'ai découvert qu'il y avait de nouveaux métiers qui n'était pas directement liés au manga. Cela ne consistait pas à dessiner les planches. C'est comme ça qu'au lycée le grand frère d'un ami m'a présenté une entreprise en me disant qu'il y aurait sûrement du travail. Tout de suite après la sortie du lycée, j'ai pu intégrer cette entreprise et commencer à apprendre le métier.



Dans les années 80, vous avez beaucoup travaillé sur la saga Hokuto no Ken. D'abord en tant qu'animateur, puis en tant que directeur de l'animation sur quelques épisodes.

Junichi Hayama : Pour ce projet avec le recul, je dirais que j'ai fait mon boulot. On m'a proposé de nouvelles choses et j'essayais de ne pas laisser passer les occasions qui m'étaient données. Si j'ai pu prendre du galon à l'époque, c'était plus de la chance que la récompense d'un talent ou quoique ce soit.


Quelles ont été les difficultés à travailler sur une œuvre au ton si particulier, et en plus sur une série aussi longue ?

Junichi Hayama : Je ne pense pas avoir souffert de la longueur de la série, c'est une durée sur laquelle on peut progresser. Sur un seul et même projet on peut apprendre plein de techniques différentes. J'ai commencé à travailler sur Hokuto no Ken et trois mois après la série était diffusée à la télévision . J'ai donc pu rapidement voir ce que donnait une animation. Ensuite au bout d'un an, je suis devenu animateur-clé. Il y a toujours eu un enchaînement de projets qui m'a permis de gagner en compétences. Donc je n'ai pas vraiment souffert de la longueur du projet.



C'est ensuite sur l'OAV La Légende de Toki (Toki Den) en 2008 que vous avez occupé le poste de character-design et directeur de l'animation. Que retenez-vous de cette expérience ?

Junichi Hayama : Pour le coup, on peut dire que c'était un projet un peu difficile à tenir parce que le projet juste avant ne c'était pas si bien passé que ça. Pour Toki Den, je me suis un peu présenté comme une personne qui travaillait plutôt sur les animations-clés. Il y avait un sens des responsabilités, je me sentais un peu rattrapé par le destin et je me suis dit "il va falloir que je me donne à fond". Donc ce n'était pas une expérience facile.


Un autre de vos gros projets fut la série d'OAV Jojo's Bizarre Adventure. C'est une série particulière puisqu'elle fut divisée en deux parties, l'une dans les années 90 et l'autre dans les années 2000. Comment s'est déroulé ce projet en deux étapes ?

Junichi Hayama : Je dirais que quand je travaille je suis toujours dans des dispositions similaires. Je suis quelqu'un d'assez constant dans ma démarche de travail. Le fait de commencer un projet et de le reprendre dix ans après, ne me fait pas grand-chose. C'est vrai que le projet donne l'air d'avoir été coupé en plein milieu mais il y a des raisons. On a décidé de la façon dont on allait travailler. On voulait continuer la série jusqu'au bout. On savait qu'elle avait un certain succès, dès ses premiers épisodes, donc on a voulu aller jusqu'au dénouement du combat avec Dio. Après cela on allait aviser.
Le studio A.P.P.P gérait le projet. Il a décidé de laisser un blanc entre le moment où l'histoire se passe au Japon et celle qui se passe en Égypte. Ce blanc entre les deux, nous avons décidé de le colmater un peu après.



Hirohiko Araki a un style très particulier, l'esthétique de Jojo à cette époque reposant sur les hommes virils et musclés. Est-ce un style que vous aimez particulièrement travailler ?

Junichi Hayama :
Vous savez, je n'en fais pas une fixation. Si on me demande de dessiner des personnages fins je le ferais. C'est juste que je sais dessiner des personnages costauds et je le fais.


Entre le chara-design et la direction de l'animation, quel est le poste qui vous stimule le plus ?

Junichi Hayama : Je n'y réfléchis pas trop en réalité. Dans les deux cas on est à la maitrise d'œuvre du dessin, je ne fais pas trop de différences.



Pour finir, quels sont vos projets actuels et à l'avenir ?

Junichi Hayama :
Depuis décembre dernier je travaille sur un projet qui s'appelle Golden Kamui. Il va être diffusé à partir d'avril prochain. Je m'occupe du chara-design et de la réalisation des dessins en général. C'est le projet sur lequel je travaille le plus en ce moment.


Interview réalisée par Zebuline et Takato. Remerciements à Junichi Hayama pour la rencontre, à son agent Emmanuel Bochew, et à son interprète Ryoma Takeuchi.




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Pourquoi dit-il travailler sur l'anime de Golden Kamuui alors que les crédits officiels sont différents?

 

Réalisateur : Hitoshi Nanba (Fate/Grand Order First Order, Gosick, Heroman)
Scénariste : Noboru Takagi (saga Kuroko no Basket, saga Durarara, Baccano!)
Chara Design : Kenichi Ohnuki (saga Gundam Build Fighters, saga Major)
Directeur Artistique : Atsushi Morikawa (Wolf’s Rain, Sword of the Stranger, Black Rock Shooter OAV)

Question

De Question, le 16 Mars 2018 à 01h08

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News