Rencontre avec le groupe Maneki Kecak- Actus manga
actualité manga - news illustration

Jmusic Rencontre avec le groupe Maneki Kecak

Dimanche, 23 Septembre 2018 - Source :Rubrique Interviews

A l'occasion de Japan Expo en juillet, nous avons pu nous entretenir avec le groupe d'idols Maneki Kecak.


Pour commencer, pouvez-vous vous présenter et expliquer votre rôle et votre personnalité au sein du groupe ?

Rin Miyauchi : Je m'occupe surtout de danse.

Miyuu Nakagawa : Je suis la responsable de groupe.

Reona Matsushita : Je suis en quelque sorte le leader du groupe.

Chiai Fujikawa : Je suis la voix principale.

Mio Fukase : Je suis la nouvelle arrivante du groupe.
  
  

Comment vous êtes-vous rencontrées ? Comment est né le groupe ?

On a toutes passé un concours.


L’un de vos credo est de ne jamais chanter en playback, contrairement à d’autres groupes. Quel avis avez-vous sur le playback ?

Si on faisait du playback, ce serait toujours la même chose, et pour les fans ce ne serait pas amusant.


Du coup, est-ce que ça vous demande plus de travail ?

C'est vrai qu'il y a des choses où on doit faire plus d'efforts.


Il paraît que dès votre 1er concert vous avez fait salle comble. Comment vit-on un événement comme ça ?

Vous êtes très informé, c'est impressionnant (rires). Avant, aucune d'entre nous n'était déjà montée sur scène, et dès qu'on est arrivée sur scène on a vu qu'il y avait plus de monde qu'on ne l'aurait cru. C'était très impressionnant, et aussi très encourageant. Ca motive pour travailler plus.
  
  

Votre 1er single Kimiwazurai a remporté le prix de la meilleure composition musicale d’idol en 2016. Pouvez-vous nous parler plus en détails de la conception de cette chanson ?

Cette chanson montre que l'amour est une maladie. On la chante  avec émotion.


En 2017 vous avez foulé le podium du défilé Tokyo Girls Award et participé à l’ouverture du défilé TGC Hiroshima 2017 organisé par Tokyo Girls Collection. Comment êtes-vous arrivés dans ces défilés, et quelle expérience en avez-vous retirée ?

On a été sélectionnées  parmi les nouvelles arrivantes les plus marquantes par la production. On était très stressées, parce que parmi les auditeurs et spectateurs du Tokyo Girls Show il y a beaucoup de gens qui ne sont pas spécialement fans d'idols. Mais grâce à ça, on a été mieux reconnues.


Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le concept et le travail d'idol ?

On se sent vraiment unies avec nos supporters. Quand nos fans ne sont pas en forme on peut leur donner du courage, et vice versa. C'est cette relation qui est magnifique. Le chant, la danse, le sourire, tout ça peut rendre heureux tout le monde, c'est universel.


Votre single Kagamino Nakakara est devenu le thème du générique de fin de l’anime GeGeGe no Kitarô. Comment est né ce projet ?

Dans le groupe on aime toutes les animes. On souhaitait dès le début de chanter une chanson d'anime ,c'était un rêve et on l'a dit plusieurs fois à notre producteur. Ensuite, on a eu la chance de pouvoir se présenter pour être sélectionnées pour faire un générique de GeGeGe no Kitaro. Il y avait une vingtaine de groupes qui postulaient. On a été choisies, et on a créé la chanson exprès pour l'anime.
  
  

Comment vous y êtes-vous prises pour interpréter ce générique afin qu'il colle bien à l'univers de Kitaro ?

Comme vous le savez sûrement on n'a pas créé la musique, on s'est contentées de chanter. GeGeGe no Kitaro est une histoire de yokai, de fantômes japonais, et il a fallu chanter de manière à donner une atmosphère un peu bizarre et faisant peur. Mais en même temps, on a accentué les danses donnant envie à tout le monde de danser. Cette nouvelle série est déjà la 6e pour Kitaro, et le concept est en quelque sorte qu'il y a la vérité dans ce qui est invisible.


Que suivez-vous en anime et en manga, vous qui en êtes friandes ?

Rin Miyauchi : One Piece.

Miyuu Nakagawa : K-on !.

Reona Matsushita : Sailor Moon.

Chiai Fujikawa : Crayon Shin-chan (rires).

Mio Fukase : Il y en a trop !


Le 24 septembre vous donnerez un concert dans la célèbre salle de spectacle du Nippon Budokan à Tokyo. Comment prépare-t-on un concert dans un lieu si célèbre ?

Avant ça, nous avons pas mal d'autres concerts dans des salles et des festivals. Nous pouvons peut-être travailler pour que tout le monde soit remué par notre musique, avant d'arriver au Budokan.


Remerciements au groupe, à l'interprète, et à Japan Expo.
  









commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News