Chronique ciné asie - Kenshin le Vagabond - Kyoto Inferno- Actus manga
actualité manga - news illustration

Ciné-Asie Chronique ciné asie - Kenshin le Vagabond - Kyoto Inferno


Samedi, 26 November 2016 - Source :Chroniques Cinéma Asiatique

Ayant rencontré un grand succès, le manga de Nobuhiro Watsuki, le manga Kenshin, a connu les honneurs d'adaptations cinématographiques en live!
Après un premier opus sorti en 2012 revenant sur les premiers tomes de la saga, bien que mélangeant certains éléments, deux suites suivront, deux suites qui seront intégralement consacrées à l'arc le plus prenant et le plus passionnant du manga originel, à savoir l'arc Shishio!
Ce second film, de 2014, nous replonge donc dans l'univers de la saga, faisant suite aux événements du premier, on y retrouve tous les personnages déjà introduits, et nous entraînera dans la lutte contre le redoutable et malsain Shishio...on y suivra le début de l'affrontement jusqu'à la tentative d'incendie de Kyoto (d'où le titre: Kyoto Inferno) dans un film de 2h20, prenant de bout en bout!


L'ère Meiji n'est pas acceptée par tous depuis le renversement du Shogunat, et alors que Kenshin et ses amis vivent désormais paisiblement, un ancien assassin, désormais à la tête d'une armée, souhaite renverser ce nouveau gouvernement! Mais cet assassin Makoto Shishio, n'est pas n'importe qui, puisqu'il fut le successeur de Kenshin lorsque ce dernier prit la décision de quitter le champ de bataille et d’arrêter de tuer!
Le ministre de l'Intérieur, un ancien camarade de Kenshin, fait appel à lui pour l'aider à vaincre Shishio...mais ce dernier, outre sa milice nombreuse et puissante, est accompagné par dix sabreurs exceptionnels lui servant de garde rapprochée!
Alors que Kenshin est en route vers Kyoto pour affronter Shishio, un certain Aoshi Shinomori, aveuglé par la vengeance, entre en scène pour affronter et tuer notre héros! Les adversaires se multiplient, et l'aide de ses compagnons ne sera pas de trop!


Après un premier film plus que réussi, malgré quelques raccourcis, l'attente pour ce second opus était amplement justifiée, d'autant qu'il s'agit là de l'adaptation de la partie la plus passionnante du manga! Et avant d'entamer le visionnage du film, il est bon de savoir que le film n'apporte pas de conclusion, il s'agit là d'un diptyque qui ne se terminera qu'à l'issue du troisième film!
Maintenant que le décor est posé, on peut se jeter sur ce film!



On retrouve tous les personnages qu'on avait laissés dans le premier, tout le casting répond présent, pas de changement de visage, et c'est très bien ainsi!
Rapidement le décor est posé, et Shishio introduit...et presque tout le film ne sera qu'une longue montée en pression jusqu'à la confrontation...qui ne viendra pas... On pourrait donc trouver quelques longueurs dans le film, d'autant qu'il fait tout de même 2h20, ce qui n'est pas rien, à ce niveau on pourrait mentionner quelques faiblesses et quelques maladresses dans la mise en scène et le montage, mais rien de choquant non plus, d'autant que régulièrement le film est ponctué de séquences d'action, toutes remarquablement mises en scènes et chorégraphiées magistralement!


Comme pour le premier, il y a deux façons d'aborder le film: soit on connaît le manga et on cherche les points communs et les différences, soit on ne le connaît et on se contente de découvrir ce qui nous est proposé sans nous prendre la tête plus que ça! Connaissant le manga je ne suis donc pas partial, mais l'ensemble est suffisamment rythmé et bien construit pour tenir en haleine un néophyte. Bien entendu il est tout de même préférable d'avoir vu le premier afin d'être familiarisé avec les personnages!

Pour ceux qui connaissent le manga, il est possible de tiquer à plusieurs reprises, notamment sur la longue absence de Sanosuke qui ne rencontre pas Anji et n'apprend pas sa fameuse technique, reste à voir ce que cela donnera dans le troisième film.
Mais la principale différence, qui viendrait presque déséquilibrer le film, c'est l'introduction tardive de Aoshi, personnage clé qui en plus de posséder une classe folle (un peu moins dans le film), est essentiel à la construction du récit! Pour le coup, le voir introduit si tardivement ferait presque désordre et il semble totalement hors propos, alors que tout tourne autour de Shishio!
A côté de ça, la trame est respectée, les personnages également, on les reconnaît sans peine, notamment les dix sabres, et cerise sur le gâteau, une surprise nous attend à la toute fin du film!


Au niveau des acteurs, on retrouve ceux du premier opus évidemment, avec un Takeru Sato toujours aussi convaincant dans le rôle du sabreur à la cicatrice en croix, Yosuke Eguchi est toujours aussi charismatique et campe parfaitement un Hajime Saito aussi froid qu'efficace et Munetaka Aoki en fait toujours des tonnes dans le rôle de Sanosuke! Parmi les personnages importants qu'on découvre, on trouve Yusuke Iseya (Casshern) qui interprète très convenablement Aoshi, bien ne ressemblant pas plus que cela au personnage, mais la véritable surprise étant de retrouver Tatsuya Fujiwara dans le rôle de Shishio! Masqué sous les bandages du tueur sanguinaire, le héros des Battle Royale et des Death Note (pour ne citer que les plus célèbres) a bien grandi et a affiné son jeu, il cesse désormais d'en faire des tonnes!



Donc globalement le film est bien interprété, avec des acteurs qui jouent un peu plus subtilement que la moyenne japonaise!
La seule ombre au tableau étant Ryosuke Miura dans le rôle de Cho des dix sabres: il cabotine à mort, en fait des tonnes et annihile pour le coup toute la tension dramatique de la scène se voulant épique l'opposant à Kenshin!
En ce qui concerne la VF, elle est très correcte et ne jure pas avec l'interprétation des acteurs!

L'ambiance est équivalente à celle du premier, c'est-à-dire qu'elle alterne quelques scènes légères et amusantes, avec d'autres plus fortes, voire épiques, le tout porté sur une musique absolument envoûtante qui contribue à nous plonger dans le film!
Le final est grandement réussi et nous offre une lutte dantesque opposant de nombreux figurants, le tout parfaitement filmé avec des séquences d'actions claires et lisibles!


Plus long que le premier, n'apportant pas de conclusion à son intrigue, ce second opus de la trilogie cinématographique de Kenshin se veut quelque peu moins accessible, mais l'ambiance est toujours là, le plaisir de retrouver les personnages également, et même sans connaître le manga on peut profiter de la fresque qui nous est offerte sans soucis!
Un très bon film qui ne se contente pas simplement d'être un intermédiaire ou une transition, malgré un arrière goût de longue introduction!

L'avis du chroniqueur
Erkael

Samedi, 26 November 2016
16 20







Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News