Test import - Jojo All Star Battle- Actus manga
actualité manga - news illustration

Jeux Video Test import - Jojo All Star Battle


Lundi, 06 January 2014 à 17h00

Vous n'êtes pas sans savoir que le jeu Jojo's Bizarre Adventure All Star Battle débarquera dans nos contrées au printemps. En attendant la sortie du jeu, nous vous proposons d'ores et déjà de le découvrir avec le test import écrit par Takato !




L’année 2013 fut véritablement l’année Jojo. Entre la nouvelle adaptation animée, la sortie chez Tonkam des parties 3 et 7 et le développement d’un jeu vidéo réunissant les personnages fétiches des 8 parties, les 25 ans de ce grand shônen se sont célébrés comme il se doit.

« Jojo’s Bizarre Adventure : All Star Battle » était un évènement attendu par les fans. Jeu vidéo destiné à la Playstation 3 développé par CyberConnect 2 et édité par Namco Bandai, le pari était de réunir nombre de personnages populaires des 8 parties à travers un jeu de baston qui respecterait l’ambiance du manga de Hirohiko Araki. Sorti le 29 Aout 2013 au Japon et attendu au printemps prochain en Europe, certains fans ont d’ores et déjà craqué pour ce jeu qui s’annonçait comme un phénomène. Les trailers nous ont donné la bave aux lèvres mais au final, le pari est-il tenu ?
Je jeu s’ouvre sur une séquence d’introduction jubilatoire pour le fan : les héros sont présentés, fidèles à eux-mêmes et exécutant des poses, laissant ensuite la place aux principaux antagonistes avant que les coups ne pleuvent, tout ceci sur une musique riche de trompettes, piano, pour une ambiance jazzy donnant à cette cinématique un côté décalé digne du shônen d’Araki. Le joueur est plus que jamais prêt à savourer le soft.




Le menu propose différents modes de jeu : Histoire, Campagne, Versus, Entraînement, ainsi que le traditionnel mode d’option et une section qui permet de dépenser les points obtenus pour acheter des suppléments en tout genre allant de la galerie d’image aux cris de guerre et citations cultes de l’ensemble des personnages présents dans le jeu. WRYYY, vous avez dit WRYYY ? Sachez, oui, que le cri phare de Dio pourra être ré-écoutable à l’infini en le débloquant !

All Star Battle est un jeu qui proposait de nombreux arguments, le plus important étant la présence exhaustive des personnages clefs de la saga. Ainsi, on en attendait beaucoup du mode histoire qui a pour ambitieux rôle de reprendre les sept parties, ainsi que le début de la huitième. Le mode scénaristique prend ainsi cette forme : Le joueur sélectionne la partie de son choix et entame chaque scénario, découpé en plusieurs affrontements. Ces joutes reprennent l’ordre narratif des combat dans le manga, on découvre ainsi avec plaisir de nouveaux personnages au fur et à mesure, tout en sachant que c’est après rencontre avec ces combattants que ces derniers seront débloqués. Pour le fan, le plaisir est immense mais dès les premières parties, il existe un bémol : Les décors sont très peu variés, et ne sont pas plus d’un ou deux par partie. Le contexte scénaristique se retrouve quelque peu bafoué, et le joueur grince des dents tant les lieux de bataille se trouvent au final peu variés. Heureusement, pour renforcer la narration, chaque interstice de combat est ponctué d’un développement scénaristique textuel. Les introductions et conclusions de chaque saison du manga sont même narrées, par un narrateur d’une part, mais aussi par les différents comédiens incarnant les personnages. Et même si le joueur francophone ne comprend pas forcément ce qu’il se dit, on retrouve dans ces séquences audios l’ambiance des différentes parties. Mais petit à petit, un autre gros point faible figure dans le jeu : l’absence d’un trop grand nombre de personnages importants. Où sont Iggy, Vanilla Ice, Rohan Kishibe, Weather Report pour ne citer qu’eux ? Principalement, ce sont les protagonistes et antagonistes sont présents, ainsi que quelques alliés et autres ennemis. Mais nombre de fans se sentiront surement biaisés par l’absence de leurs figures fétiches. Décors peu variés, personnages peu nombreux… Les ambitions de ce mode histoire sont finalement trahies par ces deux grands défauts. Jojo’s Bizarre Adventure : All Star Battle, ne serait finalement pas le chef d’œuvre vidéo-ludique attendu par les fans ?




Le mode histoire décortique et l’ensemble des personnages débloqués, reste à savourer le mode Campagne et le mode Versus. Le premier permet de jouer en ligne et d’affronter des joueurs du monde entier, un moyen idéal pour partager son amour de Jojo à travers le monde en plus de mesurer ses capacités de manipulateur d’Onde ou de manieur de Stand. Le mode Versus, très simple, permet d’affrontement l’ordinateur ou un autre joueur local en choisissant ses combattants. Le standard d’un jeu de combat donc, mais parfaitement complémentaire au mode scénario.

Le mode Entraînement permet de perfectionner ses techniques, son style de jeu. Très classique, ce mode était néanmoins indispensable à All Star Battle et pour cause, la maniabilité n’est pas toujours très simple ! Oui, il est facile d’invoquer son Stand ou effectuer un enchaînement, mais certaines techniques ne sont pas simples à utiliser, en partie à cause de la lourdeur de certains personnages. Les combattants les plus fin seront légers et par conséquent facile à manipuler, mais les montagnes de muscle comme Jotaro ou les Hommes du Pilier donneront du fil à retordre. Il convient ainsi que d’entraînement durement pour maitriser toutes les ficelles du gameplay du jeu, globalement bien équilibré. Et simplement, ce mode entraînement est le moyen idéal d’exercer Star Platinum, The World, Gold Experience ou Stone Free. De quoi entendre des « Ora Ora Ora ! » ou « Muda Muda Muda ! » jusqu’à saturation !

La « Galerie » du jeu est immensément riche. Au cours du jeu, le joueur gagnera des points lui permettant d'acheter différents contenus pour prolonger le plaisir du jeu, et offrir une petite pause entre deux affrontements. CyberConnect 2 ne s'est pas montré avare en termes de contenus débloquables. Entre les silhouettes des différents combattants, les BGM du jeu et citations des personnages à écouter à l'infini, la galerie d'artworks à observer et les différents chapitres scénaristiques proposés à relire... On pourrait passer des heures dans ce simple mode bonus, et ce sans avoir forcément besoin de maîtriser la langue de nos amis du Pays du Soleil Levant !




L'un des gros points forts de ce soft, c'est bien le respect de la touche graphique de Hirohiko Araki. Il va sans dire que la modélisation des personnages est conforme au manga, de même pour les postures des combattants, prouvant le soin apporté à la question de la fidélité. Mais là où Namco Bandai a fait fort en terme d'adaptation de l'univers, c'est l'ambiance « bande dessinée » omniprésente. Cette ambiance, elle est d'abord marquée par la présence d'onomatopées qui engendrent un grand dynamisme aux combats, mais aussi par les jets d'encre qui remplacent les jaillissements sanguinolents des personnages. Puis, les personnages peuvent naviguer d'une case à une autre, des illustrations issues de planches du manga peuvent être utilisées... Vraiment, les développeurs ont pris soin de caresser les fans dans le sens du poil en incluent tout un tas d'éléments rappelant l'œuvre graphique d'Araki, un plaisir qu'on aurait tort de bouder.
La musique est aussi un point fort du jeu tant les pistes musicales se marient parfaitement aux combats, accentuant la fureur de ces derniers, mais aussi avec l'univers de la série. Globalement, nous avons droit à des compositions très rock, endiablées, nerveuses, permettant au joueur de se plonger à corps et âme dans ce jeu de combat. En terme de fidélité à l'ambiance du manga, c'est bien l'opening qui se démarque le mieux, cette introduction arborant musicalement un style jazzy farfelu et bienvenu.

A défaut d'avoir, pour l'instant, une adaptation animée intégrale du manga (encore faut-il se pencher vers le marché de l'import mais là n'est pas la question), le fan peut profiter de l'ensemble des personnages doublés dans le jeu. Ce détail peut paraître anodin car la présence de voix dans un jeu vidéo est désormais chose classique, mais entendre pour la première fois les répliques cultes des 8 parties interprétées par des comédiens qui y mettent du cœur est un réel plaisir. Encore une fois, on ne se lasse pas des cris de guerre de Jotaro, Dio, Giorno, Buccellati, Jayro... Un vrai bonheur ! Notons d'ailleurs que les comédiens interprétant les rôles des héros des deux premières parties sont les mêmes que ceux de la nouvelle adaptation animée de 2012. Ainsi, All Star Battle a peut-être une intention de prédiction en attribuant d'ores et déjà des comédiens aux personnages des 8 parties, de manière officielle.




Graphismes
L'équipe de CyberConnect 2 a pris soin de respecter l'ambiance du manga à travers les graphismes du jeu. Bien sûr, le chara-design du soft est fidèle à celui du manga, mais les développeurs sont allés plus loin que ça en rendant un aspect bande-dessinée original et bien pensé. Les références multiples au manga, notamment grâce aux onomatopées jaillissant ci et là, sont la bienvenue et ne laissent pas de marbre le fan.

Bande son
La bande originale de Jojo's Bizarre Adventure : All Star Battle se compose d'une majorité de thèmes très rock et survolté, de telle manière à retranscrire le dynamisme des combats du manga. Si hors contexte de jeu, les composition sont anecdotiques, le rapport qu'elles entretiennent avec le soft est complémentaire, la musique rendant justice à la fureur des joutes. Du côté des doublages, ceux-ci sont convaincants tant les comédiens se donnent à fond en s'appropriant correctement les protagonistes. Et que ce soit les musiques ou les répliques cultes, le mode « Gallery » nous permet de réécouter toutes ces sonorités à l'infini, depuis notre console, pour peu que le joueur ait débloqué tout le contenu additionnel.

Durée de vie
Par définition, un jeu de combat n'offre pas une durée de vie très importante, du moins si on se focalise uniquement sur le mode histoire. Néanmoins, celui-ci adaptant chacune des 8 parties de manière partielle, nous avons droit à un mode scénario plus long qu'à l'accoutumée, nous permettant de revivre les batailles phares du manga d'Araki. Mais pour le joueur qui aime les défis et affronter d'autres combattants, ou encore celui qui aime découvrir toutes les subtilités du jeu et débloquer tout le contenu additionnel, ce Jojo offre de longues heures de jeu.

Scénario
Le mode histoire de All Star Battle nous permet de revivre certains axes des 8 parties du manga. L'absence de nombreux personnages ampute chaque scénario de nombreux fragments de l'histoire, ce qui a de quoi décevoir les fans. Néanmoins, l'essentiel est présent, et combats finaux de chaque partie ne manquent pas d'intensité. En guise de transition entre deux duels, l'histoire est expliquée, oralement ou non, afin que même celui qui n'aurait pas touché au format papier saisisse le lien entre deux batailles. Scénaristiquement, la déception est là, mais retranscrire chaque morceau des 8 parties aurait été un travail colossal et aurait abouti à un mode histoire beaucoup trop dense.

Jouabilité
Le gameplay du jeu s'appuie sur l'activation ou non des Stand, peu de personnages utilisant l'Onde au final. La maniabilité d'un combattant dépend de sa corpulence, les masses de muscles comme les Hommes du Pilier ou Jotaro auront ainsi tendance à se déplacer plus lentement. Le gameplay de All Star Battle est rempli de subtilités tant chaque personnage à ses particularités. Sans dire que la prise en main est difficile, c'est au joueur d'essayer chacun des personnages et voir quel style de jeu le met le plus à l'aise.

En résumé
Adapter les 8 parties de Jojo's Bizarre Adventure à travers un jeu de baston était un parti risqué, et les fans attendaient le soft au tournant, désireux d'obtenir un jeu fidèle au shônen d'Araki. Le bilan est très bon : Présence des personnages phares disposant d'une panoplie de techniques fidèles au manga, univers graphique bien pensé, présence des 8 parties du manga, contenus débloquables importants, références à tout va au manga... All Star Battle a de quoi séduire les fans, mais on reprochera au jeu la présence de peu de personnages au final, et le grand nombre d'absents a des répercussions sur le mode histoire qui propose des scénarios incomplet. Espérons alors que All Star Battle soit un premier essai qui donnera lieu à une suite plus riche en terme de casting de héros !

16/20
  
L'avis du chroniqueur
Takato

Lundi, 06 January 2014
16 20




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
Dim12

De Dim12 [4878], le 07 January 2014 à 19h17

J'aime bien les graphismes !

Txeng

De Txeng [2107], le 06 January 2014 à 21h41

Je le veux :D

misae

De misae [1067], le 06 January 2014 à 20h47

Ouais, enfin, il y a autre chose à faire que de la campagne dans le jeu.

raitto

De raitto [2008], le 06 January 2014 à 20h05

C'est clair que ce n'est pas aussi abusif que les DLC mais ça fait quand même un peu ch*** de devoir attendre pour jouer à un jeu qu'on a payer plein pot, on n'est pas sur Facebook non plus.

Noutish2

De Noutish2, le 06 January 2014 à 18h29

Peu de persos ? 33 + 8 dlc = 41.
Je trouve ça plus qu'honnorable pour le 1er jeu d'une nouvelle licence et même pour un jeu de combat tout court !
Les persos sont variés et seul un indispensable manque à l'apel selon moi (Diego Brando.)


Alors oui il pourrait y en avoir plus mais pour une premiere, c'est très bien je trouve !

Le systeme de "pay to play" tant décrié s'en est pris plein la gueule pour pas grand chose d'après moi.

Déjà, depuis la toute 1ere mise à jour, le systeme n'était pas contraignant. Rapellons que celui ci ne concerne qu'un seul et unique mode de jeu. Il permet de débloquer des costumes, des insultes et autres...
Ce que je trouve grotesque c'est que tout le monde s'insurge alors que personne n'aurait rien dit si on avait refilé les costumes en dlc.


Là, t'as le choix. soit tu payes pour tout avoir tout de suite, soit tu joues et patiente un peu pour pouvoir tout débloquer gratuitement.

Perso, j'ai tout débloqué sans dépenser un centime et en plus, je m'y suis amusé comme un petit fou !

Honetement j'ai trouvé le jeu vraiment super. Pas seulment en tant que fan de Jojo mais aussi en amateur de jeux de combats !


Combien de jeux à licence sont des grosses merdes parce que les programeurs s'en foutent, ils vont en vendre des caisses ?

Là, nous avons un bon jeu de combat, avec un bon gamplay, beau graphiquement, respectant parfaitement bien l'univers de la série.

Ca n'est pas seulement un bon jeu à licence, c'est surtout un bon jeu tout court.

misae

De misae [1067], le 06 January 2014 à 18h14

Hmm ? Il ne faut absolument pas payer pour jouer au mode campagne.

Koiwai

De Koiwai [12151], le 06 January 2014 à 18h05

Ca me confirme mon envie de l'acheter, il a l'air de bien exploiter l'univers de Jojo !

raitto

De raitto [2008], le 06 January 2014 à 17h51

Qu'en est il du mode campagne et de son "pay to play"?

Sinon c'est un bon test, le jeu donne quand même bien envie.

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News