actualité manga - news illustration

Manga Résumé sur l'état du marché du manga en France


Jeudi, 14 November 2013 - Source :Ipsos Edistat Pika

Suite à notre rencontre avec les éditions Pika la semaine dernière, nous avons eu entre les mains les derniers chiffres sur l'état du marché du manga en France.

Ainsi c'est sans surprise que depuis 2011 le secteur est en baisse avec une diminution d'environ 9%, due en grande partie à la crise économique que nous subissons depuis quelques temps, mais aussi semble-t-il à l'expansion du scantrad. On ne reviendra pas sur ce sujet délicat aujourd'hui...




Selon les dernières données par Ipsos, le top 5 éditeurs couronne dans l'ordre : Glénat avec 27,5%, suivi de Pika avec 16,8% qui vole la place (à ce jour) à Kana avec 16,7% (cette 3ème place est en grande partie due à la sortie de Naruto), quatrième et loin derrière on retrouve Kurokawa et Ki-oon qui se battent au coude à coude avec tous les deux 7.5 % de parts de marché.

 


Sans surprise aussi, les 3 séries qui se vendent le plus sont : One Piece (+ de 198 700 exemplaires du tome 1 à la fin aout) , Naruto ( + 197 500 exemplaires du tome 1 à la fin aout) et Fairy Tail (+ 192 700 exemplaires du tome 1 à la fin aout), qui est en nette progression depuis plus de deux ans sans doute à cause du rythme de parution plus lent de son concurrent direct Naruto (Source Edistat). (voir nos news régulières sur les meilleures ventes).

La tendance actuelle pour contrebalancer cette baisse, est donc de recruter en toute logique de nouveaux lecteurs, comme nous l'a confié Alain Khan, avec comme exemple la création en 2013 de leur collection Manga Disney destinés aux très jeunes lecteurs.
Pika n'est d'ailleurs pas le seul, puisque d'autres éditeurs se sont déjà essayés à ce lectorat.

Dans la même idée, d'autres ont ouvert leur catalogue à un public à l'inverse plus âgé et mature en développant des collections adultes et cette tendance ne semble pas prête à s’arrêter en si bon chemin...




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Le scantrad il y en a toujours eu, c'est juste le mot pour mettre le feu aux poudres et ce n'est pas le sujet. Perso je déteste lire sur un écran au-delà des quelques pages de previews mis en ligne par les éditeurs qui permettent de se faire une première idée d'une série.

 

Le vrai soucis vient plus d'éléments comme :

-manque d'arrivée de gros blockbuster, les "gros" sont toujours Onje Piece, Naruto... rien de neuf à l'horizon

-manque de qualité d'édition (Pika si tu m'entends...) avec pages mélangées et surtout fautes d'orthographe de plus en plus présentes

-manque de visibilité sur une série car on est jamais sûr de voir la fin de quelque chose d'original pour raison économique. Perso sur certaines séries j'attends que la publication soit finie en France pour acheter tout d'un coup et être sûre d'avoir la fin (et une fin jugée pas trop mal par les lecteurs), sinon tant pis je passe à autre chose plutôt d'avoir une demi-série dans ma bibliothèque

 

Au-delà de la crise, il faut voir aussi l'état du marché où le nombre de titre commence malheureusement à primer sur la qualité...

Courage aux éditeurs, en particulier à ceux qui se défoncent pour nous amener des titres excellents et originaux (Kurokawa et Silver Spoon si tu m'entends...^^) !

Sakura

De Sakura [980], le 19 November 2013 à 19h23

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

+1 Tehanu =)

Raitei

De Raitei [329], le 18 November 2013 à 10h01

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Tous ces gens qui, dès qu'ils voient le mot "scantrad" et "éditeurs" dans une même news, se mettent à raconter leur vie pour se défendre, comme s'ils se sentaient directement visés, et font de leur cas personnel des généralités.^^

 

Il n'empêche que la news trolle un peu, et aurait gagné à être plus développée (parce que pour le coup, ce n'était même pas un "résumé", juste des lieux communs entendus de nombreuses fois auparavant, depuis des années).

Parmi les problèmes rencontrés, il y a aussi la crise, l'augmentation du prix du manga, les lecteurs qui lâchent l'affaire, le manque de renouvellement du lectorat et leur faible pouvoir d'achat de son coeur de cible, la lassitude, les arrêts de commercialisation, la mauvaise image du manga (véhiculée davantage par les fans eux-mêmes et ils ne s'en rendent pas compte) qui empêche de conquérir un nouveau public, beaucoup de clones de séries (dans tous les genres), le peu de visibilité dans les librairies en dehors des gros blockbusters, le fait que les gens ne prennent pas l'habitude de commander à leur libraire quand ils ne trouvent pas le titre qu'ils cherchent en magasin... Le scantrad n'est qu'une partie du problème, mais évidemment, c'est plus facile de détourner l'attention en pointant un bouc émissaire tout désigné, du fait de son illégalité (c'est un argument irréfutable), plutôt que d'aborder le problème dans son ensemble. Défendre le scantrad à ce point de nos jours est ridicule en soi, vu qu'on a beaucoup de choix, mais le considérer comme la source de tous les maux ne me paraît pas très judicieux et n'explique pas tout non plus. 

Tehanu

De Tehanu [197], le 18 November 2013 à 08h14

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Perso j'utilise le scan trad:

-pour les mangas non édités en anglais ou français. (je me procure parfois certaines série par import quand j'ai l'argent pour)

- pour les séries que j'ai déjà, généralement en cas de cliffhanger. Ce qui ne m'empêche pas d'acheter les tomes après.

- pour les séries qui ne sont plus produites en france et dont il me manque un tome (seule occurence ça a été Blame! car il me manquait le numéro 9)

Généralement je regarde les avis concernant les séries que j'achète, l'auteur, le résumé. Les scans je les évite afin de pas trop me spoiler.

Genre de série que j'ai lu en Scan: FrankenFran, j'ai cette série (suffit de voir ma bibliothèque, elle est mise à jour à chaque achat) mais avec mon niveau actuel de japonais je suis forcé d'utiliser les scans pour tout comprendre.

Il m'arrive de lire une série en scan puis de l'acheter quand elle sort en france, c'est le cas de Sankarea, que j'ai commencé à lire bien avant que ce soit annoncé en france.

à part ça je fais avec mon budget pour mettre à jour ma collection de bouquins.

Et si ça vous plait pas vous pouvez vous assoir sur un cactus, moi j'essaie au moins de rester honnête.

Ps: à quand une édition française de frankenfran et Nozo X kimi? c'est des super séries, c'est honteux qu'on ne les vois pas dans les pays européen (bon ok frankenfran est édité en allemagne mais moi l'allemand je ne peux pas le lire)

Likhos

De Likhos [171], le 17 November 2013 à 22h58

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je me permets de donner mon avis.

Déjà, je pense pas que le gros problème soient les scantrads. D'abord parce que la pluspart joue le jeu, proposent des scans de grosse série tel que Fairy Tail, One piece & autre, mais supprime les tomes déjà sortis. Les "petites" séries aussi sont supprimée lorsqu'elles sont licenciée (Prenons l'exemple d'Haru Ride, rien qu'à l'annonce, ils ont supprimer les scans sauf le chapitre 1).

Ensuite, je pense que toute personne qui aime réellement une série désire ressentir le papier sous son doigt, et tenir quelque chose du bout des doigts. Personnellement, je n'aime pas trop lire des scans justement à cause de ça (j'ai 16 ans, donc,on va pas dire que je fais vieu jeu...Mes amies aussi me le disent)

Le fait est que le manga sont cher. Tout les manga que j'achète coutent minimum 7euros. Sachant que chaque mois quand tout va bien, j'ai droit à 50 euro, si on retire le prix de mon repas chaque jour à l'école, j'arrive facilement à 20 euro. Avec 20 euro, je ne peux me payer que 2 manga de 7 euros. Ce qui fait que je prend du retard sur les séries, et pour en commencer,c'est plus difficile. 

Ensuite, les histoires se ressemble souvent. Si par exemple un shojo se veut original, il finit par devenir une histoire avec une héroine comme les autres (cf.Switch Girl) Les shonen varient un peu plus, mais c'est souvent la même rengaine: vie paisible =>Element perturbateur => je me rend compte que je suis faible => Je gagne en puissance et je rétame le boss de fin=> vie paisible => etc. Les seinens, sont des histoires plus variée. On peut aller de l'histoire unitile comme K-On a un manga plus gore en passant par du loli. Quoique. 

 

En tout cas, je soutiens Kurokawa! J'aime beaucoup leur travail, ils essayent de proposé des séries originales que peu de gens connaissent (en ometant Soul Eater & Magi maintenant, mais qui avant n'était pas connu). De plus, ils sont vachement sympa & receptif au critique ^^

J'aime bien aussi le travail de Ki-oon & de doki-doki! Je les soutiendrais souvent ceux là!

Chewy

De Chewy [161], le 17 November 2013 à 22h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Gin (et à de nombreux autres avant) : il y a un truc que j'ai du mal à capter : vous pensez vraiment que c'est légitime de lire en scantrad pour savoir si vous allez acheter ou pas ? Ca peut passer si on ne lit que 1 ou 2 chapitres, c'est comme une preview qui ne dit pas son nom. Par contre, beaucoup ne se contentent pas de ça et ça déborde souvent sur 1 voire quelques tomes. A ce que je sache, on ne lit pas un bouquin en entier avant de se décider à l'acheter, on ne finit pas un jeu vidéo avant de l'acheter ; pour se décider on regarde les avis d'autres acheteurs, on feuillette, on regarde des previews. Lire en scantrad pour savoir si on va acheter, c'est dire noir sur blanc "je lis ce que t'as fait, je te paye si ça m'a plu", c'est juste toxique. C'est comme appliquer la double peine à un auteur moyen : d'une part il n'arrivera pas à se constituer une forte audience, mais en plus, ceux qui l'auront lu refuseront de le payer parce que "ça n'a pas valu le coup".

Il faut croire que de nos jours, la plupart de ceux qui se disent fans de mangas n'ont de considération que pour le manga en tant que produit achevé, en méprisant toute l'organisation qu'il y a derrière, de(s) l'auteur(s) aux éditeurs. Et c'est ce que je reproche au scantrad, il a brisé une frontière : il n'y a plus tant de différences entre un "fan" de mangas et un consommateur de Pepitos, à part que le consommateur de Pepito sera obligé d'acheter son paquet avant de se faire rembourser s'il n'est pas satisfait.

 

Enfin, juste comme ça, c'est plutôt amusant de voir des gens se plaindre dans le même post du manque de diversité et que les éditeurs ne font pas d'études pour licencier les bonnes séries. Si on se basait sur ce qui se vend pour choisir les licences, on perdrait en diversité ; si on se concentrait sur des oeuvres originales, on créerait pas mal de fours commerciaux. Ce n'est pas parce qu'une oeuvre est peu originale qu'elle ne marche pas, au contraire (Buster Keel a beau être décrié, il s'est plutôt bien vendu). Amanchu! et Barakamon ne sont pas des "mauvais" (si ce mot a un sens) titres, pourtant c'est les séries les plus en difficulté de Ki-Oon, ce sont des genres qui ne se vendent pas. Est ce pour autant qu'elles n'ont pas leur place en librairie ? Bref, vous reprochez aux éditeurs de tout mettre sur le dos du scantrad, mais vous, vous mettez tout sur le dos des éditeurs avec des arguments parfois très hyperboliques. Il faut parfois savoir se détacher de son point de vue réduit de consommateur pour pouvoir concevoir un problème avec une approche crédible.

Crocomo

De Crocomo [649], le 17 November 2013 à 11h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je suis d'accord que les lecteurs de scantrad cassent un petit peu le marché du manga mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac .Par exemple je lis des scantrads seulement pour savoir si je vais acheter une série ou non .Et puis si les éditeurs ne sortaient pas autant de mauvais mangas cela se passerait autrement .

Gin

De Gin [193], le 17 November 2013 à 09h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Personnellement mes critères d'achat sont dictés par la qualité mais aussi (et malheureusement) à cause de mauvaises expériences, sur l'état de l'avancement de la série au Japon (merci manga-news !!). Ensuite il y a le prix par rapport au nombre de séries que je suis en parallèle. Je trouve qu'il y a moins de titres intéressants qui sortent comparativement au moment où les mangas ont commencé à se démocratiser en France. Trop de Yaoi/Yuri à peine digne du niveau de niaiseries d'une TV novelas, trop de shojo sur-colorés-acidulés-kawaïi qui ne servent à rien. J'ai des shojo, shonen, seinen et yaoi/yuri, mais rien à voir avec la majorité de ce qui sort aujourd'hui. J'ai vu en quelques années les rayons de ma librairie spécialisée préférée et de la FNAC devenir un véritable bazar n'importekoitesque de titres médiocres. Je pense que les éditeurs devraient redevenir plus authentiques et uniques et moins commerciaux à tout prix. Le manga est à la base un produit fast-read au Japon. En France il devient quasiment un produit de luxe avec des réédition collector multiples pour certaines séries quand d'autres ne voient jamais le jour. Je pense à une ancienne série comme Ranma 1/2 qui, malgré les fans qu'elle fédère attends tjs sa réédition en sens de lecture original et aux one shot de l'auteur que Tonkam avaient commencé à éditer pour ensuite s'arrêter. Je pense aussi sur un autre registre à l'engoument pour les auteurs "bankable" comme Clamp qui aujourd'hui n'est plus un studio fiable et peine à finir ses titres. Méritent-ils encore notre confiance ?

La diversité et la découverte d'une époque ont fait place à une certaine uniformité et à un anonymat flou. Je privilégie les séries courtes et/ou terminées et si possible, la NOU-VEAU-TE.

Le débat est quasi similaire avec les anime dont les coffrets sont chers, parfois inutilement protéinés et dont je préfère m'assurer illégalement de la qualité en DDL avec de faire chauffer ma CB.

Mokochan

De Mokochan [105], le 16 November 2013 à 13h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@Ombraron : On peut prendre aussi le cas inverse de la personne qui lit des scantrad et qui ne va pas acheter le manga parce que justement elle l'a déjà lu (déjà vu à maintes reprises). La rapidité de sortie, la qualité de traduction (LAUL) voir même le prix sont de faux pretexte pour ne pas passer à la caisse, et c'est normal vu qu'il est impossible de lutter contre du tout gratuit.

 

Si on voulait généraliser, on pourrait même dire que ceux qui lisent du fantrad participe à l'ascension des block-buster en France d'un côté, car il faut bien se donner bonne conscience quand même en achetant un truc ou deux pour se prétendre fan, et de l'autre nuisent aux titres un peu moins hype, parce que finalement on ne peut pas tout acheter.

 

Où est le respect du travail de l'auteur au final ? 

ney

De ney [1517], le 16 November 2013 à 11h56

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

bestshikamaru: alors on connaît les même chiffres, tous les lecteurs de scantrad que je connais ( et j'en connais pas mal) achète. Personellement, j'achète moins à cause du prix, c'est une réalité. Mais pour nuancer je tiens a faire a remarquer que la pluspart des problèmes soulevés contrés les éditeurs français sont en faite du à la mentalité de l'éditeur japonais. Enfin, pour reprendre l'exemple de kenichi, pris par l'éditeur dans le dernier débat en date, il a cité le classement d'un site non pas français mais anglais, sans que sa choque réellement quelqu'un et en plus il a connu le classement par semaine avec le classement générale ou kenichi n'arrive pas 5eme.
Ombraron

De Ombraron, le 16 November 2013 à 01h26

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Toute façon vu que dans ce monde chacun pense à soi avant tout, on va pas pouvoir faire grand chose à mon avis :/ !

CactusVira

De CactusVira [998], le 15 November 2013 à 23h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

interessant tout cela

Cobra

De Cobra [2971], le 15 November 2013 à 21h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Juste un dernier message pour préciser un peu (mon troll précédent mis à part) : je reprends le fait que la majorité ici sont sincère et lisent des choses pour découvrir, mais en pourcentage globale, vous ne représentez que 10% à 15% des gens qui lisent du scantrad ! Le problème restent qu'il faut jouer le jeu et peu de personne le font dans ces temps difficiles (et par flême et/ou radinerie aussi) ! Il faut ouvrir les yeux et accepter le fait que le scantrad fait du mal à cette industrie tout comme Panini ! (oups je voulais dire "mauvais éditeurs"), prix excecif (quoi que, quand ya la qualité ...! ça et l'inflation... si si ca existe pas que pour nous mais pour les éditeurs aussi !). Bref plein de causes mais le fait est que le scantrad en fait partie.

bestShikamaru

De bestShikamaru [1169], le 15 November 2013 à 16h40

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je tiens à dire que j'ai un profond respect pour les éditeurs français qui contribuent à la promotion d'une si belle culture en France. Mais il me tient un coeur de préciser que le Scantrad n'est en aucun cas la cause de cette perte de vitesse. Il faut voir tout cela comme un tout. C'est facile de chercher un bouc émissaire pour éviter les vrais problèmes mais tout ce qui est traductions pirates subsistera toujours que ce soit dans les séries TV ou films. Il faut s'y faire.

Maintenant ce fantasme du 'scantrad qui est le mal absolu' est un faux débat. Sans parler des grosses industries du scantrad qui traduisent les blockbusters et qui ne jouent pas le jeu, le scantrad est lui aussi en perte de vitesse. Pour connaître ce monde là je peux vous dire que de nombreuses teams ferment ou n'arrivent pas à voir un rythme régulier. Quand bien même les éditeurs obtiennent gain de cause, il suffit de se rabattre sur une autre langue pour lire les scans.

Dans un marché qui manquent cruellement de visibilité à cause du nombre de mangas proposés et du  côté répétitif et cliché de certains genre on a de plus en plus de mal à acheter. On ajoute à cela la crise et le manque d'envie de dépenser son argent dans n'importe quoi. On ajoute le marché de l'occasion qui est une solution pour les clients et non pour les éditeurs. On ajoute à cela l'envie de ne pas avoir non plus une maison remplie de mangas. (il est facile de dépasser la barre des 500), on obtient un bon nombre de freins à l'achat. Alors le scantrad en est-il la principal cause ? NON, par contre il permet de selectionner des séries et d'alimenter sa passion.

Raitei

De Raitei [329], le 15 November 2013 à 16h17

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

tu m'étonnes que ça devient cher et en effet pas de surprise sur les séries qui se vendent le plus car se sont tout simplement des chef d'oeuvres qui cartonnent :)

 

 


 

anemone

De anemone [5064], le 15 November 2013 à 14h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ah le fameux débat sur le scantrad! je l'ai déja dit sur ce site et je le redis, le scantrad m'a permis de découvrir des séries et de les acheter ce que je n'aurais jamais fait sans. Je ne compte plus les séries que j'achète grâce au scantrad justement. Je ne lis que des scans d'oeuvres pas encore sorties en france et naturellement si une oeuvre meplait et devient disponible je l'achète et arrête de lire les scans.  Il y a des séries que je n'aurais même pas feulleté en librairie et je serais passée à coté de beaucoup de choses. Maintenant, je ne dis pas que le scantrad c'est tout beau, tout joli mais il est indéniable que c'est aussi qualque chose qui mene bien souvent à l'achat et à favoriser la popularité d'un titre avant même sa sortie. Je pense que les éditeurs doivent arreter de penser que tous leurs maux découlent du scantrad. Comme souligné précedement il n'y a pas de communication avec le client et la diversité des titres proposés s'amenuise. De plus, des titres sont rapidement laissés à l'abandon parce que peu rentables. Je pense encore une fois à nodame cantabile dont pika a décidé de ne sortir que deux tomes par an (pour une série déja finie au japon!) ou comment enterrer une série. Pareil pour C+ sword and cornnet que j'avais commencé à lire en scans et que j'ai acheté à sa sortie mais qui n'a jamais eu en tout et pour tout que deux tomes sortis en france (meme si soleil a expliqué le pourquoi du comment j'en conviens). Une remarque pertinente a aussi été faite sur le shoujo, genre délaissé ces dernières années par les éditeurs avec des titres sans grande originalité (avec quelques pépites ça et là mais aucune pub pour les mettre en avant). Bien sur ne parlons pas du prix qui ne cesse d'augmenter et qui rend l'achat plus difficile. Bref les facteurs de la baisse des ventes sont nombreux et pour moi le scantrad n'est certainement pas la principale raison.

himeko

De himeko [1048], le 15 November 2013 à 13h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

heu..KAZE n'est pas dans le top 3. Tu m'étonnes, avec toutes les séries qui sont aux ralentis chez eux.

j'excuse un peu PIKA car il ont repris certaines de leur séries

Et comme beaucoup c'est le scantrad qui m'a fait découvrir certaines séries, je les achéte, mais c'est devenu tellement cher.

Yuminekoi

De Yuminekoi [1347], le 15 November 2013 à 11h22

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Les commentaires sont plus intéressants que l'article ^^;;

 

Perso je boycotte 2 des 3 plus gros (Kana et PIKA) pour les mêmes raisons: communication & service clientèle nuls, entre autres problèmes.

Et donc, comment j'achète mes séries? A l'étranger. Elle a bon dos la scantrad, mais maintenant qu'on a accès en un click (merci amazon) à des livres en toutes langues imaginables et que des plus en plus de lecteurs maîtrisent plus d'une langue, il serait stupide de se priver des éditions étrangères.

Yumemi

De Yumemi [3304], le 15 November 2013 à 10h59

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pour ma part je ne vais pas parler "au nom du marché" mais seulement en mon nom. Je ne sais donc pas pour les autres, mais en ce qui me concerne, si j'achète moins qu'avant, c'est d'une part parce qu'on ne sort plus grand chose d'intéressant à mon goût (toutes les "nouveautés" éditées en français se ressemblent alors que plein de titres intéressants continuent d'être publiés au Japon...) et d'une autre parce que j'en ai marre que les éditeurs (pas tous) ne me respectent pas en tant que lecteur: les arrêts de publication au milieu d'une série, les délais incroyables, les erreurs qu'ils ne corrigent jamais, les charcutages en tous genres de l'oeuvre originale, la sortie d'une seule série d'une saga qui en compte plusieurs et j'en passe. Généralement, je dirais: "ou on fait son travail convenablement, ou on laisse d'autres le faire", le problème c'est qu'ici il ne peut pas y avoir plusieurs éditeurs sur le même titre pour des raisons de licences, du coup obtenir une licence, ce n'est pas qu'une opportunité, c'est aussi une responsabilité qui engage à fournir un travail irréprochable mais très peu semblent être conscients de ça.

 

Bref, pour moi, un meilleur choix des séries et un meilleur travail arrangerait déjà pas mal les choses.

Detroa

De Detroa [426], le 15 November 2013 à 10h39

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@AntiScanTradResistance> J'ai cru voir un troll dans ton post, mais je sais pas bien où XD !

Je vois pas comment le sujet est arrivé au scantrad mais il y est, donc petit comme de ma part : "c'est bel et bien la faute du scantrad FIN DU DÉBAT". La majorité des lecteurs de scantrad n'achete pas de série (je fais un rapide tour de mes connaissance, ca doit donner du 90/10 à peu près je me mets dans les 10). Mais bon, il faut bien des excuses pour le toléré ! "les teams ne sont pas recontacter par les éditeurs" c'est faux, Kana avait contacté un gros site pour le faire fermer !

bestShikamaru

De bestShikamaru [1169], le 15 November 2013 à 09h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

c'est bel et bien la faute du scantrad FIN DU DÉBAT
AntiScanTradResistance

De AntiScanTradResistance, le 15 November 2013 à 07h54

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Déjà de une, pourquoi parler du scantrad ? Tout comme la crise, le scantrad à bon dos... On essaye encore une fois de noyer les erreurs que font les éditeurs français. 

Il n'y aurait pas de baisse si et seulement si, les éditeurs prendraient les bonnes séries. Si et seulement si, ils feraient des efforts pour s'approcher du scantrad et en venir à des accords (les teams ne mangent pas...), si et seulement si il respecterait une certaine ponctualité dans pas mal de série comme chez Pika où certaines mettent des lustres à sortir... 

Non, il faut voir les choses en face. Les éditeurs sont tout simplement mal organisé. "On ne regarde pas les séries qui fonctionnent en France avec le scantrad" qu'un éditeur à osé dire récemment. Ok, je veux bien vous croire mais dans ce cas là, c'est une terrible erreur...

Je connais certaines team de scantrad tout à fait ouverte aux négociations mais dès lors qu'une d'entre elle essaye de contacté un éditeur français, attention, aucune réponse...

Ce n'est pas le même domaine mais il suffit de voir Kazé et Kana avec ADN... Leurs différentes offres prouvent encore et toujours que l'étude de marché derrière est quasi inexistante. Cela ne m'étonnerais pas qu'avant chaque acquisition de manga, une étude en bonne et due forme ne soit pas réalisé. Je pense même que la plupart des mangas que nous voyons en France ne sont que pour la plupart, le résultat d'achat d'un lot de licence pour acquérir tel ou tel série.

N'oublions pas non plus l'augmentation du coût de la vie en France mais aussi, l'augmentation des prix de vente conseillé pour les livre eux-même.

Vlad03

De Vlad03, le 15 November 2013 à 02h45

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Un peu déçu de cette news, je m'attendais à avoir plus de chiffres :( Ces données là, j'ai l'impression de les avoir déjà lues dans un de vos dossiers de fin de l'année dernière (sur les classements des éditeurs justement)

C'est quand même drôle de voir jaser sur le scantrad même ici, vu que ça a été un thème très abordé ces derniers jours dans pas mal de podcasts, blogs ... Sans vouloir blâmer mes prédécesseurs, la plupart des propos tenus tiennent plus du dialogue de sourds : bien sûr certains achètent grâce au scantrad, bien sûr certains n'achètent pas à cause du scantrad, le principal c'est plus de savoir dans quelles mesures. Et, pour le coup, on manque vraiment de chiffres pour se faire une idée (qui à défaut d'être précise, pourra tout de même aider à saisir une tendance), bien peu d'entre nous connaissent les ordres de grandeur de tout ce qui se trame (en plus, même si on a quelques données sur les ventes en nombre de tomes, c'est le blackout quant au fric mis en jeu, celui obtenu grâce à telle licence, ou déboursé pour l'acquisition de telle licence par exemple. Bon, je présume que parler d'argent est toujours délicat et c'est bien dommage)

Le problème du scantrad est (du moins c'est ce que je veux croire) un problème intimement lié aux tendances : ce n'est pas tant ses effets immédiats qui me dérangent, mais plutôt le fait qu'il instaure un mode de consommation malsain. C'est plutôt amusant de se balader sur des forums et de se rendre compte que pour bon nombre de personnes, dépenser pour lire un manga est quelque chose d'inconcevable, voire de honteux ; qu'il est normal de "tester" une série longue pour finalement ne pas l'acheter car ça se dégrade au bout de X tomes etc.

Non pas qu'il soit impossible d'envisager une consommation scantrad/fansub "responsable", mais qu'il est bien plus probable qu'elle ne le soit justement pas.

Par contre, il y a un point qui m'étonne : ça ne risque pas d'être de plus en plus dur de trouver des titres pour recruter de nouveaux lecteurs parmi les plus jeunes alors que la production de mangas va vraisemblablement délaisser ce public vu qu'il y a de moins en moins de très jeunes au Japon ?

Crocomo

De Crocomo [649], le 14 November 2013 à 23h55

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Tu n'as pas totalement tort Cricri, perso je fais comme toi, j'ai beaucoup de manga grâce aux teams de scantrad et également plus de 400 mangas dans ma chambre mais le problème c'est qu'à mon avis les gens comme nous sommes une minorité (après j'espère me tromper mais ça métonnerait), je pense que la plupart achéte peu de mangas par rapport à leur consommation...

Nyuu69

De Nyuu69 [163], le 14 November 2013 à 21h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


n'importe quoi, je lis des scantrads et sa ne m'empeche pas d'acheter plusieurs tomes par mois . Grace au scantrad j'ai découvert des mangas et grace à eu aussi que j'achete maintenant c mnga

CRICRI76

De CRICRI76 [769], le 14 November 2013 à 21h20

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je n'ai pas trop à me plaindre personnellement, je consomme toujours autant de manga qu'avant...enfin je crois!^^

shiemi

De shiemi [2013], le 14 November 2013 à 21h20

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je m'attendais à beaucoup plus de perte aux vues des dires des éditeurs.

Merci d'avoir mis dans la news "semble-t-il" pour le scantrad. C'est comme le téléchargement illégal, c'est un faux problème. Une personne qui ne veut pas acheter, n'achétera pas.

Maintenant qui empeche un éditeur de mettre en ligne gratuitement la traduction d'un tome dès sa sortie ? L'éditeur pourrait le faire sur 2 3 tomes et arretaient pour le suite pour inciter peut etre les personnes à acheter la série. Cela commence avec les anime ex FMA ou Another. Série que j'ai vu et dont je vais me procurer pour Noel les dvd. Pour rappel, le même procès pour les films avaient été fait et se fait encore, alors que le cinéma augmente son CA. Un comble non ? surtout en temps de crise.

 

Maintenant la question que je me pose c'est -9% seulement le secteur du manga ? car si c'est le livre, il y a maintenant le développement des ebook.

Einah

De Einah [2833], le 14 November 2013 à 21h17

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je pense que les scantrad ne sont pas en grande partie responsables de la perte de vitesse des éditeurs. D'ailleurs, quand je vois ici écrit que les scantrad sont en prise de vitesse, j'aurais même plutôt tendance à être étonnée étant donné que je vois énormément de teams qui, en ce moment, sont en rad de traducteurs, cleaners et tout le tralala, et qui finissent même par fermer faute de "personnel" (eh oui, c'est la crise pour tout le monde ! Mais n'épiloguons pas) ; je pense que le principal problème des maisons d'édition, outre le fait que la crise a fait son petit bonhomme de chemin, est un manque EVIDENT de communication avec le lectorats. Malgré des prises d'initiative chez certaines éditeurs (notamment pour ceux qui comme Pika, Taïfu, Boy's Love IDP et j'en passe, qui ont un Facebook et/ou un Twitter pour rendre compte de l'avancé dans l'adaptation d'un bouquin, ou pour donner des nouvelles de telle ou telle série au Japon), il faut tout de même avouer que la communication reste tout de même très pauvre entre les éditeurs et leur lectorat. Je ne veux pas cracher sur un éditeur en particulier, mais quand on prend l'exemple de Kazé, à plusieurs reprises, des dates de publications ont été repoussé (non non, je ne parle pas du tout de la date de publication de Crimson Spell 4 qui est passée de début août à début septembre, puis début octobre, et enfin début décembre) sans la moindre explication, et c'est de ce genre d'informations dont le public a besoin. Laissé le client de côté n'est pas une stratégie commerciale très intelligente. Pour en revenir aux scantrad, je pense qu'en effet, certains éditeurs peuvent perdre de leur clientèle à un moment donné (si l'on prend une série aussi longue que One Piece, on peut comprendre qu'une personne qui commence n'ait pas forcément envie d'acheter tous les tomes d'un coup et se jette sur le scantrad ; et attention, j'ai bien dit "comprendre", pas "excuser"), mais au final, lire des scantrad permet aussi de se faire une idée sur ce que l'on va acheter (de cela découle le fait que j'apprécie plutôt aussi le système de preview, qui est vraiment top pour mettre l'eau à la bouche), et personnellement, je ne compte plus le nombre de fois où j'hésitais à acheter une série, ait jeté un coup d'œil sur les scans, et me suis précipitée chez mon libraire pour acheter la série (Private Teacher! par exemple, pour n'en citer qu'un parmi tant d'autres). Je pense aussi que les éditeurs devraient un peu plus mettre en avant leurs séries, comme peut le faire Ki-oon avec de grandes campagnes de pub dans le RER et métro par exemple (celle de Judge était magnifique !) ; des séries géniales comme Otaku Girls auraient mérité d'être mille fois plus mises en avant lors de leur sortie, car elles sont excellentes ! Pour résumé, je dirais qu'on a beau se plaindre de la crise, du scantrad et que, bien sûr, le marché du manga à tendance à stagner, une communication accrue avec le lectorat et un marketing pub un peu mieux géré ne ferait de mal à personne... et surtout pas aux éditeurs.

Nekketsu

De Nekketsu [1066], le 14 November 2013 à 21h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Courage Kurokawa et Ki-oon :'(Je préfère de loin leur travail à celui de ce top 3 >< ( doki doki aussi, j'espère que ça va pour eux aussi... )

Morphina

De Morphina [963], le 14 November 2013 à 21h13

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Glénat, je les aimes bien!  Mais Pika et Kana aux coudes à coudes comme ça j'aurais jamais penser ! Surtout que Pika est avant Kana....vraiment, j'aurais jamais devinée! Sûrement parce que j'ai pratiquement aucun Pika à part Fairy Tail... Bref Glénat et Kana ok c'est cool, mais Kurokawa est une maison d'édition qui mérite plus que seulement 7% et des poussières :P Aller gang, on encourage Kurokawa!! :) 

maddog

De maddog [2026], le 14 November 2013 à 20h30

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Et hop, ça dérive sur le sempiternel débat agrémenté de quelques "moi, je". Tout ce qu'on peut remarquer, c'est que la marché fonctionne essentiellement grâce à trois titres qui permettent aux éditeurs de sortir d'autres séries à côté qui ont très peu de chance de se retrouver dans le top.

Pas étonnant alors de voir que tout soit essentiellement basé sur les jeunes lecteurs, ce sont les futurs clients après tout. 

ney

De ney [1517], le 14 November 2013 à 20h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Personnellement, je déteste lire des scans, donc.. Je préfère avoir le livre en main et le ranger dans ma bibliothèque! x3
C'est une news intéressante, merci! Pas vraiment de surprise dans le classement.. 

Brianna

De Brianna [1608], le 14 November 2013 à 20h05

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Pas de surprise dans le classement, en même temps Glénat sort plein de séries accessibles à tous, plus que les deux autres. Pour ma part, Ki-Oon est ma favorite en ce moment. Je continue d'acheter des mangas car je préfère largement la sensation du manga en main plutôt que de les lire sur internet, avec de belles fautes parfois.

Bobmorlet

De Bobmorlet [4519], le 14 November 2013 à 19h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sans surprise en ce qui concerne les acteurs du marché et le marché enlui-même..

Cependant, concernant l'impct des scantrad sur les ventes, il est certes non négligeable, mais je pense qu'il serait idéal de créer un accord entreles éditeurs et les tradeurs

Ce qui est déja fait avec certaines teams, d'ailleurs..

GTMCD

De GTMCD [74], le 14 November 2013 à 19h45

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@ TheJonathanChan : Je ne suis pas d'accord avec toi. Effectivement, le scantrad "sauvage" est inadmissible, mais la plupart des teams françaises jouent le jeu (sauf pour les mega série comme One Piece ou Naruto). Toutefois, Internet est un espace vaste et rien n'empêche tel ou tel lecteur d'aller chercher ses scans dans une autre langue. Et là les éditeurs français ne peuvent rien faire.

C'est à eux de trouver des solutions pour retrouver le public qu'ils ont perdus.

Après, je trouve tout à fait inadmissible qu'une personne demande à lire une oeuvre licencié en scan intégralement car le manga "c tro cher". Les bibliothèques ou autres types de prêts existent.

Personellement, je lis des scans. J'ai découvert beaucoup de séries comme ça, mais ça ne vaudra jamais un vrai lire, c'est pourquoi j'achète tout ce qui m'a plu (et ce qui ne me plait pas, je ne lis plus en scan, donc...). Ayant une collection conséquente, j'estime qu'on peut très bien conjugué "lecture de scan" et "achat de série" sans porté préjudice à l'auteur ou aux éditeurs.

Maaya

De Maaya [103], le 14 November 2013 à 19h35

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sachant que je ne lis même pas les previews, tellement je trouve ça horrible & pénible de lire sur un écran d'ordi. Je vous parle pas des scans. Après je vois pas vraiment de solution à ce problème, car même s'ils attaquent les scans je continuerai d'acheter d'occaz' (1001 livres dans ma collec' moins de 10 achetés neuf). Surtout que l'occaz' maintenant c'est super rapide, les mangas sortent le mercredi, tu vas le samedi chez les libraires et tu les trouves entre 40 et 50 % de moins. Donc c'est même plus une patience de quelques mois mais de quelques jours.

CactusVira

De CactusVira [998], le 14 November 2013 à 19h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

e seul reproche que je pourrais faire c'est que oui y'a plus de sorties, mais ce sont tous dse clones de shone ou shojo déjà vu et revu ! un peu de diversité svp, c'est soit de l'ultra commercial ou du underground, le mix n'existe presque pas sur le marché français !

shunou

De shunou, le 14 November 2013 à 19h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est une nouvelle interessante. 

Fenris

De Fenris [2746], le 14 November 2013 à 18h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Personnellement j'achète toujours autant qu'auparavant voir plus donc si le marché baisse ce n'est pas de ma faute ;)

Personnellement en scantrad je ne lis que des mangas pas encore paru en France et si jamais ils viennent à être paru et que j'accroche à la série, je fonce directement chez mon éditeur!

En tout cas, le marché s'éfondre dans tous les secteurs malheureusement. Cependant, je trouve qu'avec tous les titres qu'on nous propose, les éditeurs ne vont pas si mal que ça ^^

yumebykira

De yumebykira [1664], le 14 November 2013 à 18h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

en fait le probleme c'est que les manga coutent vraiment cher (meme si j'achete tout mes mangas au lieu de lire les scantrad)

CamilleManga

De CamilleManga [555], le 14 November 2013 à 18h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Stop dire que les scantrad c'est bien les éditeurs ont raison !!! C'est pas leur faute qu'aux scantrad mais ils en sont en partis responsable. J'ai plein d'amis qui avant acheté des mangas et maintenant ne font que lire sur internet car c'est gratuit ! Ok les scantrad existent depuis 10 ans mais attends tu sais à quoi resemblait le scantrad y a 10 ans ? Il joueai le jeux et traduisé que des mangas non licencié en france mise à part les plus connu (one piece naruto, bleach, fairy tail). Maintenant le scantrad concernent tous les mangas. Prenons l'exemple type ken ichi ! Toujours dans le top 5 des mangas les plus lu en scantrad et pourtant regardez leur ventes. Kurokawa peine à rentabilisé et il y a même des rumeurs au sujet d'un arrêt de commercialisation. Les scantrad c'est bien que s'ils s'opposent pas aux éditeurs. Quand on leur dit stop il faut qu'ils arrêtent à point c'est tout. Stop aux scantrad sauvage ! Pareil pour le fansub. Des investisseurs font des efforts pour ouvrir le monde de l'anime aux gens comme J-one et tout ceux qu'on a c'est des insultes et un fansub sauvage. J'ai envie de dire merde quoi ! Soyez réaliste tout n'est pas gratuit dans la vie. On peut avoir une chaîne de simulcast en france et vous la détruisez directe.

TheJonathanChan

De TheJonathanChan [506], le 14 November 2013 à 18h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Hum... Aller je prend part et rajoute mon grain de sel :D

Ce que je vais dire sera peut-être comme d'un point de vue totalement subjectif et je risque de me faire passer pour l'avocat du diable mais les scantrads sont, je dirais, ce qui sauvent le marché du manga.

Les éditeurs ne font aucunes communications voir très restreintes et jusqu'à maintenant, le scantrad est le meilleur moyen de communications juste après les animes, je dirais même qu'ils se place devant la communications par la bouche à oreille qui lui est assez limité.

Par exemple, moi ma première série que j'ai acheté et qui m'a poussé a poursuivre une collection de manga est Bloody Cross que j'ai découvert en scan, puis ensuite Spice&Wolf que j'ai découvert lui en anime. Les éditeurs ont besoins des scantrads et c'est en parti grâce à eux qu'ils survivent, sauf qu'apparement ils sont un peu trop avare dès qu'il s'agit d'argent...

Ensuite sans vouloir faire du sale à qui que ce soit, les plus grands ennemies des éditeurs (ben oui, même s'il perdent légèrement un peu de profit à cause des scantrads, elle n'est pas la principal cause) sont les libraire qui rachète et revende les mangas d'occasion et surtout nous, les particulier (ironique n'est-ce pas ?).

Oui car quand on achète un manga d'occasion et qu'on croit bien faire en soutenant l'éditeur et le mangaka, bah en fait les éditeurs ne touche rien... ... :) .

Et la perte de profit vient de là, actuellement j'ai prévu de récupérer ce week-end chez un particulier la série entière de One Piece (67 tomes) en occasion pour un prix entre 150-200€ (je ne veux pas afficher le prix dont je l'ai acheté car je veux que ça soit privé) , ce qui fait une perte de plus de 400€ pour Glénat, j'ai églement acheté les 4 premier tomes de Bride Stories en occasion ce qui fait encore une perte de plus de 38€ pour Ki-oon, j'ai acheté Le Nouvel Angyo Onshi en occasion encore une fois et encore une perte de plus de 100€ pour Pika, etc ...

Sachant qu'on est des millier voirs des millions à pratiquer ces genres de transactions pour avoir un peu d'argent et acheter d'autre série ce qui peut engendre une perte de quelque millier voir million d'euro pour l'ensemble des éditeurs.

Donc c'est bien beau d'utiliser comme prétexte et de bouc émissaire les scantrads mais le jour où ils arriveront à bannir défénitivement les scan, qu'ils s'étonent pas s'ils ont encore plus de perte que de profit au fil des années.

RannimeV

De RannimeV [598], le 14 November 2013 à 18h47

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le scantrad a toujours existé et ca fait 10 ans que j'achète des mangas. Je lis des scantrads et dès que j'accroche j'achete la série (skip beat, love celeb, naruto et j'en passe...), si je n'accroche pas, j'arrête de lire le scantrad - donc perso je ne bousille pas le marché.

Ceux qui ont toujours été acheteur et collectionneur continueront de l'être! Par contre, comme beaucoup j'achete de plus en plus en occasion (et trouver des séries complètes à 2 ou3€ l'unité ça vaut le coup quand je vois qu'en ce moment je tappe sur du 7€ en moyenne). J'ai vendu également une partie de ma collection... Comme j'ai pu le lire dans d'autres commentaires, le marché actuel du manga cible beaucoup le jeune plublique, du coup ayant plus de 25 ans je ne trouve pas énormément de série me correspondant. Il y a 5 ans j'achetais plus de 10 mangas/mois et je dois être à 5 mangas/mois maintenant. Ayant également fait le tour des genres je deviens plus exigente!

Axe77

De Axe77, le 14 November 2013 à 18h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est intéressant.

La filiere livre est quand même une des filieres (si on s'en tient aux chiffres donnés)  qui se tient un peu au dessus du lot (comparé a certains secteurs).

Quand on sait que certains corps de metier enregistre une baisse de  -20% ....

akiko

De akiko [4862], le 14 November 2013 à 18h12

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Aah ! Enfin une news que j'attendais :)

Les scantrad tue le marché du manga... moi perso c'est grâce à ça que j'ai acheté les 3/4 de mes séries...

Le marché du manga est en baisse donc il faut augmenter les prix... Moi jvais vous dire, plus ils augmenteront leur prix plus j'achèterais en Occasion.

Après quand je vois Kaze qui augmente ses prix juste pour se rapprocher de la concurrence ou encore que les éditeurs augmente leur prix à cause de la TVA qui augmente et qui ne les baisse pas quand la TVA baisse sous pretexte que ça leur coûte de l'argent de refaire les codes barres de leurs manga, j'ai envi de dire bien fait pour eux si ils vendent moins.

 

Bon je dis ça pour le manga mais la BD c'est pas mieux, une BD Ducobu en vallait 8 en 2006 alors que maintenant ça en vaut plus de 10 pour le même contenu...

TheSpy22

De TheSpy22 [832], le 14 November 2013 à 18h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

tout a fait d'accord avec tous ce que tu as dit pfedac (bon sauf pour Moto Hagio que j'ai pas lu.....lisez plutôt GHOST SWEEPER MIKAMI les jeunes :p )

un nouvel article/études qui prendrais en compte les différents paramètres tel que sont l'âge des lecteurs, et quels est le budget pour chacunes de ces tranches d'âges serait intéressant.

Surtout qu'il y a de plus en plus de diffèrentes collections qui sortent.

 

blueseed28

De blueseed28 [304], le 14 November 2013 à 17h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il serait sans doute intéressant d'étudier aussi quelle est l'évolution de l'âge moyen du lectorat, et surtout quels sont les lecteurs qui dépensent le plus. Je fais partie des "vieilles" fans de manga, qui regardait le club Dorothée dans son enfance... toute son enfance. À l'adolescence, nous étions peu nombreux à acheter des mangas, le nombre de séries plus restreint, et le nombre d'éditeurs plus encore. Si ce lectorat est resté relativement fidèle à l'édition papier classique, il a néanmoins vieilli, et s'il acceptera de continuer à acheter les séries fleuves de son adolescence, il n'ira pas acheter, à presque 30 ans, toutes les nouvelles séries du Shônen Jump, mais ira râler de ne pas trouver en France les séries de niche qu'il a pû trouver sur internet et qu'il aimerait faire découvrir au jeune lectorat (lisez Moto Hagio les jeunes, c'est bon pour ce que vous avez :P). Le jeune lectorat a grandi avec Internet, un ordinateur dans la chambre, et maintenant, pour une partie d'ente eux, une tablette dans le sac à dos. L'intérêt du scantrad n'est pas que la gratuité, c'est aussi l'intérêt de la dématérialisation, c'est à dire exactement ce que n'aime pas l'ancien lectorat. Je ne sais pas par contre si c'est l'effet vieille bique, mais je trouve que la plupart des séries à destination des ados ne sont pas terribles... ouais, l'effet vieille bique...

La différence sur le lectorat plus âgé s'explique aussi par une diversification plus grande, tous les lecteurs de manga que j'ai connu ados répartissent maintenant leur budget sur les mangas, mais aussi les bandes dessinées européennes et les comics (sans compter les diminution parce que les loyers+les impôts+les voyages au Japon, même avec un bon boulot ça creuse). Ajoutez à cela que beaucoup d'entre nous découvrent des séries sur le net, et attendent plutôt de voir sortir ces séries que de commencer celles qu'ils n'ont jamais lu avant et dont ils ne connaissent pas la qualité sur le long terme. Parce que découvrir qu'au bout de 10 tomes D-gray man ce n'est pas fôlichon, ça fait un peu mal quand on pense au gaspillage d'argent que représente la revente de la série. Parce qu'en plus les vieilles biques veulent en avoir pour leur argent (c'est bien pour ça que Dynamic avait sorti un coffret collector d'Escaflowne à 80€, qui va acheter une série de 1995 à part les presque trentenaires?).

Pfedac

De Pfedac [257], le 14 November 2013 à 17h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Perso, je pense que la crise n'explique pas tout, pas plus que le scantrad (qui est toujours en tort dès qu'il y a un problème chez les éditeurs semble t-il).

 

Ainsi, la saturation du marché actuel pourrait également expliquer cette baisse : quand on a une accumulation d'oeuvres identiques ou, en tout cas, stéréotypés et sans originalité, eh bien on se rabat sur ce qui marche le mieux/ou ce qui présente une originalité.

Prenons l'exemple des "shôjos" : ce genre ne se renouvelle absolument pas depuis plusieurs années et les séries qui, au départ, paraissaient sympa, deviennent lassante car trop longue.

Du coup, personnellement, je ne lis pratiquement plus de shôjos. Seule exception récente : Joséphine Impératrice pour le sujet historique et parce que c'est Yumiko Igarashi.

Bref, tout ça pour dire que le plus important (en tout cas pour moi) c'est la qualité des oeuvres proposés et non pas la quantité. Et force est de constaté que depuis quelques années, on va sur la quantité avec des séries réalisés à la chaîne sur un même modèle commercial.

 

En outre, il serait bien que certains éditeurs arrête de se payer la tête des acheteurs (heureusement, ce n'est pas le cas pour tous).

Parce que quand je paie un bouquin 8€ pour me retrouver avec une édition... immonde (et je suis polie), je trouve que ce n'est pas normal. Je me suis fait avoir une fois sur une série de 7 tomes, depuis, je n'achètes plus chez cet éditeur.

Entre les noms qui changeaient d'un tome à l'autre, les fautes d'orthographe et de grammaire grossière, etc... Faut pas déconner.

 

J'ai énormément de manga chez moi (plus de 800) mais je ne suis pas un pigeon. Je respecte les éditeurs et leur travail à condition qu'ils me respectent en temps que lectrice et n'essaient pas de me faire passer un torchon pour un livre.

Maaya

De Maaya [103], le 14 November 2013 à 17h07

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Les 3 grands leaders du marché reste en place, à la nuance près que Pika vole de peu la deuxième place à Kana :P 

Concernant la baisse de l'achat du manga, je ne la pensais pas si frappante à vrai dire. Contrairement à certain vétérants dans le milieu, je ne collectionne des mangas que depuis un peu plus d'un an. 

La hausse des prix ne me choque absolument pas. Comme l'a dit un commentaire avant moi, on ne peut pas leur reprocher d'augmenter les prix pour pouvoir faire face à la crise. De plus, le prix la plupart des mangas se rapproche davantage des 5 euros que des 10. 

J'éviterais de me prononcer sur le scantrad ^^ au risque de déclencher un débat stérile... 

Rukia05

De Rukia05 [1723], le 14 November 2013 à 17h05

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Effectivement, la crise fait que les lecteurs font des choix, le scantrad malheureusement encourage aussi à ne pas acheter en ces temps de crise, c'est normal (un accès gratuit encourage à ne pas payer pour quelque chose qu'on aime).

Par contre, je ne suis pas d'accord sur les prix.

Avec un jeune ami, on discutait sur le fait que Naruto est cher maintenant pour lui.

 

J'ai alors cherché quel est le prix d'un Dragon Ball en euro constant depuis que je l'avais acheté en 1994.

Et j'ai été étonné de voir qu'en euro constant, un Dragon Ball à 40FF de 1994 correspond à 8.23€ de 2013. Donc en valeur absolue, le manga coûte moins cher dans le budget des acheteurs qu'il y a 20 ans.

 

Sauf qu'évidemment on est en temps de crise et chaque euro compte.

Dukyduke

De Dukyduke [74], le 14 November 2013 à 16h44

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

on peut pas se plaindre de la crise et reprocher aux éditeurs qui la subissent d'essayer de survivre en augmentant légèrement leurs prix

c'est vrai que c'est un sacré budget, mais moi qui en achète depuis 12 ans je commence aussi à diminuer le nombre de séries que j'achète.

A une époque pas si lointaine j'étais à 40 séries en parallèle...

Aujourd'hui je plafonne à 20, mais surtout parce que beaucoup de séries se sont terminées et que je suis plus exigeant qu'avant 

Notamment sur le fait que de nombreuses séries se ressemblent et donc n'apportent rien de neuf

Bref après le boom constaté il y a 4 ans, c'est normal qu'il y ait une baisse puis une stabilisation

enfin je crois qu'il y a pas mal de personnes qui ont rééquilibré leurs achats avec les bd franco belges et les comix

quand les mangas furent une mode nouvelle, les consommateurs avaient plus le réflexe

aujourd'hui ils sont moins surpris je pense, et c'est aussi mon cas

mais enfin je vois que le marché n'est pas non plus moribon ce qui est quand même positif, à condition évidemment que le scantrad ne fasse pas plus de mal

Osaka

De Osaka [316], le 14 November 2013 à 16h26

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Faut pas oublier que nous sommes en pleine crise et qu'ils trouvent quand même le moyen d'augmenter les prix... Elle est loin l'époque des mangas à 5€. Pas étonnant que ça ralentit, je me souviens qu'avant pour 20€ je pouvais avoir 4 mangas, aujourd'hui je ne peux en prendre que deux pour le même budget.

Le scantrad n'est donc pas totalement en cause, au contraire personnellement c'est grâce aux scantrad que j'ai pu découvrir des titres (genre One Piece, Naruto, Bleach, Eyeshield 21,...) qui constituent aujourd'hui ma bibliothèque. Quand ils verront que nous, simple consommateur, n'avons pas autant de pognons qu'eux, ça changera ptet^^

Ishini

De Ishini [45], le 14 November 2013 à 16h14

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

de toutes facon les jeunes ados ont aps un rond et sont a fond sur internet il ne faut pas s'ettonner si le scantrad se devellope.

la bonne politique reste de viser un public plus vieux (le fans de la premiere heure des naruto/one piece se font vieux) qui eux ont du boulot et donc de l'argent a dépenser pour leur passion. moi pour ma part je n'ai plus rien telechargé depuis que je travaille.

Pour ce qui est de viser un public plus jeune je pense que ca reste risqué. pour els tres jeunes enfants c'est au parents de faire le choix d'acheter ca pour leur enfants ca implique donc que les fans de la premiere heure soient suffisament vieux pour avoir eu des enfants ce qui est en partie vrai mais pas totalement l'avanir nous confirmera ou pas le succes de ce marché.

apres le tout est de bien cibler le public voulu. je vois encore pleins de seinen/shonen rangés dans les rayons shojo juste aprce q'un des personnages principaux est une fille -_-" on peut aussi citer fate/stay night qui n'a pas pas vraimetn rencontré le succe escompté (felicitons ototo qui a pris le risque de se procurer la licence de la prequelle) car meme si l'anime a eu un succes fou le manga est tourné sur une branche plus noire du scenario original et cible un public different de l'anime (en plus de n'avoir recu pratiquement aucun soutien martketing comme si la serie aurait allait marcher en se tournant les pouces).

gjiorkvak

De gjiorkvak, le 14 November 2013 à 15h49

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

glénat avec le quartor One piece-bleach-berserk-d gray man pas étonnant ces mangas ce vendent comme des petits pains :) j'avoue le mangas reborn archi connue en animé tout le monde le connait l'adore et le mangas vente moyenne bof bof alors que le dessins de akira amano est superbe vive les scantrad...pff

lelouchsama

De lelouchsama [1244], le 14 November 2013 à 15h27

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il faudrait aussi qu'ils pensent à attaquer le scantrad, ils ne font rien d'exceptionnel pour le contrer et il est donc peu étonnant de le voir se développer.

 

Djidane

De Djidane, le 14 November 2013 à 15h19

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

moi pour ma part sa fait environ deux ans et demi que j'achète des mangas a intervalle régulier donc j'ai pas a me pleindre et je continuerai a en acheter tant que je le pourrai

erotaku

De erotaku, le 14 November 2013 à 15h19

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

lalalalalala, faudrait que les éditeurs sachent aussi qu'on a pas argent à l'infini dans un marché où le manga nous innonde et dans un contexte de porte-monnaie aussi...

Raitei

De Raitei [329], le 14 November 2013 à 15h13

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News