Critique - TV Show- Actus manga
actualité manga - news illustration

Ciné-Asie Critique - TV Show


Vendredi, 13 July 2012

Voici la critique du film TV Show de Hideo Nakata, rédigée par Kimi.
 

 

Une main ensanglantée est plaquée sur l’écran d’un écran plasma, juste en dessous nous est donné le titre du film, inscrit en lettres majuscules et métallisées. Voilà comment nous est présenté TV Show, le dernier film en date d’Hideo Nakata. Après un Ch@troom plutôt appréciable, explorant les dessous de la toile, le réalisateur culte de The Ring & Dark Water nous offre sa vision d’un autre média faisant des ravages à l'heure actuelle: la télé-réalité. Nakata arrivera-t-il à renouer avec le génie de ses débuts de carrière ?

On dit que les apparences sont souvent trompeuses, cela n‘a jamais été aussi vrai avec TV Show... Avec une bande-annonce alléchante et quelques phrases accrocheuses, TV Show allait visiblement redorer le blason souillé par les dernières œuvres inégales du cinéaste. Ô cruelle désillusion… Allons droit au but, la dernière pellicule du réalisateur japonais est maculée d’une multitude de défauts!

Le synopsis du film était pourtant prometteur. Tout partait d’une petite annonce avec à la clé une somme d’argent pour le moins attrayante. Une « expérience » était proposée aux personnes réceptives : survivre pendant sept jours dans un complexe isolé du paysage urbain. La personne qui survivrait à ce test remporterait le pactole. Dix personnes ont répondu positivement et se sont élancées, à bras ouverts, dans l’inconnu le plus total.

Une limousine amène ces dix personnes dans le complexe (ressemblant plus à un bunker qu’à autre chose). Nos compagnons prennent alors connaissance de leur seul et unique environnement pour la semaine et, une fois installés, ils se retrouvent dans une pièce avec en son centre une table ronde, ornée de dix figurines représentants des indiens. Ces dernières font référence, bien entendu, aux dix petits nègres d’Agatha Christie, l’auteur britannique étant citée également durant le film. Les règles du jeu sont expliquées aux protagonistes et en même temps au spectateur qui pourra déjà se faire une idée de ce qui l’attend par la suite. TV Show s’impose alors comme une sorte de Cluedo grandeur nature, la confiance n’est donc plus de mise et chaque personnage devra surveiller ses arrières. Pour corser le tout, les habitants du local sont surveillés par un robot qui effectue des tours de ronde une fois la nuit tombée. Si, par malheur, quelqu’un se fait prendre la main dans le sac, cela finira mal pour lui/elle. Un R2D2 diabolique d‘une certaine façon.

Venons en aux personnages. Toutes les classes sociales sont représentées : cela va de l’étudiant ayant des petits jobs free-lance à la doyenne possédant une situation aisée, chaque personne a ses propres raisons quant à leur participation à ce jeu sanglant. Plusieurs défauts sont à souligner : dans un premier temps, les réactions des protagonistes sont d’un classicisme vu et revu. Ils s’attardent sur des points qui n’ont pas lieu d’être, leurs décisions manquent de cohérence et ne sont pas assez travaillées. Dans un second temps, le spectateur pourra retrouver tous les stéréotypes réutilisés depuis des lustres : entre le bon samaritain qui veut que le massacre s’arrête et la tête brulée qui veut tout faire péter, on se demande comment Hideo Nakata a pu en arriver à un tel niveau de platitude. Pour terminer, le cinéaste insiste beaucoup trop sur certains visages et en laissent d’autres en retraits, un déséquilibre nait donc et ne s’estompera pas par la suite.

Restons dans ce domaine désaxé et parlons de la mise en scène. Aucun effort n’a été effectué là-dessus, c’est un zéro pointé et le cinéaste n'a effectué que le strict minimum. Au niveau de l'ambiance, Nakata ne donne pas non plus le meilleur de lui-même : le tout est relativement mou et la musique ne survenant que dans les scènes pseudo-horrifiques. Car il faut l’avouer, TV Show ne fait absolument pas peur et ne vous surprendra qu’à de rares occasions, pour peu que vous ne restiez pas stoïque devant votre écran.

TV Show se laisse donc regarder d’un œil mais au bout d’un moment, le spectateur se rendra compte que rien ne pourra sauver le film, qui se relève être d’une qualité plutôt médiocre. Le final renforce d’autant plus cette impression : celui-ci étant complètement foiré et bâclé. Le cinéaste laisse subsister également quelques zones d’ombres, en ce qui concerne la société organisatrice du jeu. Sans doute pour nous donner matière à réfléchir, cependant il est dommage que Nakata n’ait pas développé ce point, cela aurait pu donner plus de profondeur à son film. Pour couronner le tout, de grosses incohérences pointeront le bout de leur nez. Comment une émission de télé-réalité regardée par un bon nombre de téléspectateurs peut-être totalement inconnue aux yeux de dix personnes? L’intelligence des protagonistes est également remise en cause : visiblement personne ne s’est demandé si quelque chose ne clochait pas en voyant que cette forteresse était située dans un endroit vaporeux, à l’abri des regards indiscrets…

Par ailleurs, le jeu d’acteurs manque beaucoup de crédibilité et de consistance. Les dialogues sonnent faux et, à titre personnel, j’ai eu l’impression que les acteurs récitaient plutôt leur texte qu’autre chose. Personne n’arrive vraiment à s’imprégner de son rôle et faire ressentir ses émotions au spectateur.

Pour terminer, Wild Side a encore fait du bon travail au niveau de l’édition mais nous ressert encore et toujours les mêmes bonus récurrents. Un peu de nouveauté ne serait pas de refus.

Hideo Nakata essaye donc, avec TV Show, de conserver un semblant de capital-sympathie, celui-ci s’effaçant tout au long du film et donnant au final un film particulièrement pauvre. Où sont la peur ainsi que la tension de The Ring & Dark Water? Celles qui pétrifiaient et remuaient l’esprit du spectateur de la première à la dernière seconde? Il n’y a plus rien de tout cela dans TV Show, le film ne parvient jamais à prendre son envol et s’en retrouve accablé d’une mollesse sans nom.
 




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

oui c'est bien. La couverture me fait penser à la couverture du livre "personne n'y échappera" qui est la même.

anemone

De anemone [5565], le 14 July 2012 à 18h32

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le début est plutôt plaisant à vrai dire mais cela se dégrade au fur et à mesure, d'où ma note Luciole. ;) Sinon c'est vrai qu'à part The Ring & Dark Water il n'y a quasiment rien d'autre à se mettre sous la dent. Le second volet de The Ring est bien inférieur à son ainé, seul Ch@troom (que j'ai évoqué dans ma chronique) sort du lot. n_n

Kimi

De Kimi [3339], le 13 July 2012 à 20h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

à part ring et dark water, il a rien fait de bien apparement.

Dommage

dkrevenge

De dkrevenge [2612], le 13 July 2012 à 17h09

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je trouve que la note est plutôt gentille après avoir lu ta chronique ^^

Luciole21

De Luciole21 [2107], le 13 July 2012 à 14h48

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News