Chronique - FMA Conquerror of Shamballa- Actus manga
actualité manga - news illustration

Dvd Chronique - FMA Conquerror of Shamballa


Vendredi, 09 March 2012 à 08h53

Voici la chronique de Takato portant sur le film Fullmetal Alchemist - Conquerror of Shamballa, licencié par Dybex.
 



Quelques mois après la fin de la première série, Edward se trouve toujours bloqué derrière la porte, autrement dit notre monde, en Allemagne. C'est l'entre deux-guerre et tandis que le parti Nazi est en pleine montée, Edward vit avec Alphonse Heiderich, l'alter-égo de son frère dans ce monde, et passionné de fuséologie. Mais pendant ce temps, un groupe associé au parti d'Adolph Hitler cherche à tout pris à ouvrir la porte, afin de mettre la main sur l'Alchimie du monde parallèle d'où vient Edward, un monde qu'ils nommeraient "Shamballa"...

Très attendu par les fans de l'oeuvre d'Hiromu Arakawa, ce premier film de la franchise vient apporter une conclusion à la première série animée qui a bien déviée du manga. Paru sous diverses éditions, le film revient dans un format très classique, incluant le boitier glissé dans un fourreau, mais aussi à prix très bas. Néanmoins, "édition basique" n'est pas synonyme de manque de qualité puis le packaging est très joli à l'oeil et se marie à merveille avec les autres volets de la collection Gold, sur les étagères.

Concernant le film en lui-même, autant le dire tout de suite : la déception est présente. L'idée de base de situer le contexte historique en Allemagne nazie était un pari risqué mais néanmoins intriguant. Seulement, cet aspect là est au final très secondaire puisque Hitler et sa milice ne sont que brièvement cités, et les ennemis de ce film, bien que rattachés au parti nazi, agissent de manière individuelle. Le premier défaut de ce long métrage est son temps de démarrage. L'introduction de la nouvelle vie d'Edward et ses premières rencontrent sont narrées de manière assez lente, et il faudra attendre plus de quarante minutes pour que le film se lance véritablement. S'en suivra alors un parallèle entre les deux mondes. D'un côté, Edward aura vent du désir ennemi à conquérir Shamballa tandis que de l'autre, Alphonse, amnésique, cherche à tout pris à ouvrir la porte et ramener son frère, le tout pour déboucher sur une grande bataille à Central, très décevante de par l'inutilité de nombreux protagonistes. Mais jusque là, les évènements qui mèneront à cette lutte sont narrés de manière peu cohérente, au point qu'on se demande si toutes ces péripéties n'ont pas été élaborées au hasard, dans l'unique but de faire apparaître quelques personnages cruciaux qui apparaissent de manière aléatoire pour mourir peu de temps après. Là est le principal gâchis de ce film. L'histoire de base paraissait intéressante mais finalement, seuls les frères Elric ont le beau rôle, les autres étant relégués aux rangs de figurants ou, au mieux, de faire-valoir. A ce titre, la plus grosse injustice de ce volet est la mise en retrait de Roy Mustang qui ne fera rien d'autre que détruire quelques armures ennemies et gonfler une montgolfière... L'ennemi de ce film, extrêmement manichéen, ne vient pas arranger les choses tant ses motivations se résument à conquérir et détruire par plaisir. Les autres nouveaux venus de cette conclusion, notamment Alphonse Heiderich qui ne sert à rien et n'est pas développé durant le film. Seules sa condition et sa fin tragique lui permettent de marquer un temps soit peu le spectateur. Le final proposé a le mérite d'apporter une conclusion définitive à cette première adaptation, mais décevra sans doute ceux qui souhaitait voir se concrétiser un certain couple...

Le film n'est pas totalement à bouder pour autant, ne serait-ce pour l'aspect technique. L'animation est de très bonne qualité, un poil supérieur à l'anime, et la 3D très bien intégrée. La bande originale est un peu moins marquante que pour la série sus-citée, et on retiendra une version instrumentale de "Brothers" à certains moment. L'autre plaisir du film réside dans la découverte de cette Allemagne nazie, bien que trop peu développée. Fort heureusement, la version française est toujours aussi bonne, permettant d'apprécier le film dans les deux langues présentes sur cette édition, édition qui ne propose d'ailleurs aucun bonus. Mais après tout, le but de cette "édition Gold" est de proposer le minimum syndical pour offrir aux fans ce film à bas prix, et le fait que le packaging soit une réussite est déjà un excellent point ! Mention spéciale supplémentaire pour les menus de ce DVD, très dynamiques !

Longuement attendu par les fans, "Fullmetal Alchemist : Le conquérant de Shamballa" n'a pas tenu ses promesses. Malgré un synopsis intriguant qui permettait de présenter notre propre monde, s'en suit une multitude de péripéties sans réelle saveur. Beaucoup de personnages sont présents mais ne servent à rien, où meurent de manière arbitraire sans avoir eu leur instant de gloire au préalable (exepté Wrath). Au final, il en reste un film qui satisfera sans doute les fans, mais en décevra aussi beaucoup. A voir cependant pour l'aspect technique très réussi.




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS
Kaori17

De Kaori17 [2937], le 11 March 2012 à 01h09

FMA est mon manga préféré ! Ce film je l'avais attendu et enfin vu en avant première à la japan expo (2006 ou 2007) ! Et bien j'avais été un peu déçue : pas tout compris la 1 ère fois et je pense aussi que certains personnages auraient mérité qu'on s'y attarde ! Bon film mais loin d'atteindre le niveau de qualité de la série !

SeeDper

De SeeDper [22], le 10 March 2012 à 15h40

ça à l'air tellement sincère ce ue tu dit que ça passerait presque pas pour une blague =)

babar

De babar, le 10 March 2012 à 15h28

Je pense que pour une personne qui voit ce film comme la conclusion du première anime c un chef d'oeuvreet je ne comprend absolument pas que l'on puisse le dénigrer ainsi, et je ne comprend pas non plus le succès de brotherhood qui est pour moi médiocre tant dans les dessins que dans le scénario très gamin commercial et simpliste.

babar

De babar, le 10 March 2012 à 15h22

la premier anime full metal fait partie de ces perles que canal + diffusait à la belle époque (gto, samurai champloo, monster) et conqueror of shamballa en est la parfaite conclusion. La seconde série brotherhood est pour moi une insulte au 1er anime (bien que c sensé être l'original) et je sais de quoi je parle car j'ai vu l'anime entier et que j'ai tous les tomes si je les ai acheter c juste parce que le premier anime m'a tellement plu que tous ce qui est lié à cet anime m'intriguait.

Enfin bref tous sa pour dire que le second anime brotherhood est médiocre (surtout dans le scénario contrairement au 1er anime qui avait un scénario en béton)

De plus le second film fma milos no seharu hoshi est toute aussi médiocre que brotherhood.

 

 

 

babar

De babar, le 10 March 2012 à 15h10

cette critique est nul

babar

De babar, le 10 March 2012 à 15h10

critique nul

Happy

De Happy [2544], le 09 March 2012 à 21h59

Encore un film! A voir.

SeeDper

De SeeDper [22], le 09 March 2012 à 19h29

Certes , il ne fait pas l’éloge de ce film, mais ce qu’il dit reste objectif pour certain point comme les personnages plus que secondaire qui reviennent à l’écran pour des moments de gloire plutôt médiocre. Pour ma part , un petit clin d’œil que j’ai bien aimé est l’apparition de l’uranium dans notre monde, j’ai trouver cela intéressant et plutôt sympa. 

goldtime9

De goldtime9 [1402], le 09 March 2012 à 18h59

Très bonne critique très interressante . Meme si c'est vrai le contexte nazi n'a pas tellement été developpé . Toutefois je trouve cette critique très pertinente sur une de mes séries préférées FMA . Merci a TAKATO .

Takato

De Takato [1805], le 09 March 2012 à 18h58

Je suis d'accord qu'une critique est subjective et je ne prétends pas détenir la vérité absolue. Mais il y a certains éléments mauvais de ce film qui sont incontestables, par exemple la mise en retrait de trop de personnages. On peut apprécier une oeuvre, mais ça n'empêche pas de reconnaître ses défauts.

Einah

De Einah [3256], le 09 March 2012 à 17h19

@Takato : J'adore le "Que tu le veuilles ou non", tu as une critique absolue ? Une critique reste essentiellement subjective et vouloir l'imposer aux autres est choquant.

On est ici pour échanger et non pour imposer des idées....

Yomi

De Yomi [1043], le 09 March 2012 à 17h07

J'aime beaucoup FMA d'ailleurs le premier animé ma permis de me mettre au manga. Mais pourtant j'ai été déçu par ce film. Les personnages dans l'animé comme dans le manga avaient vraiment quelque chose d'attachant, mais dans ce film plus rien. Edward qui n'aime pas Winry ! IMPENSABLE ! Non mais !

Bref déçu par ce film, heureusement qu'il y a le manga !

 

Theranlove2

De Theranlove2 [3944], le 09 March 2012 à 16h57

J'ai trouvé le film plaisant mais je suis malgré tout d'accord avec Takato ;D

Takato

De Takato [1805], le 09 March 2012 à 16h23

Le contexte nazi aurait pu être d'avantage approfondi, il n'est qu'ici que très secondaire, étroitement lié avec la bande d'ennemis. Que tu le veuilles ou non, ce film a beaucoup de points noirs que j'ai cité, même si ils ne t'ont pas dérangé toi.

fina

De fina, le 09 March 2012 à 14h23

J'avais moi aussi très apprécié ce film de FMA qui nous dévoilait la suite de l'anime.

Einah

De Einah [3256], le 09 March 2012 à 12h58

J'avais bien aimé ce film de FMA. J'avais trouvé le contexte nazi sympathique et j'avais bien aimé les raisons pourlesquelles ils se trouvaient à cet époque là. Je trouve vraiment la critique pas juste par rapport à la qualité de l'oeuvre.

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News