Q - Kou - Actualité manga

Q - Kou

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 26 December 2016

Arrivé début 2016 en France et terminé la même année, en seulement quatre tomes, le titre "Q" a fait montre de nombreuses qualités et a su ravir un lectorat en quête de séries surprenantes et rafraîchissantes comme c'est le cas de celle-ci.
Ce titre, centré sur l'action, nous plongeant dans un univers post-apocalyptique sort de l'imagination d'un jeune auteur, Tatsuya Shihira, qui tout en piochant auprès de nombreuses références, parvient à donner une véritable identité à son titre!
En route pour un voyage fascinant!

La Terre a été ravagée par une force incommensurable. Il ne s'agit pas de guerres humaines, et nul ne sait s'il s'agit réellement d'invasion extraterrestre… Tout ce que les humains savent c'est qu'un jour, une entité titanesque est apparue au-dessus de la planète, recouvrant le ciel dans son intégralité, une créature qui scrute le monde de son œil gigantesque… Cette créature qui a été nommée Solaris par l'humanité libère des œufs donnant vie à des créatures de plusieurs mètres, les Demis, capables de détruire des villes entières. Et elle les libère dès qu'un humain ose la regarder, autrement dit, nul ne peut plus lever les yeux au ciel, l'humanité est condamnée à rester les yeux rivés au sol…
Depuis dix ans l'humanité s'est organisée comme elle a pu : les riches vivent dans des cités recouvertes par un faux ciel, alors que les pauvres tentent de survivre au milieu des ruines sans jamais lever la tête. Rem est l'un de ceux-là. Jeune homme débrouillard, il prend soin avec son amie Mana d'un groupe d'orphelins. Mais un beau jour il croise la route d'une jeune fille seulement capable de prononcer son nom, Q, aussi étonnante qu'énigmatique. Cette dernière, malgré son apparence humaine, semble capable de dévorer tout ce qui passe à sa portée, les Demis y compris… Héroïne pour les orphelins, menace pour Rem, cette jeune fille risque bien de chambouler leurs vies...et peut-être plus encore !
Alors que la jeune fille découvre la vie humaine et commence à apprécier celle-ci, le passé de Rem le rattrape, ce dernier faisait autrefois partie d'un groupe délite, les U7, et ses anciens partenaires ont besoin de lui pour une ultime mission qui pourrait libérer l'humanité!

Le titre s'ouvre sur une entrée en matière des plus étranges et des plus intrigantes...à peine les premières pages sont-elles tournées que nous nous posons nombre de questions. L'auteur ne nous ménage pas et d'entrée de jeu nous confronte à une créature énorme afin de donner le ton…
La seule chose dont nous pouvons être sur c'est que nous nous trouvons bel et bien dans un univers post apocalyptique, nous contemplons des villes en ruines, avec de magnifiques arrières plans d'immeubles dévastés, et pourtant, et c'est ce qui séduit notamment dans le premier tome, le ton n'est pas dramatique, lourd et larmoyant, au contraire il se veut léger et amusant, ce qui contraste avec l'ambiance qu'on retrouve très souvent dans ce genre de titre. Et pourtant celui-ci va évoluer tout au long de cette courte série: le drame et les larmes vont rattraper les personnages ainsi que le lecteur...le contraste sera donc double. Dans un premier ton, nous avons un ton léger et frais contrebalançant avec la quasi-destruction de l'humanité...et quand on s'est habitué à cette légèreté, l'auteur vient nous heurter violemment avec un drame lourd et pénible! Et si le titre possède bien quelques défauts, se sentir chamboulé ainsi à la lecture d'une série est une émotion suffisamment rare pour qu'elle nous frappe lorsque cela arrive.

Tout au long du titre on se pose de nombreuses questions concernant Solaris et les Demis qui font peser une menace importante sur le monde. Et lorsque ces derniers débarquent, nous avons justement un changement de ton et on ressent le danger qui plane sur les humains. L'auteur arrivant même parfaitement à créer un climax incroyable (par son trait et sa mise en page) à l’apparition d'un monstre d'un niveau incroyable, un catégorie 5. Il parvient à dégager un sentiment de puissance écrasante, pour aussitôt alléger l'ensemble avec Q partant en chasse prétendant qu'elle a faim avec un sourire malicieux !

C'est là qu'on comprend le rôle essentiel des personnages, notamment le binôme composé de Rem et de Q. Ces derniers parviennent presque à nous faire oublier Solaris et la menace qu'il représente, bien que cette dernière ne cesse de flotter au-dessus de la tête des protagonistes (dans les deux sens du terme). Nous allons donc suivre l'évolution des relations entre ces deux personnages forts et complexes, ils vont s'amadouer l'un l'autre, apprendre à se faire confiance, et Q va comprendre ce que cela signifie d'être humain au contact de Rem, mais aussi de Mana et des orphelins, ce sera auprès d'eux qu'elle va développer ses sentiments les plus forts, l'amour comme la colère... et c'est sur cette humanisation de Q que dépendra la fin de la série.
En ce qui concerne Rem, force est de constater qu'il est particulièrement plaisant d'avoir affaire à un héros qui n'est pas un adolescent comme bien trop souvent dans les mangas. Ici notre héros a plus de la vingtaine, c'est un jeune homme certes, mais le voir s'opposer aux Demis apparaît pour le coup plus crédible. Il nous est immédiatement présenté comme étant performant et possédant des qualités intéressantes, dès le début de la série il a l'expérience du combat.
Q de son côté se révèle rapidement attachante. Elle est drôle par sa naïveté et la manière dont elle découvre le monde, à savoir par la gourmandise. Elle ne semble pas avoir conscience des choses qui l'entourent et cela vient ajouter encore davantage de fraîcheur.
Ensuite, il faut évoquer les Demis...créatures gigantesques tombant du ciel, classé par niveau de dangerosité, contre lesquelles l'humanité lutte comme elle peut, notamment en utilisant des armes nucléaires...pour faire simple, ils font grandement penser aux Kaijus de Pacific Rim (et donc par extension aux Kaijus Japonais ayant inspiré Pacific Rim).

Tout au long de la série, de nombreuses questions se poseront sur Solaris et les démis, d'autres seront soulevées concernant Q, et sur d'autres sujets encore, et l'auteur mettra un point d'honneur à toutes y répondre dans le dernier volume...qui pour le coup se montre un peu décevant! Non seulement on perd un peu d’intérêt en perdant l'aura de mystère qui entourait le titre, mais on a surtout le sentiment que l'auteur se précipite pour nous apporter ses réponses, et qu'en arrivant trop vite, elles se noient au milieu d'un torrent d'informations et sont par la même occasion minimisées. Pour ce qui est de savoir si chacun les trouvera satisfaisantes, c'est à chaque lecteur de se positionner là-dessus.

Tatsuya Shihira, bien qu'étant un jeune auteur, a déjà un trait affirmé et nous régal de ses magnifiques dessins et de sa mise en scène vivante et dynamique.
L'éditeur, égal à lui-même, fait encore de l’excellent travail !

Q est une série vraiment passionnante, séduisante en tout point, qui perd malheureusement un peu de son charme dans sa toute dernière partie, mais qui nous fera vivre une aventure palpitante!
Il serait dommage de passer à côté d'une série si intéressante, d'autant qu'elle ne compte que quatre volumes!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
18/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

15.80,17.00,16.00,13.75

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News