Opération mort - Actualité manga

Opération mort


Rated
Partager

Synopsis

Fin 1943, une troupe de l'armée impériale japonaise débarque sur l'île déserte de Papouasie-Nouvelle Guinée. Les soldats font alors l'apprentissage de la survie dans cette contrée d'apparence paradisiaque. Un jour l'ennemi bombarde l'île, puis y débarque. Le combat des japonais, que l'on ne saurait qualifier de défensif ou offensif, mais certainement d'héroïque, commence...


Les rares survivants succombent peu à peu aux maladies, poussant le chef de la section a décider un suicide collectif pou "sauver dignement l'honneur de l'armée et de la patrie"....

Thèmes

La critique

Opération mort tient une place capitale dans l'ouvre de Mizuki au même titre que NonNonBa......

Lire la Review

Highlight of the serie:

Prix Essentiel du Patrimoine lors du 36 Festival Internation de la bande Dessinée d'Angoulème en 2009.

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Prix & Récompenses:

Derniers commentaires

17/20

On cite souvent Mizuki comme un auteur majeur, et parmi ces principaux travaux, on parle aussi souvent de Keitaro le repoussant, NonNon Ba et de Opération Mort qui nous intéressera maintenant.
On cite souvent aussi la particularité de Mizuki, qui dessinais toujours quand bien même il avait perdu son bras à la guerre, vraisemblablement dans l'opération mort qu'il décide ici de nous raconter.

Car l'auteur se sert ici de son expérience passée pour écrire son histoire et nous embarquer dedans, pleine de détails futiles, on est marqué par le réalisme des événements dépeins ici, et ce malgré un dessin à priori cartoon.
Ce dessin est d'ailleurs issue d'un choix que l'on suppose réfléchi, car le titre alterne entre les périodes de vies des soldats, notamment durant le 1er tiers du volume, on l'on apprend à connaitre les personnages et la dureté de leurs conditions de vie, la façon dont ils luttent contre les éléments et dont ils composent avec des supérieurs hiérarchiques autoritaires et souvent illuminés par des idées nationalistes : tous ces moments, assez triviaux sont montrés avec un trait assez enfantin, assez comique renforçant la proximité que l'on a avec ces personnages.
Cependant les phases de combats ou les soldats étrangers sont dessinés avec une plus grande attention, avec un trait plus sombre, plus générique peut être mais bien plus détaillé, nous offrant des planches aux allures presque apocalyptiques et des décors extrêmement détaillés dans lesquels vont se perdre nos personnages, toujours dessinés de la même façon, soulignant leurs déboussolent et leur incompréhensions des événements !

Tout dans le titre semble d'ailleurs axé selon cette opposions : des scènes de vie et de combats, des officiers et des soldats, des japonnais et des soldats US, des personnages et du décors. Pour souligner le caractère guerrier de l’œuvre certainement, mais c'est surtout pour dénoncer le non-sens total de cette opposition, qui prend toute son absence de sens dans les dernières pages, ou seul la mort subsiste, et ou enfin ces oppositions arbitraires cessent, les ossements des soldats tombés sans raisons se mêlant finalement entre eux, et au décor.

Un très puissant titre, exécuté d'une main de maitre, à lire !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 28 March 2016 à 23h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News