Anneau des Nibelungen (L') - Actualité manga

Anneau des Nibelungen (L')


Rated
Note des lecteurs
15/20
Partager

Synopsis

Ce récit est l'occasion de retrouver le célèbre captaine Albator en compagnie d'Alfred, d'Esmeraldas mais aussi de Mime et de Maetel (galaxy express 999). Ils seront à la recherche de l'or du Rhin, un métal trés précieux capable de controler le temps, car celui-ci est tombé entre de mauvaises mains et transformé en un anneau au pouvoir extrêmement puissant...

Thèmes

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Personnages


Voir tous les personnages du manga

Manga en relation

Derniers commentaires

17/20

 

Par moment décousu et difficile à suivre, l'Anneau des Nibelungen possède au moins 2 grandes qualités ; nous faire découvrir cette œuvre majeure de l'opéra de Wagner et nous replonger dans l'univers si particulier de Matsumoto.
En plus d’être richement légendée (notamment les différents suppléments en fin de volumes), cette œuvre a la particularité d’être un des premiers manga pré-publié sur le Web.
Mais surtout, il nous permet de découvrir une partie du passé d'Albator, Toshiro, Maetel et cie...
De leurs destins à leurs parents, en passant par les différents vaisseaux utilisés, quelques unes des questions qu'on pouvait se poser, trouvent ici une réponse.
Trois histoires courtes, dessinées par Matsumoto dans les années 60/70 prennent place à la fin des volumes 2, 4 & 5, toutes 3 axées sur le thème de la musique.

Graphiquement, on retrouve le style typique de Matsumoto, avec des planches par moment très chargées et d'autres extrêmement dépouillées.
Le dessin est quant à lui vieille école , on sent la plume et le pinceau mais cela se voit aussi dans l'usage des trames.
L'édition de Kana est quant à elle fidèle à elle-même, correcte mais sans plus, du même niveau qu'un Naruto ou un Conan ; seule différence, une page couleur au début de chaque volume.

Ce cross-over Manga/Opéra n'est pas le Shonen (si on peut vraiment le qualifier ainsi) le plus facile à lire et on peut facilement en perdre le fil.
Quasiment inclassable, ce manga demande une lecture assidue et le nombre de personnages et les nombreux sauts dans le temps réclament une attention de tous les instants.

Plutôt à réserver aux fans de Matsumoto et de ses univers, aux personnes désireuses de découvrir une œuvre atypique ou encore, à ceux qui voudraient (re)découvrir l'opéra de Wagner sous un autre jour.

Vagabond

De Vagabond [242], le 08 Febuary 2015 à 07h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Vol.1

Vol.2

Vol.3

Vol.4

Vol.5

Vol.6

Vol.7

Vol.8

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News