Trois Soeurs Jumelles Vol.7 - Actualité manga

Trois Soeurs Jumelles Vol.7

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 09 March 2011

Laissé libre par Natsumi qui s'envole seule pour l'Angleterre, Ritsuki, également libéré (mais pour combien de temps ?) de l'autorité de son père, est de retour en Corée, mais n'a nulle part où aller. Un heureux hasard va placer sur sa route Robin, qui va lui proposer de l'héberger. Une étrange colocation commence alors, réunissant Philip et Ritsuki, les deux prétendants au coeur de Mong...

Cette colocation sera le principal enjeu de ce volume. Ignorant au début qu'ils sont rivaux de coeur, Philip et Ritsuki entretiennent pourtant, ans un premier temps, une relation assez difficile, le prmeier ne supportant pas le côté assez froid et distant du deuxième. Mais au fil du volume, Philip parvient petit à petit à briser la coquille du Japonais, et les sourires commencent à arriver, pendant que Robin et Shi comprennent petit à petit que ce nouveau colocataire n'est autre que l'objet de toutes les pensées de Mong...
On s'attache beaucoup, ici, à Philip, patient auprès de Ritsuki pour le rendre plus aimable, et toujours soucieux de faire le bonheur de Mong autant qu'il le peut. Mais l'on a bien peur de voir par la suite le rêve du jeune garçon se briser, lui qui ne semble avoir aucune chance face au destin remettant toujours l'un devant l'autre Ritsuki et Mong... Comment tout ceci évoluera-t-il , Il faudra encore attendre pour le savoir.
Pendant ce temps, Hwa reste troublée par les propos de Juhyang mais continue de vivre son amour avec Robin, et Shi est de plus en plus intriguée par un hacker surnommé Angel... Là aussi, on se demande comment les situations vont évoluer.

Ce volume fait la part belle au trio Philip/Mong/Ritsuki, qui évolue tout doucement, chacun des trois personnages étant mis en valeur par la beauté de leurs sentiments, parfaitement retranscrits. Si le fond n'a rien de très original, on reste donc séduit par le talent narratif et visuel de l'auteure, qui s'appuie sur un ton plutôt délicat et des dessins fins, mais aussi sur des notes d'humour bien portées par les caractères des personnages, à l'image du passage où les trois soeurs jumelles s'emportent en se remettant à parler dans la langue de leur pays précédent. Au final, on se retrouve avec un volume de transition une nouvelle fois très plaisant.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News