Toy Story - Actualité manga

Toy Story

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 26 June 2019

Toujours attaché aux titres Disney, nobi nobi ! Continue de rééditer certains titres, ou d'en proposer de nouveau. La sortie du très attendu (mais aussi redouté par beaucoup) Toy Story 4 au cinéma était l'occasion idéale de sortir quelques mangas dérivés de films Pixar. Parmi les nouveaux titres à être proposés sur le marché, les versions manga des deux premiers opus des aventures de Woody et Buzz l’Éclair, chaque film étant adapté sous forme d'un one-shot.

A la barre de ces adaptations, Tetsuhiro Koshita, un mangaka que nous découvrons en France mais qui a fait des titres jeunesses sa spécialité. On lui doit notamment deux mangas Inazuma Eleven, dessinés en 2011 et 2012, et des titres divers et variés publiés dans le magazine Corocoro. Le voir sur une adaptation de Toy Story n'a donc rien d'extrêmement surprenant, ce qui ne signifie pas pour autant que le manga sera gage de qualité.

L'histoire est celle de Woody, le jouet fétiche du jeune Andy. Woody l'accompagne partout, dort avec lui, et toute la chambre du garçonnet est décorée aux couleurs du cowboy qui a un serpent dans sa botte. Mais ce quotidien si paisible change lorsque Andy, pour son anniversaire, reçoit le dernier jouet tendance : Buzz l'Eclair, le ranger de l'espace. Rapidement, Woody cède sa place de chouchou, ce bien malgré lui, tandis que Buzz peine à comprendre qu'il n'est qu'un jouet, et non pas un ranger de l'espace. Cette jalousie va amener bon nombre de péripéties pour les deux jouets, alors que le déménagement de la famille d'Andy approche à grands pas...

Il ne fait aucun doute que Tetsuhiro Koshita s'est montré extrêmement fidèle avec cette adaptation manga. Le scénario du film d'origine ainsi que le script ont été respectés presque à la lettre, la fidélité est donc bien au rendez-vous. Et de ce point de vue, redécouvrir le film de manière fidèle mais avec l'esthétique de l'auteur peut offrir une expérience amusante et rafraîchissante, et les fans du long-métrage ne passeront pas forcément un mauvais moment à la lecture.

Le problème de cette adaptation manga est tout autre : Toy Story est une histoire qui a été conçue en tant que film d'animation, et retranscrire exactement le même scénario dans une bande-dessinée jeunesse ne pourra jamais constituer une satisfaction. L'absence des chansons, si cultes dans le premier film, a forcément un impact majeur. Néanmoins, celles-ci reviennent presque instinctivement en tête au fil de la lecture, preuve que le manga remplie assez bien son objectif nostalgique. Mais au-delà de ça, c'est souvent le style de Tetsuhiro Koshita qui ne colle pas vraiment à l’œuvre. La patte de l'auteur a ce côté kodomo, garni par bien des rondeurs et des yeux parfois trop expressifs. Ça pose surtout problème en ce qui concerne Buzz, personnage rendu volontairement exagéré dans son arrogance, ce qui passait énormément par le regard dans le film. Le style du mangaka transposé sur le personnage rend un côté mignonnet beaucoup trop incohérent, ce qui en fera peut-être sortir quelques uns de la lecture.

Il est pourtant douloureux d'incendier ce genre de titre, fait avec de très bonnes attentions, et qui permettront peut-être de faire lire l'histoire à de jeunes lectrices et lecteurs. Mais il est difficile, pour ne pas dire impossible, de rivaliser avec le film. Le manga Toy Story est alors à considérer de la même manière que les albums jeunesse adaptant le films Disney et Pixar : l'histoire est là, les personnages aussi, mais le tout est simplifié pour rendre l'ouvrage accessible aux petits. Une initiative charmante en soit, mieux vaut donc ne pas placer trop d'attentes dans cette adaptation.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

10 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News